La Page devrait bientôt s'afficher... Merci d'attendre!

Pas envie d'attendre ? Cliquez ici !
 

Index du Forum :: Portail :: FAQ :: Rechercher
Rechercher un message Liste des membres Groupes Profil Messages Connexion/Deconnexion Inscription

Eh, Vagabond ... Si tu penses t'installer ici, où si tu veux y réfléchir, commence par aller ici ...
Le cauchemard de Daim [Saya]

 
Poster un nouveau sujet       etheria Index du Forum -> Archives -> Archives RP
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Cyril Valtiel



Hors ligne



Messages: 121
Inscrit le: 24 Jan 2015

MessagePosté le: Mer 28 Jan - 19:43 (2015)    Sujet du message: Le cauchemard de Daim [Saya] Répondre en citant

Citation:
Mon sourire assuré, mon air fier, et mon allure prétentieuse contraste totalement avec les fronts plissés, couvert de sueur, et les grognements des gens qui me font face. Je m’amuse comme un petit fou moi. Je mène, c’est facile, une habitude en réalité, je mène toujours. Mon sourire s’étire un peu plus, l’homme face à moi abat ses cartes, et ronchonne un peu. Son voisin en fait autant, avec un hurlement de joie… que j’éteins dans la foulée en abattant les miennes de cartes. Ils manquent de s’écrouler au sol tant ils son dégoûtés d’avoir perdu, alors que moi, et bien je récupère les bijoux que je viens de gagner. Il y en a pour une véritable petite fortune… comme d’habitude.

Fier de moi, je me lève, et laisse volontairement tomber d’autres cartes. Signalant de ce fait que je viens de tricher, que la partie était truquée. Forcément, les esprits s’échauffent, et les deux hommes se lèvent en même temps, cognant leur poings sur la table en me lançant des regards brulant de colère. Je n’ai qu’à étirer d’avantage mon sourire et laisser entrevoir mes canines pour qu’ils baissent d’un ton. Oh bien sûr, ils n’arrêtent pas de pester, de râler, de m’insulter de voleur, d’escrocs, et de tricheurs, mais ils ne se montrent plus physiquement agressif… la peur des vampires, assurément.

Tel un paon, je me pavane dans l’auberge, bientôt rejoint par deux filles de joies qui m’attrapent chacune un bras, et que j’entraîne avec moi hors de la taverne, avec un petit sourire ravi, je fais volte face, couvrant de révérences moqueuses les hommes trompés par mes cartes et dépossédés de leurs biens. Je ricane un peu, et revient à mes filles de joie, que je me décide à entraîner vers une ruelle, l’idée de m’en nourrir et de profiter un peu de la situation me hantant, je m’imagine déjà les scénarios les plus cocasses, mais voila, quelques choses finit par me troubler.

Une présence, une odeur, une aura… une autre vampire est ici. Ouais mais ici, c’est ou ?

C’est simple nous sommes dans le territoire humain, là ou les nôtres peuvent sévir en quasi impunité. Les grandes villes sont des endroits dangereux pour nous, trop de garde, trop de gens, trop de tout. Mais ce genre de petits bourgs, ces village peuplé d’une cinquantaine d’habitants tout au plus. On peut s’y pavaner et faire ce que l’on veut… chose que je fais justement, et très souvent. Ce village porte le nom ridicule de Daim, c’est un village qui s’enrichit uniquement grâce à sa mine, et contrôlé par un gouverneur avare, sa maison, situé sur un vallon, en retrait de la ville montrant à quel point cette famille profite de la mine pour se remplir les poches.

Quoiqu’il en soit, j’abandonne mes deux putains, en les repoussant sans douceur vers la taverne. J’ajuste ma tunique, je suis habillé non pas en ponte richissime cette fois, mais en une sorte de maraudeur, un bandit de grand chemin, classieux quand même, ça va de soit. Je porte une camisole simple, assez épaisse, de couleur beige le col est ouvert jusqu’à la moitié de mon torse. Mon épaule droite est couverte d’une petite cape, qui me recouvre le bras, et retombe au niveau de ma taille seulement. Un pantalon de couleur brin est retenu par une ceinture épaisse sur laquelle pendouille mon épée, ainsi que des bottes hautes agrémente le tout. Il faut que je passe pour un maraudeur pour qu’on accepte de jouer avec moi… et puis, ça me donne un coté sauvageon qui ne déplait, en général.

Quoi qu’il en soit, cette présence vampirique m’intrigue, m’amuse, et me tente, sans compter que… je la reconnaît. Je me presse donc, ravi que je suis de pouvoir faire une entrée digne des plus grand. Je me tapis dans l’ombre, et lorsque je sens le moment venu, je bondis en plein milieu du chemin, les bras léger ouvert, un sourire énorme planté sur le visage… quel acteur quand même.

« Et bien, je crois que le hasard nous joue un tour bien agréable, madame. »

Je m’incline, poli, posé, et relève la tête, pour lui vouer un regard rieur et piquant de jeu, je joue toujours, il faut le dire.

« Je trouve amusant qu’encore une fois, nous nous croisons dans un petit village dans ce genre. Vous aimez les humains ? Ou peut être parviendrais-je à vous faire avouer que si je vous vois de nouveau, c’est parce que je vous me suivez… ravi de vous revoir en tout cas, Dame Saya. »


----------

Citation:
Saya, devenue Grande-Sombre depuis peu, n'avait plus vraiment le temps de s'ennuyer. Malgré les dernières traces de tristesse qui emplissaient son cœur de la perte et de al trahison de son ancien maître Rei, elle avait su très vite l'oublier.
Ce n'était au final pas si compliqué, car bien que très reconnaissante envers celui qui lui avait appris tant de chose et qui l'avait prise sous son aile malgré les crimes qu'elle avait commis pour se faire justice, elle n'en restait pas moins un être emplit d'une certaine ambition.
Et obtenir un poste aussi proche du grand seigneur lui-même était chose inespérée...jusqu'à aujourd'hui.

Gonflée d'un certain orgueil, la nouvelle générale des troupes maudites avait besoin d'un peu de repos. Cela lui ferait le plus grand bien, elle qui avait passé le plus clair de son temps à s'entrainer, trouvant qu'elle s'était un peu laissée allé depuis quelques temps déjà.

Saya était donc là, à se détendre dans une baignoire emplie de sang. C'était une renaissance pour elle. Un petit truc qu'elle se permettait de temps à autres.
Du sang de vierge, cela allait de soit, afin de garder une peau d'albâtre aussi pure que la plus pure des étoffe. La baignoire de marbre dans lequel elle s'était plongée suffisait à contenir une bonne partie du peuple terrien, surtout celles des leurs que ces pauvres mortels gardaient si précieusement pure. Une pureté que Saya savait apprécier à sa juste valeur.

Soupirant d'aise, elle était là à saluer la grandeur d'âme des parents qui faisaient tout ce qui était en leur pouvoir pour garder leurs petites princesses aussi pures que possible, lorsqu'elle se rappela non sans un certains délice, sa petite descente chez ce noble, avec le facétieux Belrhän de Lorn.


-Belrhän de Lorn...

Elle avait susurrer ce prénom avant de se plonger totalement dans ce liquide revigorant. Elle resta en apnée un petit instant et sortit d'un coup, aspirant un peu d'air, tandis qu'elle se disait qu'une nouvelle petite sortie lui ferait le plus grand bien.
Se levant, elle saisit un peignoir de satin noir et enroula son corps marmoréen dedans, se glissant alors jusqu'à ses appartements qui étaient à la hauteur de son rang. Elle avait gardé, en plus, quelques restes de ce qui avait appartenu au roi Liche.
Une fois sa chevelure ébène sécher et coiffée, elle enfila un short de cuir avec un simple haut ne couvrant pas grand chose de son buste, fait dans la même matière que le bas.
De longues bottes pour parachever le tout et voilà notre vampire partie sur les routes, seule, une simple capuche pourpre pour cacher son visage.
Elle n'avait prévenu personne de son escapade, aimant se sentir totalement seule et loin de ses gens.

Ses oiseaux, par contre, la suivait toujours de loin. Ils rebutaient le fait de la laisser totalement seule, même s'il savait qu'elle faisait partit des vampires possédant une puissance plutôt acceptable.
Ils observaient donc leur chère maîtresse s'avancer rapidement et agilement sur les sentiers menant à la capitale humaine.
A l'entrée, les gardes la prirent pour une femme de voyage, car elle faisait toujours en sorte de ne pas se faire directement cataloguée comme...sangsue, comme ils le disaient si bien.
C'est d'ailleurs avec un certain amusement qu'elle avait répondu à un des deux lorsqu'il lui lança:

-Faites attention gente dame...il y a, ces derniers temps, des vampires qui rôdent dans le coin.

-Vous m'en direz temps...

Elle avait donc ralentit, prenant une démarche à une vitesse plus humaine, son fin poignard toujours tout contre sa cuisse nue.
Cette petite lame paraissait bouillante contre la peau glacée de sa propriétaire.
Mais alors qu'elle repartait dans ses pensées, foulant à pas discret le sol d'un petit pont de pierre, elle sent une présence. Puis, apparaissant devant ses yeux, ce cher Belrhän de Lorn.
Un sourire se dessine discrètement sur ses lèvres tandis qu'elle le laisse faire son numéro d'acteur.

-Mais n'est-ce pas ce cher Belrhän de Lorn ? Ou devrais-je dire. Messire de Lorn ?

Elle retira sa capuche, laissant libre sa chevelure de jais.

-Oh...comment avez-vous deviné que je vous suivais ? Après tout...je dois avouer avec une certaine honte, que vous me manquiez.

Saya partit alors de son rire délicat, avant de le regarder, un immense sourire dévoilant ses canines acérées. Elle s'avança vers lui, tendant sa main comme le ferait n'importe quelle grande dame, heureuse de voir qu'il était là. Non pas qu'elle était obsédée par lui, mais heureuse de retrouver un compagnon qui, tout comme elle, faisait de la souffrance un art.

Cependant, elle n'allait pas lui dire que c'est en prenant son bain qu'elle avait pensé à lui...se serait bien trop déplacé pour une femme de son rang.


Revenir en haut
Publicité








MessagePosté le: Mer 28 Jan - 19:43 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Le cauchemard de Daim [Saya]'); return false;">     Email this topic to a friend-->

Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    etheria Index du Forum -> Archives -> Archives RP Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

Voici les logos des Partenaires des Comptines d'Eckmül Votre logo ici ? Cliquez !
Si vous trouvez que le cadre du forum est trop petit, maintenez la touche Ctrl enfoncée puis avancez avec la molette de votre souris .
Les illustrations et textes présentés sur ce site sont ©. Ils sont exposés pour promouvoir le travail des auteurs. Tous les documents présentés sont l'exclusive propriété de leurs auteurs, éditeurs, ayant-droits et autres titulaires de droits divers. Je m'engage à retirer tout document litigieux sur simple demande de la part des personnes mentionnées ci-avant. © MC PRODUCTIONS / ARLESTON / TARQUIN / MOURIER / NIEUDAN
Cliquez ici pour voir les crédits complets.

Powered by phpBB © 2001, 2017 The phpBB Group
Themed by aallixSilver © 2002 aallix.com. (All rights reserved.) and Rebuilded by RenArt .
Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation | Contacter Webmestre Traduction par : phpBB-fr.com