La Page devrait bientôt s'afficher... Merci d'attendre!

Pas envie d'attendre ? Cliquez ici !
 

Index du Forum :: Portail :: FAQ :: Rechercher
Rechercher un message Liste des membres Groupes Profil Messages Connexion/Deconnexion Inscription

Eh, Vagabond ... Si tu penses t'installer ici, où si tu veux y réfléchir, commence par aller ici ...
A la recherche de la sucette perdue! (PV)

 
Poster un nouveau sujet       etheria Index du Forum -> Archives -> Archives RP
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Cyril Valtiel



Hors ligne



Messages: 121
Inscrit le: 24 Jan 2015

MessagePosté le: Mer 28 Jan - 18:54 (2015)    Sujet du message: A la recherche de la sucette perdue! (PV) Répondre en citant

Citation:
Alors que la cité était en pleine ébullition, Yoko était un peu tristounette cet après midi. Choses très rares me direz vous mais pas impossible. Elle avait perdu sa sucette! Sa super sucette géante! Manque de bol pour elle, elle ne savait plus où elle avait bien pu la mettre. Si elle se souvenait bien elle l'avait encore hier... et hier elle était où déjà? Ha oui! Ca y est! Elle était partit en patrouille aux frontières avec une troupe de soldats. D'habitude elle ne fait pas ca, ou très rarement, cette fois c'était exceptionnelle. Dédé (le surnom qu'elle a donné au Chef des Fléaux) lui avait dit qu'elle devait exterminer tout les intrus, non démons, qui voudraient passer la frontière. Allons bon, qu'elle idée... mais elle y était quand même aller. De toutes façons c'est pas parce qu'elle aurait décapité une ou deux personnes que ca allait lui gacher la journée hin! Surtout avec sa super sucette!

C'était sur maintenant! Elle avait du la perdre la bas. Ba.. elle devait être immangeable maintenant. Peut être... Hahaaaa on sait pas tant qu'on a pas gouté hin! Ni une ni deux Yoko attrapa une monture et fila en chantonnant vers les frontières malgré les revendications des soldats. Ils la connaissaient bien a force... Yoko était aussi mignonne que dangeureuse, et elle avait le don de se mettre dans des situations désastreuses. Mais elle ne les écouta pas, elle savait bien qu'il y avait de grosses bestioles méchantes dehors mais on ne laisse jamais une sucette en danger! Jamais! C'était au moins la rêgle 9 dans la liste des Commandements de Yoko, juste avant "on doit toujours donner un nom a une tête décapitée" et juste après "Ne jamais demander son chemin a un arbre.. il répondra jamais!".

C'est au grand galop que la jeune fille fila vers la frontière la plus proche, reprenant le même chemin qu'elle avait empruntée la veille. Arrivée aux abords de la frontière, elle mit pieds a terre et commença ses recherche, soulevant des petits cailloux sous lesquels il était évident que la sucette n'y était pas. Elle entendit alors des bruits, des bruits de pas, peut être des chevaux... aucunes idées. Elle dressa l'oreille et écouta, ha oui c'était des gens. Dans une situation pareille, n'importe qui se serait caché en attendant d evoir de qui il s'agissait... Yoko avait une autre technique tout aussi.. "prudente".

"HEEEEHOOOO! Y A QUELQU'UN? JE CHERCHE MA SUCEEEEETTE!"

... Enfin prudente pas vraiment, en fait.


----------

Citation:
Envoyé au fin fond du désert noir comme un simple bleu ! Darian avait de plus en plus de mal à contenir sa colère. Lui et sa légion avaient été envoyé sur un poste frontière afin de prévenir d'éventuelles attaques. La cinquantaine de soldats sous ses ordres avaient dressé une palissade afin d'améliorer l'avant-poste, dressant sur des pics les têtes décapités des ennemis interceptés.

" Plus vite ! Ce poste doit être près pour demain ! "

Hurla le contremaitre et sergent de Darian sur les recrues et vétéran qui taillait, plaçait et consolidait les remparts. Quant au capitaine, il était assis dans une tente au milieu de ce souk. Décryptant des cartes de la région mais également des informations sur les possibles pénétrations ennemies en ce territoire. De toute manière, pour être tout à fait certain que rien d'étrange ne se profilait à l'horizon, le chevalier du chaos avait envoyé six éclaireurs par groupe de deux.

Et alors que le petit bastion commençait à prendre forme, un cor des éclaireurs sonna. Darian se releva, ce qui projeta le petit tabouret sur lequel il était assis par terre. Une servante humaine le ramassa prudemment et le replaça, tandis que Darian sortait de sa tente.

" Que se passe t'il ?! "

Demandait il sur un ton presque enervé.

" Chef, nous avons trouvez ça ! "

Une jeune femme, attaché solidement. mais ce n'était pas ce que Darian remarqua avec le plus de stupeur, c'était surtout que sur les deux éclaireurs à cheval, l'un avait... Une tête en moins.

" Qu'est il arrivé à Grag-khor ? "

" C'est elle Mon seigneur. "

Darian releva un sourcil. Ce n'était certainement pas une humaine, sinon quoi elle serait terrifié au possible, là, elle semblait à la limite... Curieuse.

" Qui êtes vous ? "

Demanda le capitaine à la captive, bien qu'il se doutait un peu de la réponse.


----------

Citation:
Attendant une réponse a sa question très discrète, Yoko vit arriver devant elle, deux hommes a cheval. Elle ne put retenir un "Hooooo" de stupeur en les regardant mais non ca ne lui disait vraiment rien, elle ne les connaissait pas. Pourtant elle connaissait beaucoup de monde a la Cité hin... ouais vraiment beaucoup de monde, mais eux là, non. Elle pencha la tête sur le côté en réfléchissant un peu a ce que Dédé lui avait dit. "Tuer les intrus..." Hohoooo! Mais eux c'était des intrus si elle ne les connaissait pas, hin? Ouais! Ca devait être ca, c'était surement ca même! Z'avaient des sales têtes en plus! Mais ca ferait joli dans sa chambre! Aussitot dit aussitot fait, elle ne laissa même pas le temps aux éclaireurs de poser la moindre questions et ouvrit la petite besace qui était attaché a sa petite ceinture. Un morceau de papier en sortit, de taille moyenne, qui fila a toute vitesse vers un des éclaireurs, le décapitant en une fraction de secondes. La tête roula au sol, jusqu'aux pieds de Yoko qui la ramassa en souriant.

"Héhééé! Je vais t'appeler... Alfred! C'est joli Alfred!"

Le second éclaireur calma sa monture et dégaina son épée sans attendre. Il se rua sur la jeune fille sans attendre une seule seconde. Yoko fut percutée de plein fouet par le cheval qui l'envoya valdinguer plus loin, en plein sur les fesses. Elle se releva en grimacant et en se massant l'arrière train.

"Non mais ca va pas non?"

Le soldat se tenait devant elle maintenant, il était descendit de cheval et il avait bien l'intention de la décapiter nette. Elle grimaca une peu, les mains sur les hanches en le regardant.

"Mais t'es qui toi?"

"Un soldat de l'armée démoniaque! Sous les ordres du Capitaine Blacksong!"

"Hoooooo... je crois que j'ai fait une boulette..."

Fit-elle en regardant la tête du soldat par terre, puis le soldat debout devant elle. Holalala.. elle allait se faire disputer, elle avait fait une petite erreur de jugement. Très petite hin, rien de bien dramatique! Elle prit une mine un peu génée, pas très fière d'elle pour une fois.

"... Je suis Yoko... j'viens de la Cité.."

Le soldat semblait abassourdit par ce qu'il entendait. Une consoeur démoniaque qui décapitait les démons? C'était quoi encore ce délire? Il n'en croyait pas un mot. Yoko agita les bras devant elle, pour ne pas qu'il se rue sur elle... ca aurait été facheux de devoir en tuer un autre. Un.. ca allait, ca pouvait toujours s'enterrer, se cramer, se bouffer en salade.. mais deux.. c'était indigestion garantit.

"Non, non mais j'te juuure! Croix de bois, croix de fer, si j'ment je vais voir les emplumés!"

Fit-elle en tendant la main devant elle. Le soldat finit par rengainer son épée, sceptique. Il attrapa une corde et s'approcha de la jeune fille.

"On va voir ca avec mon Capitaine!"

"Ha? ... ho... d'accord."

Fit-elle en se laissant sagement attacher. Elle pouvait bien faire ca après la boulette qu'elle avait faite. Quelques minutes plus tard ils étaient au campement du Capitaine et Yoko fut amené devant lui. Hé bé c'était un beau bordel ici, y avait des morceau de bois partout; partout. Si le Général Crow était ici ele ferait une syncope, elle qui aimait tant l'ordre... elle ferait une allergie. Finallement Yoko se retrouva en fasse du Capitaine qui semblait étonné de voir qu'il manquait une tête a l'un de ses hommes.

*Mince... il a remarqué*

Pensa-t-elle. Oui parce que dans sa petite tête, Yoko espérait qu'une tête en moins ca passerait innapercu. Loupé.

"Heuuu... je suis Yoko... Yoko Né. Désolée du dérangement..."


----------

Citation:
Yoko Né ? La même Yoko qui fait partie du fléau ? Voilà qui ne serait pas surprenant étant donné ce qui est arrivé à l'un des éclaireurs. Mais que faisait elle ici alors ? Cela ne plaisait pas à Darian. Cependant, il en pouvait pas ordonner son exécution, ça aurait été déplacé. Faisant signe aux gardes de la détaché, celle-ci semblait presque soulagée de savoir qu'elle ne risquait plus rien.

Le Capitaine dit suffisamment fort :

" Enterrer le corps, et récupérer la tête également. "

Il connaissait la réputation de la jeune démone et refusait qu'elle garde la tête de l'un de ses soldats sous prétexte qu'elle aime ça. Et si elle souhaitait régler ça en croisant le fer ça pouvait toujours se faire. Au milieu du désert noir, la chaleur était insupportable, les démons qui travaillaient sans relâche pour installer les fortifications mourraient de chaud ! Darian lui... N'était plus gêner par ce genre de détail qu'est la température.

" Remplacer les équipes ! On a eu assez de mort pour aujourd'hui grâce à notre invité. "

Ajouta le chef d'escouade au contremaitre qui exécuta les ordres.

Après quoi, Darian et Yoko entrèrent sous la tente du guerrier du chaos, elle pouvait voir que si dehors c'était encore un grand chantier, à l'intérieur de la grande tente, c'était d'une propreté exemplaire, une jeune humaine était d'ailleurs en train de plier des draps.

" Que faites vous ici ? "

Demanda poliment, bien qu'avec une pointe d'irritation, Darian à son invitée/captive. Ayant en tête l'idée qu'elle puisse bien entendue être une espionne. Tandis que dehors, on pouvait entendre les efforts des démons.


----------

Citation:
Elle fut soulager, elle n'aurait pas la fessée cette fois ci. Un des soldats la libéra de ses cordes et elle put enfin s'étirer comme un bébé qui sort de sa sieste. On plaisantait pas ici, ils faisaient tous une tête de six pieds de long, a croire qu'il y avait eut une hécatombe de la bonne humeur. Elle avait beau regarder dans tout les sens il n'y en avait pas un qui semblait avoir un peu d'humour. C'est certainement pas ici qu'elle retrouverait sa sucette. Haaaa, dommage, au prix où elle l'avait payé franchement! C'est pas demain la veille qu'il y aurait un confiseur ambulant qui passerait dans le coin avec des sucreries pareilles! Surtout qu'on avait tué le derbnier marchand ambulant... ordre de Pataclope (surnom de l'Empereur). Vraiment pas de chance. Il n'y avait que les humains qui savaient faire de bonnes sucettes... et forcément le shumains maintenant il fallait les zigouiller et les découper en tout petits morceaux.

Elle soupira de tristesse quand le Chef ordonna a ses hommes d'enterrer le corps... et la tête avec. Ouiiiin! Elle qui lui avait déjà trouvé un super nom! Enfin elle était pas chez les Fléaux ici, d'ailleurs c'ets bizarre mais les Fléaux aussi ils étaient pas très marrant... Dédé était toujours énervé et il faisait un peu peur. Il n'y avait qu'elle qui était de bonne humeur ici? Elle soupira de nouveau a cette perspective et entra dans la tente du Chef a sa suite. Hé bé C'était douillet ici, bien rangé, bien foutu... pas en bordel comme dehors quoi. Ca faisait même froid dans le dos de voir autant d'ordre.. on aurait dit la tente de la Générale Crow.. Rien que d'y penser, Yoko eut un petit frisson... elle avait un peu peur de la Générale aussi, elle faisait des choses bizarres... des choses pas très joyeuses.

Elle revint a la réalité quand le Chef lui demanda ce qu'elle faisait ici. Elle réfléchit un peu.. est-ce qu'il allait gober l'histoire de la sucette? Ba de toute façon c'était la vérité.

"Ba..; je cherchais ma sucette! Une groooosse sucette rose, a la fraise. Je l'ai achetée suuuuper cher aussi. Et comme hier on m'a envoyé décapiter des gens dans le même coin, j'étais sur que c'était là bas que je l'avait perdu... mais y a Paul Henry et Alfred qui sont arrivé.. et puis ba me voila..."

Fit-elle en souriant, les mains dans le dos en regardant la tente.

"Vous aussi on vous a envoyé décapiter des gens? C'est la Générale Crow qui vous mit ici?"


----------

Citation:
Darian écoutait, assis sur sa chaise, les explications de Yoko, et le pire, c'est qu'il la croyait, cependant, une rage sans nom l'envahi. Une sucette ? De quoi ? Il fulminait et pourtant attendit qu'elle aie finit, après quoi il se leva brusquement et leva sa main puis l'écrasa dans une grande violence sur la joue de la jeune femme qui tomba par terre sous la puissance de l'impact.

Après quoi, Darian se rassit. Il n'avait pas la possibilité de la mettre à mort, même si ce n'était pas la volonté qui manquait, elle était l'un des six fléaux, et si elle le voulait, Yoko pourrait même tenter de lui rendre la pareille.

" Vous faites honte à notre nation. "

Lacha t'il alors que la jeune humaine voulait aider Yoko à se relever, sauf que le chevalier du Chaos hurla :

" Laissez nous ! "

L'esclave, apeurée ne demanda pas son reste et sortit précipitamment de la tente. Il eu un silence qui dura un peu, durant lequel Darian finit par se relever et à faire les cents pas dans la tente. Que devait il faire d'elle ? Et plus important, qu'allait il faire de ses troupes pendant le mois qu'ils passeraient ici ?

" Vous avez tué un éclaireur, officiellement ça fait de vous une hérétique. Cependant, il y a un moyen que cela ne se sache jamais. "

Qu'avait il en tête ? Il attendait d'abord de savoir si la jeune démone était intéressée par l'idée. Pendant ce temps, dehors, la jeune humaine s'était mise à cuisiner pour les démons qui mourraient de faim. Le rempart sud et ouest était en place, la porte nord mettrait plus de temps quant à elle. Il ne restait plus qu'a bâtir une caserne et un logement pour l'escouade.

----------

Citation:
Bon.. il avait l'air de la croire pour l'histoire de la sucette, c'était peut être pas un si mauvais gars finalement. Il s'avança vers elle et Yoko cru pendant une fraction de seconde que ca serait pour lui donner une nouvelle sucette a la fraise... mais ce qu'elle sentit sur sa joue n'était ni une sucrerie, ni une douceur. Ca faisait mal, vraiment mal, presque aussi mal que quand son maitre la punissait parfois quand elle avait fait une bêtise... mais là c'était différent. Lui, ce n'était pas son maitre. La violence du choc la mit par terre, a genoux, se tenant sa joue endolorie elle commencait a sentir des larmes lui piquer les yeux. Et quelques secondes après c'était les chutes du Niagara.

"OUIIIIIIIIIIIIIIIIN"

Hurla-t-elle sans la moindre retenue alors qu'une humaine venait l'aider a se relever... mais le méchant la renvoya, laissant Yoko seule et sans appuie. Pourquoi est-ce qu'il avait fait ca? Elle avait décapité quelqu'un c'est vrai mais c'était quand même dur comme punition! Elle avait suivit les ordres après tout: tuer les intrus! Bon elle c'était gourré mais quand même. Elle continuait de pleurer mais elle essaya de s'arrêter quand il lui proposa un marché pour garder au silence sa petite boulette. Un marché? ... Ca sentait le réglisse a plein nez cette histoire mais sait-on jamais. Si Dédé apprenait sa mésaventure peut être qu'il la bannirait... elle ne voulait pas, ses parents étaient si fiers de ce qu'elle était devenue...

"Qu... Quel moyen?"


----------

Citation:
Elle était intéressée, parfait ! Darian sentait que finalement, il pourrait faire quelque choses d'elle. Le chevalier du chaos se rassit paisiblement et plaça ses bras autour de la carte qui lui faisait face. Après quoi, il expliqua ce qu'il attendait de Yoko :

" A l'est d'ici, se trouve de grandes ruines. Dedans il y a une haute tour, tu ne pourras pas la louper. A l'intérieur se trouve un coffret marqué d'un sceau qui le verrouille. Apportes le moi, et tu auras toutes les sucettes que tu désires. Et également le plaisir de tuer la femme dehors. "

Il savait qu'elle aimait par dessus tout tuer les humains et faire de leurs têtes un trophée, elle ne serait pas déçue, des humains, Darian pouvait lui en apporter par charrettes entières ! Mais le seigneur noir n'avait pas terminé, il n'allait pas envoyé l'un des six fléaux seuls là bas, si jamais il y avait du danger et qu'elle mourrait, ça serait de sa faute et... Ca l'ennuierait.

" Tu auras une escortes pour mener à bien cette simple mission. Et dehors, un cheval t'attend. "

Darian se releva et sortit de sa tente avec Yoko.

" Des questions ? "

Demandait il


----------

Citation:
Un coffret? ... Avec un sceau dessus? Hooo ca sentait le réglisse ca! Les coffrets avec des sceaux dessus ca a toujours été de la merde en barre! Mais en même temps elle avait pas trop le choix, la petite Yoko. La question était: pourquoi est-ce qu'il n'allait pas le chercher lui même son fichu coffret s'il y tenait tant que ca? Elle avait beau réfléchir elle ne voyait pas ce que ca pouvait bien être. Elle finit par se relever, se frottant un peu la joue qui la brulait un peu maintenant et qui devait laisser une belle marque rouge sur sa peau hallée. Elle sortie de la tente avec lui en réfléchissant un peu a ce qu'elle allait bien pouvoir faire avec ce fichu coffret... fallait qu'elle le lui rapporte? Mais si ca se trouve c'était un truc interdit qu'il ne devait pas avoir... ba oui parce que sinon, il serait aller le chercher lui même non?

"Oui... pourquoi c'est moi qui doit aller chercher votre truc... et qu'est ce qu'il y a dans le coffret?."

Fit-elle alors qu'une lueur verte faisait briller ses yeux, un sourire bien différent de celui qu'elle avait avant se dessina sur son visage... un sourire qui n'avait rien a voir avec le sourire d'une petite fille sage et bien élevée. Son regard se reposa sur lui... oppressant.

"Vous savez ce qu'on dit parfois?..."

Fit-elle en se rapprochant un peu plus de lui.

"Il.. ne.. faut.. pas... se fier aux apparences..."

Fit-elle en étant plus qu'a quelques centimètres de lui, ce sourire atroce ne s'effacant pas de son visage...Et puis soudain, elle redevint la petit Yoko pleine de vie que d'habitude.

"Et a la fraise les sucettes hin!"


----------

Citation:
Darian était satisfait qu'elle accepte, cependant, il eut droit aux questions habituelles : Qui ? Quoi ? Comment ? Le guerrier posa sa main sur sa tête et se massa le front tout en soupirant. De plus, la jeune Yoko semblait... Finalement plus dangereuse qu'elle n'y paraissait, comme si elle était... Schizophrène en faite. Tantôt une gamine, tantôt une étrange... Force démoniaque.

" Il s'agit d'un objet sans importance auquel je trouve une valeur personnelle, quant à la raison de votre choix, c'est parce que je n'ai pas le droit de quitter ce poste. "

Maintenant qu'il avait répondu aux questions incessantes de la jeune gamine, peut être pourrait elle se mettre en route ? C'est ce qu'avait espérer Darian avant qu'une flèche à la pointe acérée vienne transpercer le corps d'un démon debout à coté de lui. Réagissant rapidement à l'agression, le Capitaine d'Escouade hurla :

" A couvert !!!! "

Les Démons réagirent au quart de tour, s'armant avec le tout venant, marteau, planche de bois, parfois de vrais armes. Darian saisit Yoko par le poignet et la jeta dans une sorte d'abris en bois dans lequel s'était cachée l'esclave humaine !

Et Bien que le capitaine avait fait ça, il n'avait pas interdit à la démone de les aider à repousser... les humains !

" Nous devrions pendre les éclaireurs ! "

Ragea le sergent, ce à quoi Darian répondit en voyant les têtes des démons catapulter dans le petit fort :

" Ca ne sera peut être pas nécessaire. "

Après quoi, il souffla dans un cor de guerre, et les démons les plus téméraires chargèrent avec Darian vers la troupe d'humain, ils devaient être une vingtaine, peut être trente ! Cependant, leurs salves de flèches avaient bien amoché les rangs démoniaque.


----------

Citation:
Les explications semblaient bien vagues... une valeur sentimentale? A d'autres! Mais tout ca rendait la jeune fille bien intriguée. Elle voulait voir ce qu'il y avait dans ce coffret, et elle irait le chercher, puisqu'elle avait acceptée. Elle esquissa un léger sourire a la remarque du Capitaine, dévoilant ses dents blanches, a demi gentille fille.. a demi autre chose. Elle allait poser une nouvelle question quand soudain elle vit une flèche transpercer un soldat.. qui s'écroula dans un râle d'agonie.

"Qu'est ce que..."

Commenca-t-elle avant que Darian ne l'attrape par le poignet et ne la balance dans une cabane de bois. L'humaine était a côté d'elle, semblait effrayée et se plaquait les oreilles avec les mains en fermant les yeux. Yoko vit donc seul le spectacle des flèches voler a tout va et s'abattre sur les démons qui réagissaient au quard de tour... mais encore trop lent.

"DARIAN!"

Cria-t-elle sans pouvoir se retenir, voyant le chef se proteger avec un bouclier de bois. Pourquoi est-ce qu'elle criait? Qu'est ce qu'elle en avait a faire qu'il meurt après tout? Il l'avait frappé il y a quelques secondes non? Alors il pouvait bien mourir... Yoko serra les poings, entendant les sanglots de l'humaine derrière elle. Elle lui posa une main sur la tête et lui ébourrifant un peu les cheveux et lui fit signe de ne pas s'inquiéter.

"Franchement... il abuse lui, de me mettre ici..."

Fit-elle en soupirant, ouvrant la petite sacoche accrochée a sa ceinture. Une feuille de papier en sortie en voltigeant doucement autour d'elle, puis une deuxième.. au final c'est une trentaine de petites feuilles de papiers qui tournaient autour d'elle en éméttant un frémissement semblable au bruit des ailes d'un papillon.

"Je suis une Fléaux tout de même."

Fit-elle en s'élancant dehors. Une flèche, droit devant, elle fusait vers elle... elle termina sa course tranchée en deux sur le sol. Les feuilles de papiers tournaient autour de Yoko, plus tranchante que des lames de rasoirs. Quand a Yoko... elle n'avait plus rien a voir avec la jeune fille d'avant. Le regard noir, concentré, dans lequel brillait une lueur verte inquiétante. Elle filait, maitrisait ses gestes et ses mouvements, se rappelant très bien les enseignements de son maitre. Les Fléaux étaient la force de frappe surprise de l'Empire, l'Elite, la pression ultime des forces démoniaques! Yoko n'en était pas une pour rien. Et même si elle pouvait sembler bien infantile et bien innofensive au premier coup d'oeil.. il ne faut JAMAIS se fier aux apparences.

"C'est partit..."

Fit-elle en esquissant un léger sourire. Faisant tout un tas de gestes compliqué avec ses mains, formant sa technique, Yoko étira les feuilles de papiers, les placant comme elle le désirait... pour enfin créer un Dragon de Papier. Fin et blanc, le dragon fluet attendait patiemment que Yoko lui grimpe dessus. Ce qu'elle fit. Il fila alors bien au dessus du camp avant de retomber en piquer, passant a côté de Darian qui menait l'attaque. Yoko lui tendit la main...

"Allez hop! En route!"

Fit-elle en esquissant un sourire carnassier.


----------

Citation:
Chargeant l'ennemi avec son escouade, Darian ne subit que peu de dégât, son armure épaisse absorbant la majorité des chocs lié aux flèches. Sortant son épée, Darkbringer, la porteuse d'ombre, le capitaine déchira les rangs ennemis, alors qu'a coté de lui, ses fidèles guerriers firent de même. Les combats sont toujours d'une extrême violence et en même temps d'une lenteur incroyable... Autour de lui, le capitaine voyait les corps alliés et ennemis tomber dans des giclées de sang, leurs visage déformé par la douleur, et le fracas des lames et des boucliers.

Les humains étaient plus nombreux que les démons, visiblement, cette embuscade avait été préparée bien avant l'arrivé de Darian, car des hommes avaient creuser des tunnels dans le sable noir et portait sur eux des capes leurs permettant d'être invisible à distance tant le camouflage était réussit.

" Déborder les par la droite ! "

Hurla Darian à son sergent qui réagit aussi vite que possible, après s'être débarrassé d'un agresseur. Et c'est au moment ou la bataille était à son comble qu'une créature aussi étrange qu'improbable passa à coté de Darian qui suivait son groupe vers la droite. Chevauchant ce qui ressemblait à une créature en papier, Yoko tendait la main au Capitaine et lui ordonna presque de monter avec elle.

Le cerveau de Darian était en ébullition, il devait penser au combat mais également à cette gamine qui n'avait aucune raison d'être sympathique avec lui. Cependant, le damné accepta la poignée de main et se retrouva derrière la jeune femme, au dos d'un monstre de papier. De là, le capitaine pouvait oser de ses pouvoirs magiques, tel les traits d'ombre qu'il concentraient dans ses mains et relâchait vers le sol.


----------

Citation:
Elle sentait Darian dans son dos et prit un peu d'altitude. Elle devait faire vite, créer et maintenant ce dragon lui coutait trop d'énergie en très peu de temps. Elle ne pouvait donc pas se permettre de le garder durant toute la durée de la bataille au risque que le dragon ne disparaisse.. et qu'ils tombent tout les deux. Elle survola donc les lignes ennemis, il fallait les bloquer, ne pas leur laisser d'échapatoires. Au sol, les soldats essayaient de les attraper par la droite.. si les humains allaient a gauche, ils allaient attirer l'attentions d'autres patrouilles d'éclairage de la Cité et les renforts arriveraient, sans parler des bestioles locales qu'il ne valait mieux pas trop embêter. Mais ils pouvaient toujours battre en retraite... et Yoko ne les laisserait surement pas s'enfuir a si bon compte.

"On les prends a revers..."

Fit-elle a Darian. Même sa voix n'était plus la même, dans une telle situation elle connaissait les priorités, les tactiques et les attaques... et elle connaissait son travail. Ne jamais laisser a un seul humain l'opportunité de nuir au bien être de son Empereur! Le dragon de papier fila au dessus des lignes humaines, repousant les flèches, et quand enfin ils arrivèrent de l'autre côté de la marrée humaine, le dragon descendit, frola le sol et disparu en une miriade de feuilles de papiers blanches.

Yoko retomba sur ses jambes, se retournant pour regarder la ligne arrière des humains qui s'élancait vers eux. Ils allaient maintenant devoir se battre sur deux fronts a la fois, trois si les soldats arrivaient a les rabattre par la droite. Pris dans un étau démoniaque, peu importe leur nombre... ils mourraient tous.

Yoko se créa un bouclier de papier ainsi que quelques avions de papiers qui voletaient autour d'elle.. les ailes aussi tranchantes que des lames de rasoir. Du bouclier elle se protégeait des flèches et envoyait ses avions sur les humains... les regardant se faire lacerer la peau dans des cris d'agonies et de surprises.


----------

Citation:
Très vite, les humains furent massacrer par la force combinés de l'escouade, de Darian et de Yoko ! La jeune démone déployait une formidable machine à découper, ce qui faisait chuter le moral de l'ennemi au maximum. Le dernier humain abattue, et ce fut l'euphorie ! Les Démons hurlèrent telles des bêtes enragées ! Ce n'était pas pour rien que l'escouade de Darian avait reçut le surnom de "faiseurs de veuves".

Darian s'approcha de Yoko après avoir félicité certain de ses guerriers qui s'étaient extrêmement bien battus, il y allait avoir de la promotion ce soir.

" Merci pour le coup de main. "

C'était la première choses gentille que le démon avait dit à la jeune femme, après quoi il ajouta :

" Ce coffret peut attendre, et j'aurais besoin de quelqu'un pour porter le message de notre victoire à la cité noire. Et puisque votre quête de sucette semble compromise je me dis que vous êtes la personne la plus indiquée. "

Attendant la réponse de la démone, autour d'eux, les démons ramassaient les corps de leurs alliés et brulaient ceux de leurs ennemis. Les survivants étant achevés rapidement, quant aux démons blessés, les plus graves subissaient le même sort. Tel était la loi dans l'escouade. Aucune faiblesse... Ou la mort.


----------

Citation:
Le sourire de Yoko s'agrandissait au fur et a mesure que ses avions de papiers tranchaient des jugulaires. Quand il ne resta plus qu'une mare de sang a l'endroit de la bataille, la jeune démone rappela a elle ses morceaux de papiers, certains encore d'une blancheur immaculée, les autres tachés de sang par endroit, imbibant le papier et lui donnant une jolie couleur rouge. La jeune fille les plia, en jetant certains qui seraient inutilisables dorénavant et rangea les autres dans sa petite besace, attachée a sa ceinture. Elle referma le tout et regarda ls alentours. Une victoire oui... mais ce qui surprenait la jeune fille c'était que des humains ai pu s'approcher aussi près des frontières. Que faisait donc les patrouilles des éclaireurs? Elle resta silencieuse en regardant une tête qui avait roulée jusqu'a ses pieds. Son regard revint a la normal, scintillant d'éclat dorés alors qu'elle ramassait la tête d'un humain, ensanglantée et a moitié brulée. Elle sortit de sa torpeurs quand elle entendait la voix de Darian et le pire c'est qu'il la félicitait en plus!

"Ba... autant que je me rende utile parfois. Je fais pas toujours que des conneries, hin?"

Fit-elle en souriant un peu, sans relacher la tête décapitée qu'elle tenait toujours dans ses mains. Et voila que Darian lui proposait de jouer les messagères. Il prenait un risque... Prévenir si vite la Cité Noire de cette attaque? C'était comme envoyer une invitation personnelle a Abyss.. elle n'allait pas du tout aimer apprendre qu'il y avait des humains qui avaient réussit a passer la surveillance des patrouilles... Et a tout les coups ca donnerait du boulot aux Fléaux ca. Pffff et dire qu'elle n'avait pas envie de travailler, c'était mal partit. Ba.. de toutes façon elle ne avait finit ici, elle ne retrouvait plus sa sucette, pas la peine de s'acharner. Il allait falloir qu'elle en achète une autre... halalalala. Et elle qui gardait sa cagnotte personnelle pour s'acheter un bateau... c'est pas a ce rythme là qu'elle allait pouvoir y arriver.

Elle haussa les épaules l'air de rien en reposant la tête au sol. Elle était dans un état pitoyable. Ses vêtements étaient tachés de sang et surtout son corps, puisqu'aucuns bout de tissus ne protegeait la plupart de sa peau.

"Mouais... j'ai plus qu'a rentrer, je trouverais jamais ma sucette dans tout ce bazard... puis elle doit être immangeable maintenant. Je rentre prendre un bon bain chaud.. alors au passage je peux bien passer le message. A vos risques et périls..."

Fit-elle en le regardant un moment, sérieuse... puis souriant de nouveau en tapant dans ses mains pour applaudir.

"Allez hop! Il me faut un cheval!... Je sais plus où j'ai foutu le mien..."


Revenir en haut
Publicité








MessagePosté le: Mer 28 Jan - 18:54 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
A la recherche de la sucette perdue! (PV)'); return false;">     Email this topic to a friend-->

Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    etheria Index du Forum -> Archives -> Archives RP Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

Voici les logos des Partenaires des Comptines d'Eckmül Votre logo ici ? Cliquez !
Si vous trouvez que le cadre du forum est trop petit, maintenez la touche Ctrl enfoncée puis avancez avec la molette de votre souris .
Les illustrations et textes présentés sur ce site sont ©. Ils sont exposés pour promouvoir le travail des auteurs. Tous les documents présentés sont l'exclusive propriété de leurs auteurs, éditeurs, ayant-droits et autres titulaires de droits divers. Je m'engage à retirer tout document litigieux sur simple demande de la part des personnes mentionnées ci-avant. © MC PRODUCTIONS / ARLESTON / TARQUIN / MOURIER / NIEUDAN
Cliquez ici pour voir les crédits complets.

Powered by phpBB © 2001, 2017 The phpBB Group
Themed by aallixSilver © 2002 aallix.com. (All rights reserved.) and Rebuilded by RenArt .
Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation | Contacter Webmestre Traduction par : phpBB-fr.com