La Page devrait bientôt s'afficher... Merci d'attendre!

Pas envie d'attendre ? Cliquez ici !
 

Index du Forum :: Portail :: FAQ :: Rechercher
Rechercher un message Liste des membres Groupes Profil Messages Connexion/Deconnexion Inscription

Eh, Vagabond ... Si tu penses t'installer ici, où si tu veux y réfléchir, commence par aller ici ...
La part des choses. [PV Maarja]

 
Poster un nouveau sujet       etheria Index du Forum -> Archives -> Archives RP
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Cyril Valtiel



Hors ligne



Messages: 121
Inscrit le: 24 Jan 2015

MessagePosté le: Mer 28 Jan - 18:37 (2015)    Sujet du message: La part des choses. [PV Maarja] Répondre en citant

Citation:
Khayman le sanglant, ainsi il avait été surnommé pendant des siècles de meurtres, de guerres en ce monde d'Etheria. Un titre qu'il avait dûment obtenu lors de l'extinction de la race humaine, race qu'il avait considéré depuis le début de son éternelle existence tel des sous-créatures ne méritant guère plus de respect qu'une proie et d'ailleurs, de ces humains, il s'en trouvaient à l'intérieur de ce bâtiment souterrain... Mais contrôle il devait garder et aggraver les choses avec la Reine des lycanthropes n'était nullement la décision la plus sage à prendre. Le vampire avait ainsi donc trouvé refuge dans les jardins souterrains du palais. Jardin qui semblait être alimenter par cet immense ouverture qui vient à dégager le ciel à travers la montagne des loups. Une ouverture qui laissait donc la Lune éclaircir le jardin et ainsi éviter l'éclairage orangé d'habituelles torches en chêne. De ses yeux de vampire, l'immortel parvenait à distinguer cette fine poussière qui ne cessait de tomber du ciel lors des soirs de pleine lune, une poussière étoilé que très peu d'être était alors en mesure de percevoir et le vampire se délectait silencieusement et avec tenu ces fins filaments argentés. D'un geste légèrement félin, il porta ses ongles ténébreux et pointues au tissu de sa manche opposée pour venir la tirer et dégagé sa seconde main tout aussi pâle que le reste de son corps. Formant une coupe plate avec l'aide de cette dernière, il s'amusait (bien que son visage ne démontrait rien de cela) à observer cette poussière disparaitre sur sa peau blanche. Ses iris, qui semblaient avec volé les couleurs à la Lune, étaient alors posé sur cette poésie invisible aux mortels, sans doute était-ce cela qu'il appréciait le plus. Mais l'esprit calme et poétique du vampire changea rapidement au son bien particulier, singulier de cette beauté, bien qu'elle s'approchait parfois plus d'une bête que d'une belle. D'un coup sec il referma sa main, revenant ainsi dans un monde plus réel qu'il ne l'aurait secrètement espéré. Le timbre du fluide vitale de la lycanne se faisait entendre de plus en plus. Il en percevait l'odeur, cette odeur particulière et ferreuse qui se dirigeait à ses narines. Cette sensation aurait sans doute été insupportable pour un vampire nouveau-née (pour une deuxième fois), mais l'expérience de plusieurs millénaires avaient le mérite de trouver trucs et astuces pour le contrôle de soi, mais le bruit sourd des battements de coeur, le son particulier des rivières de sang qui s'écoulait dans veines et artères pour ainsi faire de cette forme une chose bien vivante, il en salivait presque. Le sang était à la fois la vie et l'héroïne du peuple nocturne que le vampire avait rejoint dans le premier ère de son existence.

La silhouette élancé et féline de la chef des lycans ne mit pas une éternité à suivre ce que les sens de l'ancien elfe lui avaient annoncé. Il se tourna ainsi en direction de cette dernière, faisant face à la Reine, par politesse, et ainsi afin de faire face au destin que cette dernière lui réservait. Il aurait eut l'habitude d'être le premier à s'exprimer en ce genre d'instant, mais il ne s'en fut point. C'est la Reine qui parvint à percer le silence, à mettre le premier pas dans l'abysse de l'inconnu car, nul ne sait réellement où chaque phrase est en mesure de nous mené et ce de façon sans aucun pourcentage à côté. *'' Que fuis-tu ainsi... je croyais que tu devais rester a mes coter... pour me protéger... mais pourtant tu... ''* Ce qu'il fuyait était en fait impossible à fuir, tel une ombre qui le suivait alors. Ce qu'il fuyait n'était alors que ses propres émotions qu'il contenait à l'intérieur de lui, de son corps créé par les ténèbres. Le silence fut au départ la seule réponse qu'il offrit à la Reine lycanne. Il tourna son corps vers les ronces de roses qui se trouvait juste à ses côtés, tendant sa main froide de non-vie vers la fleure d'un rouge plus foncé que la plupart des fleures qui se trouvaient en dehors de cette montagne. Il palpa donc la chose du bout de ses fins doigts afin de peut-être d'y récolter un peu les mots dont il avait besoin.

"Vous protégez d'un possible danger, oui, c'est bien à cela que je me suis engagé à faire lorsque l'idée d'être votre cavalier m'est venu à l'esprit, mais celui-ci ne vient pas toujours de la lame bien aiguisé d'un assassin cher payé. Il vient parfois de mots dont l'on ne souhaiterait entendre, de mots dont nous croyions au départ sans aucuns effets ni impactes. Vous avez raison, je ne visais pas à vous protéger de ce genre de chose en prenant les ombres jusqu'ici pour retrouver le peu de lumière que je suis en mesure de ressentir depuis des millénaires, non, ce danger n'avait nul autre cible que le damné que je suis."

À ses mots, il détacha délicatement la fleure de rose de sa plante épineuse en laissant un petit "tic" audible à ce geste, puis il observa cette dernière se flétrir sous l'aura malfaisant de l'ancien général vampire, de façon volontaire sans doute, les pétales noircies par la mort artificielle venant lentement planer jusque sur le sol pavé de roc montagneux ainsi que de mousse végétale unique à ce jardin avant que le vent poussé par l'ouverture ne vienne à balayer celle-ci un peu plus loin. Ce n'est que par la suite que le vampire releva ses pupilles ténébreuses en direction de ceux de la lycanne. Lentement, il vint agripper le masque argenté qui ne pouvait que démontrer un corbeau, à son visage pour laisser ainsi ses cheveux revenir à une couleur argentée et que son visage devienne à nouveau perceptible sous les regards de la Lune. Son visage félin, ni trop rond, ni trop maigre, bien que son nez semblait légèrement trop pointue pour le décrire tel un visage parfait, mais sa peau lisse et pâle accompagné par le bleu de ses yeux ne pouvaient qu'hypnotiser la moindre fixation sur lui. D'un pas svelte, semblant presque léviter au dessus du sol, il s'approcha de la Reine qu'il avait fuit plus tôt, la surplombant légèrement de sa grandeur plutôt impressionnante avant d'ajouter de simples mots.

"Ce que je croyais n'être qu'une liaison simplement politique, n'est devenu que fixation et affection. Je retrouve une part de coeur que j'ai mis de côté depuis ma renaissance. À la fois je sens la faiblesse du coeur, mais j'y ressens aussi l'arrivé d'une force dont je n'avais sut reconnaitre depuis de nombreux siècles..."

_________________

Citation:
Maarja gardais son regard sauvage mais pourtant en quête de réponse posé fermement sur celui en face d'elle. Elle plaisantait malgré le grand sérieux de la conversation. Car bien sur, avant même d'avoir poser ses questions tout a l'heure, la reine des lycans savait que quelque chose de grand allait se parler entre eu deux.. C'était, après ce baiser, totalement inévitable, mais Maa n'aurait jamais pensée que ça allait se faire maintenant... et surtout a ce sujet... sujet qu'elle redoutait plus que tout! Les sentiments... Ils était palpable partout autour de la lycanne et du vampire. Malgré son envie et ce que la jeune reine pouvait ressentir, elle ne pouvait pas s’empêcher de penser... Est-ce vraiment une bonne idée? Les vampires, plus spécialement celui qui se tenait devant-elle, avait fait tellement de mal a sa race... Pouvait-il se passer quelque chose d'aussi fort entre deux personne qui ne se connaissent presque pas et qui sont tellement différent? Une tonne de questions envahissait la cervelle de la belle alors qu'elle restait figé là, devant Khayman. Pendant que le silence se faisait entre ces deux grands être, Maarja avait une petite crainte. Jamais en presque 300 ans de vécu la lycanne ne c'était laisser autant approché... Elle ne parlait pas physiquement mais bien niveau sentimental... Et c'était bien ce point qui l'effrayait le plus!

Au début, la reine ne comprit pas tout ce que le vieux vampire disait ... Il parlait presque de manière nostalgique, comme s'il avait fait quelque chose de mal et qu'il le regrettait vraiment. En décortiquant u peu ce qu'il disait, Maa commença a comprendre... en tout cas, c'est ce qu'elle croyait. Il avait surement perçu un danger et c'est pourquoi il l'a amener en dehors de la salle... elle ne savait plus quoi penser... tout ce mélangeait dans sa tête, et elle avait beaucoup de difficulté a réfléchir... Puis le vampire sembla dire que le danger était aussi tourner vers lui... Mais qui voudrais faire mal a la reine en ce moment même, pendant ce rassemblement pour la paix ( ou alors, pour la neutralité, ce que Maa est... ). La jeune louve ne semblait pas comprendre ce qu'essayait d'expliquer Khay, mais ne dit-on pas dans le monde des mortels que les Dames font souvent sourde oreille devant l'amour, pour entendre ce qui fera réellement chavirer leurs coeur? Malgré tout, la reine ne faisait pas par exipret en ce moment pour ne pas comprendre, au contraire, elle essayait plus que tout de déchiffre ce langage...

Maintenant que toute son attention était porter sur le vampire, elle se permis de mieux le regarder... autant lui que ce qu'il faisait... elle pensât, quelque instant, qu'il avait vraiment l'air mal... c'était bien la première fois qu'elle ne le voyait pas sûr de lui et de ce qu'il s’apprêtait a dire... Il était tellement différent de lors de leurs première rencontre, dans la salle du trône... elle regarda la rose devenir noir et elle ne pu que devenir superstitieuse... Était-ce un mauvais présage que Khay lui envoyait? Lui disait-il que, comme cette fleur, tout était vouer a l'échec et .... a la mort? Les yeux de la louve ne pu que perdre légèrement de son éclat doré, peut-être sous la douleur de ce qu'elle était en train de s’imaginer... Puis, comme si elle prenait sa pour acquis, elle se refermât totalement... devant dure et froide, et le changement fut facilement perceptible pour le vampire... Et ce fut, froide tout comme ces yeux en ce moment, qu'elle répondit a son conseillé et garde du corps du moment...

'' C'est faiblesse est aussi un mal pour vous que pour moi... Ne vous confondez pas, je suis forte et je veux le rester... ''

Elle se retourna pour qu'il ne voit plus son visage, ce qu'elle venait de dire était a la fois vrai mais a la fois très pénible... Ce qu'elle pouvait être nulle pour ''interpréter'' les signes... Son visage était crisper et son coeur battait la charade... mais elle ne pouvait pas s’empêcher de croire que c'était le début de la fin..


Revenir en haut
Publicité








MessagePosté le: Mer 28 Jan - 18:37 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
La part des choses. [PV Maarja]'); return false;">     Email this topic to a friend-->

Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    etheria Index du Forum -> Archives -> Archives RP Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

Voici les logos des Partenaires des Comptines d'Eckmül Votre logo ici ? Cliquez !
Si vous trouvez que le cadre du forum est trop petit, maintenez la touche Ctrl enfoncée puis avancez avec la molette de votre souris .
Les illustrations et textes présentés sur ce site sont ©. Ils sont exposés pour promouvoir le travail des auteurs. Tous les documents présentés sont l'exclusive propriété de leurs auteurs, éditeurs, ayant-droits et autres titulaires de droits divers. Je m'engage à retirer tout document litigieux sur simple demande de la part des personnes mentionnées ci-avant. © MC PRODUCTIONS / ARLESTON / TARQUIN / MOURIER / NIEUDAN
Cliquez ici pour voir les crédits complets.

Powered by phpBB © 2001, 2017 The phpBB Group
Themed by aallixSilver © 2002 aallix.com. (All rights reserved.) and Rebuilded by RenArt .
Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation | Contacter Webmestre Traduction par : phpBB-fr.com