La Page devrait bientôt s'afficher... Merci d'attendre!

Pas envie d'attendre ? Cliquez ici !
 

Index du Forum :: Portail :: FAQ :: Rechercher
Rechercher un message Liste des membres Groupes Profil Messages Connexion/Deconnexion Inscription

Eh, Vagabond ... Si tu penses t'installer ici, où si tu veux y réfléchir, commence par aller ici ...
Embrouille sur les quais [pv Emerald]

 
Poster un nouveau sujet       etheria Index du Forum -> Archives -> Archives RP
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Cyril Valtiel



Hors ligne



Messages: 121
Inscrit le: 24 Jan 2015

MessagePosté le: Mer 28 Jan - 18:07 (2015)    Sujet du message: Embrouille sur les quais [pv Emerald] Répondre en citant

Citation:
** Cyril, est ce qu’il arrive au moins une fois dans ta vie de ne pas t’attirer d’ennuis ? Une seule petite fois ? **

L’hybride esquiva sans trop de problème le coup maladroit que l’un de ses adversaires a tenté de lui porter.

« Ben quoi ? Là j’ai rien fait c’est eux qui sont venus taquiner la mort en personne ! »
Il se remet en garde, narguant de son regard amusé les trois hommes qui lui font face, énervé devant ce bonhomme qui refusait de se laisser tuer et piller, qui se permettait même de vouloir renverser la tendance. Oh ça non, ils ne supportaient pas.

** C’est justement ce que je te reproche ! Même quand tu ne fais RIEN, tu t’attire des problèmes. C’est une constante chez toi ! Quelqu’un t’a jeté un sort ? **

Faut il préciser que ces trois coupes-gorges étaient énervés parce qu’ils croyaient que ce petit cancrelat qu’ils affrontaient semblait se fiche d’eux en faisant semblant de croire que son arme pouvait lui répondre ?

A ce stade, une petite précision contextuelle s'imposait. Comme par exemple, qu'est ce qui avait mené le Viguier à sermonner une fois encore Cyril sur sa faculté à s'attirer des ennuis?
Hé bien il fallait remonter au moment ou Cyril se promenait sur les quais, libéré pour l'heure de toute contrainte professionnelle. Se sentant ce soir le pied marin, il décida d'employer son temps à se balader sur les quais, histoire de flâner et quelque part, de faire une rencontre potentiellement intéressante...

Malheureusement, émergeant d'un petit bateau, sa première rencontre fut celle de trois hommes sales au faciès quelques peu inesthétique, des chicottes en moins et....bref, la caricature du brigand en somme. Et bien sûr, ils ne sont pas venus discuter philanthropie. Cela convenait parfaitement à Cyril, qui s'est automatiquement jeté sur eux dès qu'il a pris connaissance de leur intentions

" M'enfin, personne! C'est un hasard complet si ces trois comiques se sont mis sur mon chemin. D'ailleurs, on peut pas vraiment parler de problème, regarde!"

Il venait de faire voler l'arme d'un de ses adversaire, qui hurlait parce que dans le même temps, il lui avait cassé quelque doigts. Terminant son revers, il le frappa sur la tempe. Un sinistre craquement se fit entendre et l'homme tituba et tomba à la mer. Sans remonter.
Les deux autres le regardaient fixement mais le regard de Cyril les enflamma à nouveau et il se ruèrent à l'attaque. L'un d'eux réussit même à lui faire une estafilade . Oh, rien de grave, ca picote... mais venant de leur part, c'est surprenant. Son auteur fut récompensé de ce geste à sa juste valeur : le semi-elfe envoya le Viguier en plein dans son nez, le faisant reculer puis s'effondrer comme une loque. Un tintement se fit entendre. Le troisième venait de lâcher son arme, il tremblait.

" Allez vieux, un peu d'nerf! Tu l'as voulu non? Tiens, j'vais même te faire une fleur"

Il rompit sa garde, et lança le Viguier à ses pieds. Il avait toujours son sourire aux lèvres mais il semblait...compatissant.

"Voila, j'suis désarmé. Là, on pourrait même dire que je suis tout nu. T'as l'avantage. Alors? T'as retrouvé tes deux balles maintenant ou faut t'enlever la morve du nez?"

Ni une, ni deux, l'homme ramassa l'arme de Cyril et se jeta sur lui. Sa petite humiliation marchait à la perfection

** J'aime pas quand tu fais ce coup là, Cyril! Diagonale gauche-droit**

Il recula tranquillement, déséquilibrant presque le brigand qui tenait l'arme à deux mains histoire de conférer plus de force à ses coups. Il revint à la charge

** Part du bas vers le menton**

Le même manège se reproduit. Et ainsi de suite. Le coupe-gorge était épuisé. Et terrifié, surtout en voyant Cyril avancer d'un pas assuré vers lui, en lui lançant

" Hé, j'te fais un cadeau et t'es même pas fichu d'l'utiliser! J'crois que la leçon à en tirer est claire : je suis plus fort que toi."

Il avance doucement vers l'homme, qui reculait

"Plus rapide"

Il entend sa respiration saccadée et sentait presque son système de pensée primaire imploser.

"Plus efficace"

Oh beurk.... il s'était fait dessus!

" Bref...meilleur que toi."

Sur ce, le survivant de cette rencontre fuit à toute jambe, jetant le Viguier sur le sol. Cyril fit la moue puis ramassa son arme et compagnon attiré en soupirant, déçu du résultat de cette rencontre

"Et surtout plus courageux! N'importe quel authentique combattant ne se serait pas laissé avoir par un procédé aussi éculé. Aaah..."

Oh qu'il était déçu. Déçu de ne pas avoir eu de vrai challenge, de se battre, de gagner d'un cheveu voire de perdre tiens et de trouver un nouvel obstacle à surpasser...

** Il faudrait déjà que tu te rende compte que tous tes obstacles ne te laisseront pas nécessairement en vie! **

" J'sais bien mon ami mais ne me casse pas tous mes rêve s'il te plait..."

Soudain un bruit. Il s'arrêta de marcher.

Son souhait allait-il enfin être exaucé? Rencontrera t-il enfin une personne digne d'intéret en cette nuit ou sera t-il condamné à se jeter à la mer afin de voir si ce quelqu'un n'existe pas chez les poissons?


----------

Citation:
Une forme plus sombre se dessinait tout en haut du mat d'un navire, ses courbes plus féminines que masculines, même si à cette distance, il était encore bien trop difficile de discerner certains traits physiques. L'ombre tapait dans ses mains, provoquant un bruit creux et sec, ce qui attira l'attention de l'hyride. La bouche étirée dans un magnifique sourire satisfait qui semblait éluminé le ciel, alors que sa voix s'élevait au creux de la nuit, comme d'un phare pour les navires.

- Jolies performances ! Moi qui était en dilemme à descendre vous aidez.. Je vois bien que vous êtes plutôt doué pour un humain ! Vous aurais-je un peu trop sous-estimé ?

Un petit ricanement se fit entendre, il était maintenant indéniable que l'ombre était une femme, plutôt provocante aussi fallait-il avouer ! Les applaudissements s'interompurent et la silhouette se redressa de tout son long, gardant une équilibre épatante sur la poutre de bois qui poussa un affreux son lorsque son poids se déplaca, quittant son perchoir pour atteindre la coque en une vitesse et une agilité qui donnait indice sur sa race.. Il était bien trop évident qu'elle n'était pas humaine.. Même s'il restait encore bien trop de possibilité, cela en faisait un de moins ! Emerald mit pied à terre près de l'hybride, dévoilant son corps aux yeux de l'homme, corps qu'elle ne cachait que très rarement, comme elle n'aimait pas être dérangée dans ses mouvements lorsqu'elle se battait... Régulièrement fallait-il précisé ! Seulement cachée par un bandage noir qui couvrait ses seins et une paire de short de la même couleur qui lui cachait difficilement l'essentiel, la jeune femme laissait voir ses courbes à l'inconnue, lui dévoilant son ventre, ses hanches, ses cuisses et sa peau si pâle par le même fait. Sans parler de sa chevelure émeraude qui scintillait sous les rayon de la lune, donnant de petits reflets argent sur ceux-ci et illuminant sa peau d'un éclat encore plus blanc. Le lycan s'approcha lentement de lui, le regard scintillant dans la nuit, la démarche bestiale et les mouvements fluides, s'arrêtant si près de l'inconnue qu'elle put prendre une bouffée de son odeur de sale sang-mêlé. Sa bouche glissa sournoisement jusqu'à son oreille, comme-ci elle voulait lui dire un précieux secret, quelque chose d'important. Ses lèvres s'entrouvrirent et sa voix résonna doucement, tout bas, presque sensuellement au creux son oreille.

- Mais tu n'auras pas autant de chance avec moi !

Puis son point heurta son ventre dans un puissant élan, provoquant un petit craquement, peut-être lui avait-elle brisée une côte ? Peut-être, après tout, sa force pouvait être si destructrice parfois.. Et elle en avait eu plusieurs fois la démonstration ! Le lycan recula d'un pas, prête à parer la moindre riposte de son adversaire, car, après tout, c'était évident qu'il allait riposté ! N'importe qui l'aurait fait après avoir recus un coup de la sorte dans l'estomac ! Et elle qui n'avait aucune arme, mise à part cette dague qui lui brulait l'entre-cuisse et qui l'irritait énormément ! Bien sur elle aurait put lui montrer sa véritable forme, mais elle n'y tenait pas particulièrement pour le moment, peut-être plus tard qui sait ? Car pour l'instant ce n'était pas du jeu.. Ce serait triché ! Il fallait jouer un peu avant de sortir toutes ses cartes.. C'était primordial de lui donner un faible espoir de gagner la bataille ! Ou allait-il réellement la gagner ? Même si cela l'ennuyerait, il ne fallait exclure cette hypotèse, bien qu'elle soit presque impossible.. Même si, peut-être qu'au fond, elle le sous-estimait un peu trop... Mais elle n'était pas aussi bête que ces humains.. Non.. Elle avait cet avantage que les brigands n'avaient pas plus tôt.

- Mais au fait.. Je ne me suis pas présenté ! On me nomme Emerald... Enchanté !

La jeune femme eu un petit rire étouffé, replacant une mèche de derrière son oreille, attendant la réaction de l'homme qui s'énerverait surement très vite, à en déduire par les ripostes assez rapides qu'il avait envoyer aux brigands, il devait être assez soupe au lait ! Certes.. Le combat s'annoncait asez captivant, voir presque très interressant !


_________________

Citation:
Ce bruit se trouvait être une salve d'applaudissement. Plutôt flatteur et satisfaisant pour son égo, certes mais quand même légèrement suspect, surtout compte tenu du fait qu'il ne savait pas trop qui ou quoi en était l'origine. Il faut dire que la nuit était avancée et que seules quelques torches et les faibles lueurs de la lune éclairaient la scène, impossible de voir quelqu'un nettement à plus de deux mètres. Puis il entendit une voix féminine le complimenter sur sa performance dans le noble art du combat.Une admiratrice secrète? Hum, peu probable. A cela il répondit

" Au risque de vous décevoir, j'n'ai pas vraiment eu à me forcer. Ils étaient réellement pitoyables "

Les applaudissement cessèrent et un grincement attira enfin l'attention de Cyril sur la coque de noix la plus proche de lui. Une silhouette en émergeait, descendant du mât ou elle était perchée à une vitesse folle. Pas tout à fait humaine la petite mais vu qu'il se fiche pas mal de la race de ceux qu'il affronte, il ne se posait pas vraiment de question à ce sujet. Par contre, il imaginait fort bien quelle combattante et pourrait être si jamais elle utilise vraiment ses capacités au lieu de se contenter de taper comme une sourde.

Finalement, l'inconnue se révéla aux yeux de Cyril. Oh, elle ne payait pas de mine, plus petite que lui, des cheveux verts pétants et qui ressemblait davantage à un brin de paille qu'a une barrique. Elle était à moitié nue, probablement afin de ne pas voir ses mouvements ralentis par une couche de vêtements superflus - laissons un peu Cyril rêver quand même! - .
Le semi elfe avait presque l'impression qu'il pourrait la briser en deux coups sans même avoir besoin du Viguier, qui par ailleurs l'incitait à ne pas la sous estimer. Qu'il n'aie aucune crainte, Cyril ne le faisait pas. En effet, en plus de sa petite performance, il voyait clairement son air de prédateur en chasse et surtout des yeux jaune qu'il retrouvait parfois chez certains animaux. Un lycan? Hum.... non, il ne savait pas, et c'est clair qu'il s'en fichait comme le démontrait son air comblé. Mais tout à sa rêverie, il avait à peine senti la femme s'approcher...

** Cyril! **

...et émergea lorsqu'il entendit sa menace. Cela lui fut salutaire puisqu'il put parer l'extrême justesse le coup d'Emerald. Cependant, il ne s'attendait clairement pas à la force du coup qui le fit tituber et tomber sur une rame posée contre une bite d'amarrage qu'il brisa en tombant. Il se releva, et s'avança, sur son visage on pouvait lire la ra... ah non. Il souriait encore plus, cette fois ci bien éveillé, et il se mit même à rire comme un enfant devant un jeu amusant tandis que son interlocutrice se présentait. Il l'observait attentivement cette fois ci, et malgré ses airs insouciant, il ne fallait pas le sous estimer en effet. Il rangea le Viguier derrière son dos malgré les protestations de ce dernier et se mit en garde, n'oubliant pas de faire fonctionner sa langue de vipère au passage

" Ok poil vert, défi relevé. J'espère que vous avez mieux que votre p'tite caresse parce que j'me sent pas vraiment menacé là..."


----------

Citation:
[Je sais pas comment on utilise les dés XD]

Emerald l'avait regardé s'échouer contre la rame qu'il brisa en deux, il était clairement évident qu'il ne s'attendait pas à un tel coup, sinon il l'aurait sans doute parer mieux que cela.. Mais quelque chose l'échappait.. Ce petit fendant avait, ma foie, beaucoup de chance... Cet énergument avait surement bien plus que de la chance pour parer aussi bien un tel coup.. Oui.. Beaucoup, beaucoup de chance.. Le lycan redressa les lèvres à sa provocation, les pupilles dilatés tel un félin sur sa proie, il semblait si pressé qu'elle lui montre toutes ses cartes.. Non il fallait qu'il attende un peu.. Il fallait faire duré le jeu, car sinon ce n'était pas amusant.. De plus, elle avait largement dépassé le statut de ses brigands qui ne l'avait à peine éfleuré, il était un peu dur envers elle !

- Mais on commence à peine a jouer ! Ce serait triste si je vous tuais maintenant non ? De plus, ce n'ai pas mon inttention ! Ce serait du gaspillage de tuer un être aussi chanceux !

Le lycan fit un tour rapide sur elle-même et lui balanca son talon sur la joue. Ce qui était assez amusant avec le combat au corps-à-corps, était que les victimes souffraient plus longtemps avant le point critique.. Cela donnait un certain challenge au combat, mais même si elle aurait voulut utiliser une quelconque arme, elle ne pouvait pas.. Comme sa dague ne lui servait pas spécialement à beaucoup de choses... Mise à part pour quelques coups d'assassin.. Il était trop facile de désarmée quelqu'un possedant une dague, car les coups étaient parfois maladroies, sans conviction.. Elle préfèrait utiliser ses crocs et ses griffes.. En général, ca donnait un peu plus de résultat ! Et sa carrure en impressionnait plus d'un ! En retombant, le lycan s'étant rendu compte qu'elle était maintenant un peu plus près de lui, peut-être un peu trop pour lui donner avantage sur un coup. Elle pouvait entendre sa respiration, sentir son odeur.. Et elle dut lui assigner un coup de poigt dans la poitrine pour s'empêcher de se perdre dans celui-ci. Drôle de type fallait dire ! Pour qu'il lui fasse ce genre d'effet. Quoi qu'il fallait avoué que son odorat ne lui avait pas toujours fait de cadeau et elle était assez sensible à ce niveau.. Mais bon.. Il n'avait sans doute même pas remarqué son embêtement et de toute évidence l'attention qu'il porta sur son coup l'avait empêcher de remarquer de petites joues toutes rouges.

Le lycan se rapprocha un peu plus de lui, agrippant ses poignets pour lui empêcher de lui infliger un quelconque coup. Elle plongea son regard topaze dans celui de l'inconnue, un petit sourire mesquin aux lèvres. Puis sa bouche disparue au creux de son cou ou elle planta ses crocs pour en gouter une petite goute de sang qu'elle savoura.. Rien de spécialement grave, elle voulait seulement s'amusé un peu, comme à son habitude, avant de dévoiler le grand jeu.

- Tu as bon gout pour un batard !

Elle se réloigna aussitôt de lui, relachant ses poignets en se poussant un peu plus.. Mais peut-être pas suffisament, car quelque chose la surprit, puis une drôle de sensation la parcoura, douloureuse.


_________________

Citation:
" Pouvez arrêter d'vous justifier, crin vert. Vous pouvez détaler la queue entre les jambes, je vous en voudrais uniquement pour m'avoir fait une fausse joie!"

C'est ce que lança Cyril en réponse aux explications de son adversaire, laquelle révèle ainsi un certain côté prédateur, beaucoup plus que lui. Attitude chasseresse, agilité et rapidité surhumaine... pour le coup, celle là c'est soit un vampire, soit un lycan. Obligé que ce soit l'un des deux!

Cette fois ci, Cyril fit attention à ce qui se passait et il put ainsi esquiver relativement facilement le coup de pied qu'Emerald destinait à la pauvre tête du semi elfe d'un pas sur le côté. Mais ce faisant il se mit ainsi en position de faiblesse car son adversaire tomba près de lui, tellement près qu'il aurait pu la chatouiller, une idée qui parait particulièrement saugrenue dans une telle situation mais c'est la seule qui lui est venu à l'esprit en ce moment précis. Cela avait aussi l'air de déranger son adversaire puisqu'elle le repoussa du poing...avant, deux secondes après, de lui reprendre les poing pour l'empêcher de donner un coup et de lui plonger ses dents dans le cou!

Un vampire! Cyril se débattait, il était hors de question qu'il finisse en suceur de sang!!! Oh bien sûr il avait entendu parler dans quelques tavernes de certains imbéciles qui envient les facultés des vampires au point qu'ils en cherchent pour se faire mordre mais ce n'était pas son cas! Mais elle relâcha son étreinte rapidement et lui envoya à son tour une petite pique.

Mais Cyril n'allait pas rester là les bras ballants et ce fut à son tour de lui envoyer son pied dans les côtes. Et ce n'était pas un petit coup. Il profita de son avantage pour se dégager et rétorqua :

" Et vous êtes plutôt molle pour une non humaine. J'avoue, j'suis déçu, tant de paroles prometteuses et si peu de concret..."

Sur ce, il se jeta sur elle et plaça un uppercut dont elle se souviendrait s'il réussit. Son bras droit était replié devant son torse en prévision de la contre attaque qui n'allait pas manquer de venir.


----------

Citation:
Le lycan avait légèrement reculé lorsqu'il lui envoya son pied dans les côtes. C'était douloureux, mais elle avait eu pire.. C'était vrai qu'elle avait été assez flemmarde pendant les combats, elle s'était laisser aller un peu et maintenant elle en payait le prix. Mais il n'allait pas ricané longtemps.. Parce qu'elle ne riait plus.. Mais plus du tout, lorsqu'elle recut son point sous son menton, mais elle avait serrer les dents, évitant ainsi que celles-ci ne se fappent les unes sur les autres. Elle perdit l'équilibre et fahit presque perdre pied, mais elle se ravisa et jetta un regard meurtrier sur son adversaire. Ses pupilles commencèrent à se dilater lentement alors que sa bouche s'étirait dans un sourire sadique.

- Daccord.. Je voulais attendre, mais j'ai tant envie de ne faire qu'une bouchée de votre égot..

Un grognement se fit entendre, plus animal qu'humain, un grognement étrange, à en donner froid dans le dos. Emerald lui sauta carrément dessus, son corps se changeant au vol pour devenir une masse de muscles et de poils effrayant et sombre. Sa machoire claqua pendant que le loup salivait déjà de le dévoré tout rond, malgré la douleur qu'elle sentait toujours à sa gueule. L'animal plaqua le jeune semi-elfe contre le sol sous son énorme masse musculaire, car si sa forme humaine semblait frêle et délicate, sa véritable forme en faisait trembler plus d'un du haut de son mètre soixante-dix de muscles. Ses griffes se serrèrent sur le torse de l'hybride, déchirant ses vêtements comme-ci ce n'était rien. Sa gueule claqua encore, elle était impatiente et lentement sa tête s'approcha de celle de l'hybride, plongeant son regard topaze et bestial dans les yeux de sa victime alors que l'animal semblait sourire..

* Hahaha je crois que je le jeu se corce... *

Le loup attrapa sa victime à la gorge, la serrant dans sa gueule comme il l'aurait fait avec un lapin ou une quelconque proie sans défense. Décidemment, ce petite fendant aimait provoquer les gens.. Mais on ne provoquait pas longtemps un lycan.. Surtout aussi suseptible était-elle ! Mais bon.. Il fallait croire que ses ennemis ne lui avait pas encore montrer les bonnes manières.. Il fallait donc qu'elle se sacrifie pour la bonne cause... Mais bon, c'était un sacrifice qui en valait la peine, si elle pouvait détruire son petit égot ! Oui, ce serait une victoire assez satisfaisante..


_________________

Citation:
Hum, il semblerait que la situation se corse. Oh, le coup avait porté à la perfection et il avait observé avec plaisir son adversaire perdre de sa superbe. Mais lorsqu'il put la distinguer de nouveau, il vit ses pupilles se dilater tandis qu'elle le menaçait, une promesse de mort. Cyril ne se départit pas de son sourire, féru de combat comme il était. Il fallait juste qu'il pense à prendre le Viguier parce que ses poings ne suffiraient pas à la tâche pour le moment.

"Désolé crin vert, mon ég..."

Il n'eut pas le temps de terminer. La femme lui a sauté dessus, se changeant au passage en une masse de muscles, de crocs et de poils qui aplatirent littéralement Cyril, réduisant sa tunique en lambeaux et l'empêchant de se relever. Le regard qu'il jetait à Emerald fut cependant sans équivoque : il n'abandonnerait pas!
Mais son avenir semblait déjà compromis puisqu'elle comprimait sa gorge comme un étau. C'était quelque peu douloureux et rendait la respiration difficile. Mais ca ne marche réellement que sur les lapins.

Il réussit à dégager son arme puis, mettant toute sa force dans son bras, il frappa Emerald dans son flanc droit. Il put ainsi se dégager, en profitant ainsi pour se remettre debout, reculant pour éviter de retomber trop facilement dans les griffes du loup et se remettant en garde. Il ne parlait pas mais ses yeux brillaient d'excitation, observant le lycan comme si c'était un véritable jouet. Tandis que le Viguier continuait à râler

** Tu vois ce que je te disais? Incapable de ne pas t'attirer des ennuis!!**


----------

Citation:
Un grognement se fit entendre lorsque l'arme toucha son flanc droit, la douleur l'énervait au plus au point et le fait qu'elle ne pouvait plus bouger ses membres sans celle-ci. Emerald reprit cette fameuse manie de claquer ses dents les unes sur les autres, cela l'empêchait de perdre l'esprit et d'écouter complètement son instinct animal. Ce qui s'était produit une fois auparavant.. Et disons qu'elle l'avait longuement regretté par la suite..

Ses yeux dévièrent vers son torse maintenant découvert entre les lambeaux de ses vêtements et elle eu un petit sourire, il était mignon ! Ce serait dommage de le tuer.. Se disait-elle encore. Le loup se redressa de son énorme masse sombre, plongeant son regard muet dans les yeux de l'hybride. Elle semblait si sérieuse, malgré se sourire qui ne quittait ses lèvres. Cela faisait longtemps qu'elle ne s'était pas battue avec quelqu'un se sa taille ! Et elle se promit de l'ammenner boire un verre après leur bataille s'ils tenaient toujours debout. Le lycan se mit en marche vers l'hybride, boitant légèrement, endurant la douleur de son flanc droit, puis prit son élan, serrant ses machoires pour endurer le mal. Il heurta l'hybride de plein fouet, attrapant son bras dans sa gueule pour le trainer avec elle dans l'eau, mais comme sa masse était trop imposante et que c'était beaucoup trop compliquer pour elle de se battre ainsi, elle dut reprendre sa forme humaine une fois dans l'immensité bleu. Elle n'aurait put se battre longtemps dans cet état et sa forme humaine était beaucoup plus avantageuse.. Et même si l'eau ralentissait ses mouvements, il était évident que son adversaire aura les mêmes désavantages.. Perdue dans ses pensées, elle avait oublier le petit désagrément de la transformation et une fois sous l'eau, elle se rendit compte qu'elle était totallement nue et qu'elle offrait une sublime vue de ses courbes à l'hybride. Bien que cela ne la gêne peu, elle devait se rendre à l'évidence que se battre ainsi sans vêtements la désavantagait un peu..

* Merde.. Nue, dans l'eau, sans arme... *

Emerald se sentit aussitôt stupide, elle s'était mit dans un sale pétrin.. Mais encore la, sa force sera un avantage.. Car on ne pouvait faire de mouvements rapides dans l'eau et c'était embêtant.. Alors la force sera de mise sur la vitesse... Du moins pour le moment.. Le lycan quitta le monde sous-marin et apparut derrière l'elfe, l'attrapant par la gorge, plaquant sa poitrine contre son dos.

_________________

Citation:
Les deux adversaires se retrouvaient de nouveau face à face. Oh, Cyril aurait pu pousser son avantage et l'achever mais il n'était pas du genre à achever ses ennemis à terre, déjà parce qu'il n'y a rien de plaisant là dessus mis à part pour les impuissants mais aussi parce qu'il commençait à apprécier la louve...

**Cyril, je te rappelle qu'elle veut faire de toi sa fringale nocturne!!!**

Merci au Viguier de rappeler ce qui semble être une évidence. Mais bon, si elle revient à de meilleurs sentiments, il l'inviterait bien à prendre un verre. Sinon ben tant pis, c'est regrettable mais ce sera elle ou lui et il est contre l'auto suicide. Il la voyait avancer, ayant manifestement des séquelles de son coup de masse. C'est vrai qu'il y est pas allé avec le dos de la cuillère mais il fallait bien ça pour l'empêcher de l'égorger. Il décida de la provoquer encore davantage, contre tout bon sens commun.

" Allez crin vert. Venez par là, à moins que vous n'ayez peur d'un petit hybride..."

Ca pour être venue, elle est venue! Une fois encore, elle l'a percuté à toute vitesse et si Cyril a échappé de justesse aux crocs dans le bras, il n'a absolument pas pu l'empêcher de l'envoyer à l'eau, envoyant valdinguer le Viguier au passage. Et non content d'être froide, cette nouvelle arène était très peu éclairée ce qui fait qu'il n'y voyait pas grand chose. Il entra en contact physique avec Emerald, et ce n'était plus du cuir velu mais une peau douce qu'il sentait, en vertu de quoi il pouvait en déduire que la louve avait repris forme humaine, ce qui ne l'avançait pas des masses. Dans l'eau, il ne pouvait pas se battre. Il devait déjà consacrer suffisamment d'énergie pour pouvoir flotter alors s'il devait faire les deux. Sans compter qu'en plus, il avait perdu de vue son adversaire. Priorité : remonter!

Mais alors qu'il allait remonter à terrer, il sentit une main lui étreindre la gorge, celle d'Emerald qui se plaquait contre lui, occasionnant des rougeurs à ce pauvre demi-elfe même si la sensation n'était pas spécialement désagréable....mais ils allaient se noyer tous les deux!!! Ne perdant pas de temps à tenter de lui expliquer, Cyril frappa au jugé mais même s'il sentait quelques coups porter, il n'arrivait pas à se dégager...et ils allaient couler.

** Cyril! Cyril!!! **

Pas de réponse...


----------

Citation:
Emerald avait prit une bonne bouffée d'air, ce qui la fit tenir un peu plus longtemps sous l'eau, même si il était plus qu'évident qu'elle allait bientôt étouffée sous cette masse d'eau si elle ne remontait pas à la surface.. Contre elle, le corps de l'hybride avait cesser de se débattre et elle put constater qu'il n'avait pas l'air.. Comment dire.. Très vivant quoi ! Le lycan réfléchissait à toute vitesse, son air allait lui manquer si elle prenait son temps à peser toutes les possibilités, bien que deux seulement lui venaient en tête : Soit elle le laissait se noyer... Ou soit, elle le remontait à la surface.. Ce qui ne lui plaisait pas spécialement.. Mais elle prenait assez mal le fait de le laisser ainsi mourir, alors qu'elle pouvait l'achever plus tard de ses propres mains.. La jeune femme poussa un petit hoquetait, il fallait qu'elle remonte ! Maintenant ! Elle attrapa le bras de l'hybride qu'elle se mit sur l'épaule et nagea difficilement jusqu'à la surface, ou elle prit une grande bouffée d'air pour se rappeller qu'elle était toujours en vie ! Elle glissa l'homme sur la berge, près d'un quais, regardant son état.. Il ne semblait plus respirer.. Elle ne l'entendait plus du moins.. Haa au moins il avait fermer sa grande bouche et ne lui rappellait plus son stupide égot.. La louve le regarda un moment, pensive, il était mignon dans cet état.. Elle hésitait presque a le réveiller.. Mais il ne fallait pas tarder, avant que son état ne s'aggrave. Emerald se pencha sur lui, donnant de petits coups avec son index sur sa poitrine.

- Hey... M'oblige pas à te faire le bouche à bouche !

Elle se pencha un peu sur lui, ne sentait pas sa respiration, elle approcha sa bouche de la sienne en grimacant.. Voilà qu'elle devait se sauver.. Haaa.. S'attirait-il toujours autant d'ennuis ? Ses lèvres se colèrent aux siennes, alors qu'elle bouchait son nez d'une mains, soufflant de l'air dans la bouche de l'hybride, espérant ne pas rester bien longtemps dans cette position.. Surtout qu'à son réveil il allait surement lui faire la délicieuse remarque qu'elle était nue.. Et geler ! Elle reprit une bouffée d'air et souffla de nouveau dans sa bouche, doucement, savourant encore le gout salé de la mer sur ses lèvres.

* J'aurais dut le laisser à l'eau... Il m'aurait pas obliger à me tapper du bouche à bouche ! *


_________________

Citation:
** Cyril!! Cyril!! Cyril!!!***

Et Cyril Valtiel ouvrit grand les yeux. Qu'est ce qu'il fichait ici déjà... ah oui. c'est vrai, les quais, Emerald, le combat, la flotte gelée qui l'avait engourdi et fait tomber dans l'inconscience... dont il avait fini par sortir sous l'appel insistant du Viguier. Qui continuait à l'appeler d'ailleurs. Bon sang, il lui donnait mal à la tête à force d'émettre comme ça. Et au fait, qu'est ce que c'était que cette sensation... ?

Cyril baissa légèrement le regard... pour voir Emerald penchée sur lui, nue, en train de l'embrasser??? Non mais c'est quoi cette histoire! Au viol! Sus à la profiteuse! Attends qu'il reprenne son arme, il allait la rosser cette...ah non en fait. Il sentait l'air passer dans sa bouche, jusque dans ses poumons. Elle lui faisait du bouche à bouche. Ca rassurait déjà un peu...
Il tapota l'épaule de la louve afin de signaler son réveil, puis se dégagea et s'assied avant d'entamer la discussion

** Cyril!!! **

Il ferma la bouche, soudainement en proie à une vive migraine. Il fit un léger sourire d'excuse à sa sauveteuse puis alla ramasser son arme préférée qui lui sauta dessus à peine au contact

** Hé bien enfin!!! Tu vois ce que je te disais? Tu as failli mourir noyé!!!...**
"...tiens toi à l'écart des ennuis bon sang. Je sais."

Il la prit puis revint vers Emerald, n'oubliant pas de montrer qu'il n'avait aucune intention de lui défoncer le crâne avec. Il s'assit à côté, la regarda. Un sourire amusé naquit sur ses lèvres, s'agrandit de plus en plus avant de laisser place à une salve de rires joyeux, bientôt entrecoupés d'applaudissement. Conscient que son interlocuteur peut mal le prendre, il s'expliqua

" C'était un beau prélude! Pas un combat, l'a pas duré longtemps mais vous êtes douée!"

Il essuya une larme de joie puis la considéra et reprit

"Je vous proposerais bien un verre mais vu la faune, vous risqueriez de provoquer une émeute dans votre tenue actuelle."

Il regarda aux alentours, comme s'il s'attendait à voir des habits surgir du néant. Il vit un petit bateau à voiles, celles ci imprudemment hissées. Ayant une idée soudaine, il s'avança vers ce bateau, prenant son arme et la plaquant contre lui afin de cacher le fait qu'elle aie des pouvoir. Bon certes, elle ne devrait pas avoir vu la métamorphose de l'arme en un boomerang tranchant mais la lueur argentée qui l'accompagnait.... pas discret. Il tailla ainsi dans la voile, tant pis pour l'imprudent propriétaire de ce bateau, puis revint jusqu'a Emerald, morceaux de voile en mains, à priori assez large pour qu'elle se couvre et les lui tendit.


----------

Citation:
Emerald se sentait presque soulagée que l'hybride se réveille, pas nécessairement parce qu'elle tenait à lui, plutôt parce qu'elle n'appreciait pas spécialement le fait que ses lèvres étaient collés aux siennes. La louve le regarda s'éloigner pour récupérer son arme, ne bougeant pas, une mains sur sa poitrine pour tenter de cacher l'essentiel, elle ne tenait pas particulièrement à ce que l'hybride profite de la vue. Puis, ne le quittant pas des yeux, il vint s'asseoir près d'elle en riant.. La louve arqua un sourcil et laissa doucement sa tête tomber sur le côté, la faisant presque ressembler à un petit animal. N'avait-il jamais eu de combat de ce genre avant maintenant ? Un faible sourire triste étira ses lèvres, légèrement prise au jeu.

- J'allais vous proposez la même chose.. Mais comme vous dites..

Elle jetta un subtil regard vers son corps nu, en se disant que la prochaine fois, elle s'ammenerait des vêtements de rechange, même pour profiter des étoiles ! Emerald n'avait toujours pas bouger lorsqu'il se releva, profitant de sa solitude pour contempler le ciel, ne remarquant pas la lueur argenté qui s'était échappé de l'arme, trop captiver par les étoiles.. Certain soir, elle pouvait rester longtemps debout et les fixer, perdue dans ses songes, dans son passé.. Elle trouvait une certaine paix intérieur à le faire, peut-être parce que le ciel ne possèdait aucune création de l'homme, aucune souillure, ni blessures quelconque.. Seulement la lune et les étoiles.. Et le noir.. Si apaisant.. Le lycan poussa un profond soupire en baissant les yeux, ne redressant la tête que lorsqu'elle sentit l'odeur de l'homme plus disctinctement, puis prit le morceau de voile qu'il lui tendait, se l'enroulant autour de son corps. Ca fera l'affaire pour le moment, mais il fallait bien qu'elle se trouve des vêtements appropriés, peut-être avait-il une boutique dans le coin ? Elle n'en avait pas prêter attention plus tôt.. Alors qu'elle aurait dut ! Même si elle ne se doutait pas qu'elle allait encore une fois se retrouver nue devant un étranger...

- Merci..

Dit-elle quand même, tout bas, en tentant de ne pas montrer le fait qu'elle était geler jusqu'à la moelle, claquant subtilement des dents pour éviter de grelotter. C'est vrai qu'à cet heure, l'eau n'était pas particulièrement très chaude et le vent avait eu le temps de refroidir son corps un peu plus tôt... Son poil lui manquait, pensa-t-elle en souriant, relevant les yeux vers l'hybride en tappotant le sol près d'elle, l'invitant à s'asseoir.


_________________

Citation:
A défaut d'être impulsive, la jeune fille n'était pas têtue et Cyril n'avait pas meurtri un bateau innocent pour rien, même s'il n'aurait pas éprouvé de remords dans le cas contraire, après tout, elle fait bien ce qu'elle veut non? Les quais s'éclairent davantage, il y avait moins de nuages autour de la lune, et il voyait presque nettement son adversaire. Adversaire qui lui aurait donné un combat formidable, dommage qu'il se soit terminé trop tôt... enfin il n'allait quand même pas lui pocher un oeil pour le plaisir de redémarrer les hostilités, non? Nooon...

Chassant cette idée idiote de son esprit, aidé en cela par le Viguier qui la trouvait également particulièrement stupide - ** Des fois je me demande comment tu peux même assumer la paternité d'idées aussi débiles! ** - , il hocha la tête et s'installa auprès de la louve. C'est bizarre les lycans quand même, au début c'était une sauvage qui le voyait comme un gros steak et maintenant elle est aimable. L'hypothèse selon laquelle elle veut toujours lui planter les dents dans sa chair nerveuse d'hybride n'est pas à exclure, mais Cyril a envie de croire aux paroles de son grand père, selon laquelle un vrai combat peut faire ressortir le meilleur des gens. Donc, pas question de lui cracher au visage, ce que de toute manière il n'aurait pas fait même sans cette réflexion.

Il l'observa un moment, avec un léger sourire, un air toujours amusé puis il lui dit

" J'crois bien que votre p'tite faiblesse, c'est la provocation. J'n'ai pas eu beaucoup à faire pour que vous m'montrez une grande partie de votre jeu."

Il leva les mains puis précisa, après tout on ne sait jamais

" C'est pas moqueur. Promis!"


----------

Citation:
Emerald laissa glisser ses yeux vers lui, presque d'un air meutrier, puis se mit à rire de la situation, c'est vrai qu'elle n'était pas très endurante à ce niveau, mais c'était vrai aussi qu'il n'y allait pas à la légère dans ses provocations.. Mais elle avait encore une plus grande faiblesse, se qu'elle se priva de lui dévoiler, comme elle n'avait aucune envie qu'il l'apprenne.. Comme quiconque en fait ! Le lycan appuya sa tête contre l'épaule de l'hybride avec un peu de réticence, mais la fatigue l'emportait doucement, même si elle savait qu'elle ne pouvait dormir ici, elle sentait que sa tête était si lourde.

- Contente toi chanceux que je ne t'ai pas dévorer tout rond !

Elle fit mine de claquer ses dents ensemble et licha ses lèvres, comme-ci elle était reput d'un bon repas, ce qui n'était pas arriver depuis un bon moment.. Car même si les lycans se nourrissent parfois de la chair des hommes, ils étaient tout de même apte à se nourrir de d'autres choses.. Ils n'étaient pas des vampires qui ne pouvait que boire du sang pour se nourrir.. Elle n'était pas spécialement fanatique de la chair d'humain, même si elle devait en dévorer quelques bouts de chair lorsqu'elle les attaquait. Mais elle devait admettre qu'un bon steak saignant lui manquait ! Emerald jetta un furtif regard vers l'hybride, soudainement illuminé d'une idée malsaine de le dévoré et cette pensée la fit sourire.

- Faudra remettre ca... Mais cette fois sans ma forme animal !

La jeune femme fit une courte pause, pensive.. Elle ne devrait pas tenter de le dévorer si elle ne se tranformait pas... Du moins.. Elle l'espérait ! Quoi que son sang était particulièrement apétissant. Un long frisson lui dévora l'échine lorsqu'elle se rappella de la bataille plus tôt, lorsqu'elle avait déposé ses lèvres dans son cou pour gouter à son essence. Peut-être était-il le mélange du sang des deux races qui le rendait si exquis.. Et peut-être que sa chair était aussi tendre... Emerald se mordit la langue, elle avait faim et s'en était presque impulsif. La louve enfouit son visage dans le cou de l'hybride, humant son odeur, entrouvrant la bouche pour prendre plus facilement son air, tentant de se controler.

_________________

Citation:
Bon d'accord, sa première hypothèse semblait se confirmer, elle avait toujours autant envie de le dévorer. Pourtant ça commençait bien, elle s'était même limite écroulé de fatigue sur lui, conséquence probablement due à l'immersion dans l'eau gelée, au froid et - il l'espérait un peu pour son égo - aux coups qu'il lui a porté. Elle lui lança une réplique acerbe suivi d'un claquement de dents qui le fit rire à nouveau avant de répondre d'un ton qui se voulait très sérieux

"Je n'en doute pas un seul instant"

...avant de sourire à nouveau et de lever la tête vers les étoiles. C'est vrai qu'il n'avait pas très fait attention jusqu'à maintenant mais c'est vrai que les étoiles étaient de sortie, ce soir.
Cyril regardait rarement le ciel en général, car trop occupé à rêver mais à chaque fois il le contemple comme si c'était la toute première fois qu'il contemplait les étoiles...et ce soir là, elles étaient particulièrement brillantes. Cyril voyait presque la lycan avec netteté.... et en l'occurrence, il l'avait bel et bien vu lui jeter un discret regard, et un discret regard du genre **huhuhu, j'te prépare un coup fourré** enfin selon son avis.
Deux seconde après cependant, elle lui fit une proposition plus qu'alléchante. Un combat tous les deux avec elle en forme normale pour s'amuser encore davantage

Cyril allait répondre avec joie que...elle nicha une fois encore sa tête au creux du cou du semi elfe, mais cette fois ci se contentant de renifler il ne savait quoi... il aimerait bien savoir quelle est son odeur car lui ne sentait rien de particulier, sauf quand il se rend compte qu'il s'est un peu trop négligé après un travail prenant, auquel cas il sort de la ville pour se plonger dans la première rivière possible, malgré les conséquences possibles...mais il divague, là. S'arrangeant pour capter le regard de la louve aux cheveux vert, il répondit

" C'est tentant... et j'vais céder vite fait à la tentation si jamais vous continuez à vouloir me voler du sang."


----------

Citation:
- Et si je te volais autre chose ?

Ses pupilles s'étaient dilater à nouveau, ses yeux brillant tels des pierres précieuses au soleil. Son souffle planant toujours dans son cou, elle leva une mains vers la joue de l'hybride pour le forcer à la regarder, appuyant doucement sur sa joue pour lui faire tourner la tête ou il aurait put remarquer un éclair de malice dans son regard s'il y aurait vraiment porter attention. C'était une idée très alléchante qu'il lui proposait, même si, dasn cette tenue, elle ne pouvait pas se battre convenablement.. Mais elle allait improvisée.. On ne décide pas toujours des combats... Non ? Et c'était une bonne facons de mettre du piquant au jeu ! Emerald entrouvrit les lèvres, puis sans prévenir, d'une sensualité presque impressionnante, elle embrassa l'hybride, doucement, tendrement. Tout le contraire de ce qu'elle lui avait montrer d'elle quelques instants plus tôt. Elle gardait une mains appuyer sur sa nuque pour ne pas qu'il s'écarte, le forcant à rester bien plaquer contre elle, glissant une langue dans sa bouche pour corcer le jeu.. Car c'est ce qu'elle faisait.. Elle jouait, lui offrant un élément de plus, une divertion. Le lycan quitta ses lèvres et glissa vers son cou qu'elle embrassa avec douceur jusqu'à la clavicule, ou elle entrouvrit un peu plus sa bouche pour planter ses crocs dans sa chair, et hop elle y vola encore quelques gouttes de sang, jettant un regard à la fois malin et joueur sur lui.

- Je t'ai eu..

Lacha-t-elle simplement en passant sa langue sur la goutte de sang qui était rester sur ses lèvres, savourant celle-ci comme-ci elle n'allait plus jamais y goutter. Elle voulait seulement le provoquer, comme il l'avait fait plus tôt avec elle. Le lycan ne se sentait pas particulièrement attiré vers lui, elle voulait seulement jouer un peu, mettre le trouble dans son esprit avant cette bataille épique de deux-être non-humain. Car elle se doutait bien qu'il n'allait pas tarder à lui sauter dessus pour se venger et elle devait se mettre à l'évidence.. Que la voile ne tiendra pas longtemps sur son corps et qu'elle finirait surement une fois de plus... Nue !

- Alors, vous ai-je assez tenté ?

Lâcha-t-elle avec un petit sourire moqueur sur les lèvres, elle aussi elle pouvait jouer la provocante !


_________________

Citation:
Il devenait clair que la situation dérapait quelque peu. Cela dit, c'était Cyril qui avait commencé alors il n'allait tout de même pas se plaindre!
Emerald avait vite détourné les paroles du semi elfe, et il se retrouva vite dans une situation imprévue qui le désarçonnait, même si elle n'était pas foncièrement désagréable puisqu'effectivement, elle a retourné son petit jeu contre lui et était en train de l'embrasser. Un baiser délicieux, aussi doux que sensuel et qui...n'allait pas du tout!!!

Oh bien sûr, comme nombre d'homme en ce monde il n'était jamais contre une relation d'un soir. Il était libre, oui ou zut? D'ailleurs, il se souvenait de cette fois ou il...ah non, il valait mieux ne pas se remémorer cette histoire, il se sentait honteux en y repensant. Et pas pour les raisons habituelles. Mais toujours est-il qu'il savait bien qu'Emerald voulait pousser son avantage et non pas simplement entrainer leur combat sur un autre terrain. Mais malgré tout, il n'arrivait pas à se dégager et maintenant, elle commençait à dériver vers son cou. Hé bien puisqu'il savait très bien ou elle voulait en venir, autant prendre le risque et surtout profiter gracieusement de son cadeau très agréable, au point qu'il dut se mordre légèrement les lèvres.

Et finalement, comme prévu, la morsure et elle le fixa, un air roublard dans le regard, tandis qu'elle lui annonçait qu'elle l'avait eu et qu'elle espérait l'avoir assez tenté. Il était effectivement surpris...mais l'idée fut bonne et il la remercia d'un sourire de l'avoir eue. Il se rapprocha à nouveau, à quelques centimètres, et murmura

" Hé bien pour tout vous dire, mad'moiselle..."

Et sur ce, il lui envoya son poing dans la mâchoire, n'y mettant quand même pas toute sa force mais qui devrait se rappeler à tout être normalement constitué. Il s'écarta d'une roulade et se releva, reculant un peu à cause de l'élan. Son arme toujours dans son dos, il eut de nouveau un rire joyeux avant de poursuivre, quelque peu moqueur

"C'est vrai, j'ai bien profité!"

Il se mit en garde et commença à tourner autour d'elle comme s'il était lui même un prédateur, le regard pétillant et déterminé, cherchant un angle d'attaque

"Ainsi que commence le second combat! Oh, et prenez garde, je crois pas avoir assez de voile pour vous couvrir si vous vous sentez encore d'humeur sauvage!"

----------

Citation:
Le lycan avait recut le point en plein dans la machoire, ce qui la surprit plus qu'il ne lui fait mal, mais bon, c'était inévitablement un déclaration de guerre et bon, il fallait avouer qu'Emerald aimait cela ! Malgré qu'elle auarait bien put se passer de son air si hautant et provocateur, mais bon, il était surement inévitable que l'un de viennes pas sans l'autre et que l'hybride ne venait pas sans son égot...Bref.. Drôle d'histoire ! La jeune femme se releva presque d'un bond en grognant méchamment, les pupilles dilatées comme lorsqu'elle ammorca sa transformation quelques instants plus tôt, dans le stade entre la femme et la bête. Ce stade n'apparaissait la plupart du temps que lorsqu'elle se transformait réellement, ou dans certains cas, lorsque son animal intérieur reprenait le contrôle de ses instincts, ce qui était particulièrement dangereux. Un sourire méchant naquit sur ses lèvres, pourquoi ne pas corcer un peu le jeu en incluant une récompense ? Quelque chose qui serait presque pire que la mort.. Quelque chose de particulièrement amusant.

- Et si on incluait une récompense ?

Emerald ne le quittait pas des yeux, un petit sourire toujours illuminant son visage, mais avec un petit quelque chose de particulier. C'est vrai qu'ainsi elle pourrait pleinement désirer la victoire, mais sans oublier le cas inverse, ce qui était presque impossible.. Mais elle ne s'était jamais arrêter sur la possibilité que qelque chose était impossible et c'est pour cette raison qu'elle gardait une certaine crainte à parier. Ce qu'elle ne montra cependant pas. Mais, pour être sur qu'il prenne par à son jeu, elle se permit de le provoquer un peu, seulement pour l'allumer.

- Ha moins que vous n'ayez trop peur ! Je comprendrais... Il est vrai que j'ai quand même dut vous tirer hors de l'eau quelques minutes plus tôt ! Sinon vous auriez sans doute quitter ce monde !

Elle la jouait provocante, faisant languir la récompense sur le bout de ses lèvres. Il fallait faire durer le plaisir ! La jeune femme plongea son regard dans les yeux de l'hybride, un regard encore plein de malice, encore plus dangereuse que lors de la première bataille. Puis elle se lanca enfin, ne laissant pas disparaitre ce sourire de sur ses lèvres.

- Le vanqueur pourra faire du perdant son exclave pendant une nuit...

Dit-elle seulement en resserrant la voile sur ses seins, signe qu'elle allait bientôt entrer dans la bataille, s'approchant lentement de son adversaire, puis, d'une rapdité étonnante, se glissa derrière lui pour prendre ses poignets en l'obligeant de ne pas bouger, déposant un petit baiser sur sa nuque en relevant violament ses bras vers le haut de son dos.

- Alors.. vous acceptez ?


_________________

Citation:
Cyril avait réussi son coup à en juger par la réaction de la louve, qui le regardait à nouveau comme si c'était un steak géant bien dodu, les pupilles dilatées et le masque du prédateur bien en place. Finalement, si Cyril aimait bien les humains, qui étaient assez sensibles à sa philosophie, du moins ceux qui l'entendaient en parler les jours ou il boit à l'excès, il allait peut être également finir par apprécier l'impulsivité des loups-garous, bien qu'il soit fortement possible qu'il s'aveugle sur leur compte. En tout cas, celle là à l'air mûre.... et elle lui dédie un sourire carnassier.

Hum... un mauvais coup. Elle prépare un mauvais coup, même un aveugle aurait pu le voir...enfin le sentir, pardon. Pressentiment confirmé quand elle se mit à vouloir parier sur le résultat du combat et surtout à y adjoindre une récompense, le tout assorti de son regard de bête sauvage et de son sourire, qui montrait à peu près à Cyril quel effet il fait lui même quand il menace un idiot comme les trois d'avant des pires outrages sans se départir de sa banane joyeuse. Et comme de bien entendu, elle lui lança une pique sur sa supposée crainte de ce pari et de l'épisode gênant avec l'eau qui montre clairement qu'il n'est pas assez entrainé pour pouvoir combattre et nager en même temps.
Et enfin, l'enjeu du combat : l'asservissement du perdant pour une nuit. Question délicate, si si vraiment. En tant que mercenaire, Cyril est engagé par n'importe qui, même les plus hypocrite et malhonnête. Il a été témoin des ventes d'esclaves perpétrées par les démons à certains grasses gens qui faisaient la morale en public. L'idée qu'on puisse faire de lui ce que bon semblait lui était résolument IN-TO-LE-RABLE! Mais d'un autre côté, ca ajoutait du piment au combat, parier sa liberté sur un coup de tête afin de pouvoir se battre pour elle de toute ses forces. Magnifique non? Il était bien du genre à faire ça. Cyril considéra la question, au point qu'il laissa la louve se glisser derrière lui et faire mumuse avec ses bras. Et au final, la conclusion logique de cette réflexion menée par lui mena à une réponse prévisible.

"Non!"

Ou pas. Il ponctua cette réponse assurée d'une bourrade pour se dégager des mains fines mais puissantes de son adversaire et se retourna immédiatement, lui décochant un uppercut en direction de la mâchoire suivi d'un coup de pied retourné dans le ventre en guise d'explication. Il se tint à l'écart, en garde, et il ricana, amusé par la proposition

"Jamais je ne parie ma liberté et ma fierté. Ma règle fondamentale!"

Il tourne à nouveau autour d'elle, comme s'il était lui même un prédateur, et poursuivit

"Cela dit, si vous voulez que je garde votre corps, aucun souci. Je vous ferais même une jolie réduction puisque vous êtes douée au combat!"


----------

Citation:
Emerald avait vut le coup d'assez près, l'évitant de justesse. Elle se disait bien qu'il allait riposter lorsqu'elle se glissa derrière lui, car qui ne l'aurait pas fait franchement ? La louve eu un petit ricannement en entendant sa réponse, il la décevait un peu de ne pas jouer avec elle, mais bon.. Comme il avait peur de perdre sa liberté.. Ce qui aurait sans doute arriver.. C'était peut-être comprenable d'un sens.. Mais quand même il rendait le combat un peu lassant ! La jeune femme posa une mains sur sa poitrine, empêchant la toile de tomber, la replacant machinalement comme-ci elle se doutait qu'elle allait surement le faire souvent pendant le combat. Ce qui n'était pas pratique du tout, mais bon.. Il fallait lui laisser une chance, après l'exploit de tout à l'heure dans l'océan. Elle l'avait sous doute sur-estimer... Elle n'en savait rien, bien qu'il est un bon coup de point, elle se demandait si ce n'était pas que ca.. Certes elle allait en juger un peu mieux pendant ce combat et elle n'allait surement pas se privée de le provoquer pour vérifier ce qu'il avait réellement dans le ventre !

- Non merci.. Je ne laisse pas mon corps à un faible qui n'ai pas très bien placé pour protéger le siens !

Dit-elle en pointant du menton ses vêtements encore en lambeaux. Elle esquissa un petit sourire provocateur alors qu'elle ne bougeait pas, le fixant de son regard sauvage et mauvais, soupoudré d'une pointe de sournoiserie. Il lui plaisait bien, au bout du compte, même si elle ne savait jamais à quoi s'attendre avec lui.. Mise à part bien sur qu'il soit fan de guerre et de sang.. Ce qu'elle était moins.. Préférant se prélasser au soleil plutôt que de s'entrainer.. Ce qu'elle aurait dut faire un peu plus souvent, même si sa technique n'était pas mauvaise, elle n'était pas parfaite et avait ses défauts.. Comme la plupart des choses en ce monde.. La louve se passa une mains dans les cheveux, toujours aussi belle provocante, attendant d'esquiver le prochain coup et dans la même occasion, l'envoyer manger du sable à ses pieds.. Et comme il s'énervait assez vite, il n'allait surement pas tarder à lui porter son prochain coup.. A moins qu'il ne doute qu'il se prépare quelque chose de dangereux dans son esprit.. Ce qui le ferait peut-être reculé.. Mais elle en doutait...

- Aller vient me chercher chéri !

Elle lui dévoila ses petits crocs, le regard illuminé. La sonne venait de sonner, la bataille était commencer.. Et tout allait comme elle le souhaitait.

_________________

Citation:
Bien sur, elle avait refusé, et ce n'était pas une dénégation polie exactement comme il s'y attendait. Elle avait l'air plutôt déçue, quoi de plus normal quand on refusait de jouer à son jeu. En tout cas, il allait devoir faire attention car jusqu'à présent il devait avouer qu'il la sous estimait quelque peu et ce n'était vraiment pas une bonne idée dans ce genre de situation.

Son humeur n'avait pas changé, il était toujours content de participer à ce combat mais ses yeux se teintèrent de défiance tandis qu'il regardait la louve aussi intensément qu'elle même le regardait. Il voulait qu'elle le sache. Il n'allait pas perdre! Parce que défi ou pas, il savait quelque part que pari ou pas, rien ne l'empêcherait de faire de lui son esclave si jamais il devait mordre la poussière. Et puis d'autre part, c'était simplement parce qu'il voulait gagner ce combat, pour lui et voir la colère sur son visage en comprenant qu'elle avait perdu. Et à cette occasion, il répliqua

"Me traiter d'faible juste à cause de soucis vestimentaires m'semble quelque peu excessif. Mais soyez pas frustrée, nous savons tous les deux que parier est inutile puisque j'serais pas cap de vous empêcher de vous faire plaisir à mes dépends si j'devais avoir le dessous"

Il sourit plus largement.

"C'qui n'arrivera pas, sûr. JE vais gagner!"

Et sur ses paroles il fonça vers elle, dans un position idéale pour décocher quelques crochets.... avant de s'arrêter. Si elle voulait jouer aux piques humiliantes, ils seraient deux et cela fait partie des domaines ou il est plutôt doué car nanti de quatre décennies d'amertume, de rancune et de rencontre avec quelques imbéciles et quelques orateurs du genre. Il plia légèrement les genoux, les bras en avant comme pour l'inciter à venir et lui lançant d'un ton moqueur.

"Et depuis quand ce sont les maîtres qui obéissent aux chiens? Allez, viens par là chercher nonosse!"

Mais inutile de dire que sa concentration allait droit vers elle et qu'il était prêt à réagir en conséquence.


----------

Citation:
Et voilà qu'il sortait son "Je vais gagné, je suis le roi de la montagne", ce qui était un peu patétique, mais tellement amusant, si bien qu'elle ne put s'empêcher de rire joyeusement, sans amertume. Elle le trouvait vraiment très courageux pour un petit fendant dans son genre.. C'est sans doute ce défaut qui le ménera à sa perte un jour.. Ou pas ? Qui sait ? Après tout, il semblait doté d'une chance incroyable pour un jeune hybride et elle se doutait bien que tout cela avait autant de probabilité de venir de ses origines, qu'il commence à neiger des bâteaux sur le quais. Ce qui était soit disant assez nul comme probabilité, aussi même fallait dire impossible ! Mais c'était plus que de la chance.. On aurait dit, que lors de la dernière bataille, quelque chose lui indiquait précisément ou elle allait frapper.. Car aucun être humain n'aurait put parrer ce coup.. Sauf s'il avait été aider éventuellement par un objet quelconque.. Mais elle ne trouva réponse, car elle fut soudainement tirer de son esprit par sa provocation, ce qui lui fit oublier rapidement celles-ci, noyer dans la provocation.

- Pourtant, ce n'est pas tout à cela que vous m'aviez montrer plus tôt lorsque je vous embrassais !

Emerald arqua un sourcil, amusée par la situation, jusqu'à ce qu'il se mette à foncer vers elle, puis s'arrêter.. Mais à quoi il jouait ce crétin ? La louve se dressa de tout son mètre soixante-dix, prenant la peine de replacer la toile de nouveau sur ses seins, se rappellant bien qu'elle ne devait pas l'oublier pendant le combat.. Ce qui compliquerait un peu les choses mais bon.. C'était les risques du métier non ? Le lycan brisa le lien qu'il y avait entre elle et le sable et se mit à avancer vers l'hybride en s'étirant, un sourire carnassier sur le visage. Il voulait jouer au chat et à la souris.. Très bien.. Mais une chose était sur.. C'est qu'elle n'était pas la souris..

- Très bien chéri, mais ne te plains pas lorsque je te dévorerais tout crue !

Elle fit mine d'être désinteressée, puis se retrouva devant lui en une vitesse surprenant, si près qu'elle pouvait sentir son souffle contre sa joue et qu'il pouvait parfaitement distinguer son sourire, juste avant qu'elle ne l'attrape par son chandail dans le dos, puis qu'elle ne l'envoit balader sur le sable à ses pieds, lui plaquant les mains sur le sable en se mettant en califourchon sur lui.


_________________

Citation:
Cyril ne fut pas déçu de sa riposte car sitôt qu'elle eut digéré sa réplique, et il avait bien vu qu'elle n'avait pas vraiment apprécié la comparaison à un innocent et surtout OBÉISSANT quadrupède poilu. Et en la voyant charger, il fonça à son tour, un véritable duel de vitesse... que son adversaire avait emporté. Il avait tenté de lui décocher un direct en guise de présentation mais il avait dérapé légèrement sur le sol et son adversaire en a profité pour l'agripper par le reste de sa tunique et de l'envoyer brutalement au sol.
Il ne se fit guère mal outre mesure car il avait appris à se recevoir dans ce genre de situation mais la force de la projection le fit rouler deux fois sur lui même et il ne put se relever que pour la voir lui sauter dessus. Il leva les deux jambe pour la contrer mais peine perdue et il se retrouva rapidement immobilisée par cette dernière, calée confortablement sur ses hanches - oui c'est toujours un combat en théorie - .

Une seconde passa. Cyril se dit peut être qu'il devrait se dégager de cette prise handicapante à plusieurs niveaux, quoique la situation le fit rire et le mélange frisson-excitation-adrénaline qui courait dans ses veines le menaient à envisager des idées stupides et à l'empêcher de déclarer forfait, chose qu'il n'aurait pas voulu faire de toute façon. Il n'était pas encore inconscient, que diable! Ne pouvant s'en empêcher, il lança, sarcastique

"Et quand j'parlais de frustration..."

Il décida d'agir soudain et se cambra tout en tordant ses poignets dans tous les sens, finissant ainsi par libérer ses bras. Aussitôt libre, ils s'empressèrent de se lever, presque de leur propre initiative tant le réflexe était prompt, vers les joues de son adversaire, lui assénant une double gifle bien sentie. Un instant après, il se rassit, gardant son adversaire contre lui pour l'empêcher de s'enfuir. Son visage était à quelques centimètres du sien et il la regardait en murmurant d'un ton taquin

"Imaginer que j'vais être dévoré comme ça... ces jolis yeux jaunes sont un peu trop souvent dans la lune à mon avis!"


----------

Citation:
Emerald laissa s'échapper sa proie qui heurta ses joues avec un bruit sec et puissant, ce qui la fit pousser un petit cri de surprise, elle qui se doutait qu'elle perdrait ses dents, voilà qu'il la giflait ! Oui c'était vrai qu'il n'avait pas été très délicat, et ses joues l'approuvaient parfaitement, mais quand même, ce n'était pas un bon direct comme il les aimait tant. Certes, qu'il aimait tant lui infliger.. Alors pourquoi un gifle ? Cela n'avait rien de viril, c'était provoquant, certes oui mais.. Ca n'équivalait pas un bont coup de point bien placer ! De plus, pourquoi le retenait-elle contre lui, alors qu'elle avait l'avantage dans cette position.. C'était absurde.. Ca y était, elle n'y comprenait rien, rien du tout ! Pourquoi tenait-il tant à rester dans une position qui ne l'avantageait même pas !

La louve eu un petit sourire en étudiant sa phrase, les humains ne se doutaient jamais de rien et lui ne faisait pas exception.. Quoi qu'il était déjà plus coriace.. Et plus amusant.. Et plus.. Ses joues étaient maintenant d'une belle couleur rouge, l'oeuvre du peintre qu'y se trouvait en face d'elle... Beaucoup plus chian ! Pensa-t-elle soudainement, car ses joues n'étaient pas rouge parce qu'elle l'aimait bien, mais parce qu'elle gardait encore marque de la gifle qu'il lui avait infliger. Ne vous détrompez pas ! Comment pouvait-elle avoir le moindre sentiment pour un idiot dans son genre ! Il n'était bon que pour être manger ! Non ? Pourtant.. C'est sur ce sujet qu'il la provoquait un peu plus tôt !

- .. Pourquoi.. Il ne faut pas que je te dévore toute suite.. Je veux te savourer !

Elle eu un petit sourire carnassier en entrouvrant la bouche, approchant ses lèvres de son oreille dans un mouvement lent et presque interminable. Sa langue frola son oreille, puis elle déposa un petit baiser sour celle-ci avant de lui murmurer doucement au creux de l'oreille.

- La viande est plus tendre lorsque l'animal est calme..

La louve laissa glisser ses lèvres jusqu'à son cou, passant ses mains sur son torse pour caresser son corps chaud, le détaillant du bout des doigts pendant que ses lèvres goutaient de nouveau sa peau si douce. Ses mains s'arrêtèrent sur ses hanches, caressant aux endroits sensibles tout près du bassin. Non mais est-ce qu'ils allaient passer la soirée à se foutre des points sur la gueule et à s'embrasser ? Franchement il fallait se décider, c'était un ou l'autre ! Pas les deux.. C'était trop contradictoire et tellement plus compliquer ! Un peu venir après l'autre, mais franchement pas en même temps ! Emerald sentit la toile se détacher de sur sa poitrine, glissant le long de son dos pour retomber contre le sable.. Elle avait oublier de la remettre en place plus tôt.. Et il fallait dire que ce genre de chose était très capricieux et pas du tout pratique pour la bataille.. Emerald étouffa un soupire.. Elle se retrouvait encore nue.


_________________

Citation:
Même en cette position là, elle ne manquait pas de verve, c'était tout à son honneur, d'autant plus que Cyril s'était mis en danger, tout de même.
D'ailleurs, pourquoi s'était-il mis comme ça? Pourquoi n'avait-il pas fait comme il prévoyait de le faire au final, c'est à dire un bon gros coup de tête dans celle de son opposante, ce qui la sonnerait surement et lui laisserait le temps de se dégager?

Pourquoi? Telle était la question. Parce qu'a ce stade des évènements, c'était plutôt confus. Il ne cessait de la fixer du regard, sans réagir, non plus que la lycan qu'il emprisonnait et dont les rougeurs sur ses joues n'étaient peut être pas dues aux gifles qu'il lui a donné, initialement pour l'énerver et la distraire. Et parlons en de la lycan, qui ne cessait de l'aguicher en le caressant et l'embrassant un peu partout, empirant la situation selon lui. Hum, il fallait trouver une solution maintenant. Ils n'allaient pas copuler comme des bêtes non c'était un combat alors du nerf! Il faut qu'il fasse abstraction de son esprit embrumé par des envies contradictoires, des gestes de la lycan dont le tissu venait de glisser, révélant une fois de plus son corps nu, du sang qui commence à déserter la tour de contrôle pour venir alimenter l'engin de chantier... de tout. Un bon gros coup de tête et le combat pourrait reprendre.

Et Cyril décida de tenir ses résolutions avec fermeté et vigueur. Il avança sa tête et...embrassa son vis à vis dans le cou, non brusquement mais avec une certaine passion, savourant le contact de sa peau douce. Et les résolutions alors? Envolées, c'était certain, tandis qu'il continuait ses baisers, descendant vers la clavicule tandis que les doigts de sa main gauche, enserrant la lycan, remontèrent la colonne vertébrale en effleurant doucement la peau.


----------

Citation:
Emerald qui s'attendait à recevoir un bon coup de tête, fut largement surprise en sentant les lèvres de son ennemie dans son cou, embrassant sa peau. Elle qui ne se doutait pas qu'il était doté d'une si grande délicatesse pour un casse-gueule dans son genre. C'était surprenant ! Il fallait avouer que ses baisers étaient chauds, presque brulants, alors qu'elle savourait ses caresses si habilement offertes par sa bouche. C'était agréable, et son corps tout entier frissona lorsque sa mains remonta le long de son dos, ses baisers éfleurant maintenant sa clavicule. Le lycan ne put empêcher un petit soupire quitter ses lèvres, les yeux clos pour mieux savourer ses baisers, alors qu'elle en voulait plus... Plus de lui.. De cet hybride stupide et provocant.. Qui ne savait pas ce qu'il voulait.. Et qu'elle.. Aimait bien au fond.. Il était surprenant au combat, mais encore plus maintenant et elle devait se l'avouer.. Elle l'appréciait bien! La louve agrippa doucement le menton de Cyril entre son pouce et son index, relevant lentement sa tête vers sa bouche pour l'embrasser, entrouvrant la bouche pour gouter sa langue, la guider jusqu'à elle pour un tendre baiser langoureux, plaquant sa poitrine contre lui lorsqu'elle sentit un petit vent froid caresser ses seins.

- Décidemment toi.. Je te déteste vraiment..

Elle avait fait une trève de ses lèvres, les joues rouges cette fois-ci pour une autre raison.. Il lui faisait tant d'effet ce saleté de sang-mêlé.. Il fallait bien qu'elle se venge plus tard.. Oui c'était une bonne idée.. Elle allait le faire souffrir encore plus, elle allait le faire saigner ! Elle allait.. Sa bouche rencontra de nouveau celle de l'homme devant elle, tentant de couper ses pensées, sans parler qu'elle était étrangement attiré vers lui, vers son odeur, vers ses lèvres.. Ses mains aguichèrent son bassin, glissant lentement sur la limite du pantalon, puis agrippèrent le chandail avant de le déchirer totallement, celui-ci ne portant aucune résistance, vue déjà ce qu'il ressemblait.. Il n'avait pas intérêt à se plaindre, elle passait ses journée à déchirer des vêtements lorsqu'elle se transformait. Elle se détacha de sa bouche un moment pour contempler son torse nu et attirant. Il fallait dire qu'il était pas mal pour un morceau de viande ! La louve eu un petit sourire en savourant cette pensée, puis plaqua tendrement sa bouche sur un pectoraux de l'hybride, déposant de petits baisers provocateurs le long de son torse.


_________________

Citation:
Et dire que le semi elfe s'attendait inconsciemment à ce qu'il lui file une beigne pour cela! Une beigne bien méritée d'ailleurs, histoire de luiremettre les idées en place mais non, il semblait bien qu'elle soit en proie à la même confusion et aux mêmes pulsions que lui à en juger par ce baiser langoureux qu'elle lui avait donné auquel il avait répondu avec plaisir et ces caresses délicieuses...
Cyril avait bien l’impression qu’il s’éloignait totalement du sujet de leur étreinte et ce n’était clairement pas pour lui déplaire,malgré la voix de la raison – enfin la raison selon ses critères personnelles,il ne faut pas trop espérer hein. – qui tentait de se faire entendre, renforcé par la phrase qu’elle à murmuré au creux de son oreille, ce à quoi il répondit de la même manière

« Honnêtement… moi aussi »

C’est vrai quoi ! Il n’avait pas envie de l’embrasser,bon sang ! Il voulait la combattre, éventuellement la féliciter pour la bataille livrée près coup, pas goûter sa peau par des caresses et des baiser comme il le faisait actuellement ! Il avait envie de se dégager, et violemment de préférence parce que les évènements de la journée l’avait quelque peu éprouvé et il escomptait en fait une bagarre pour se défouler. Mais cette envie se perdait dans les brumes et il se sentait de moins en moins maître de la situation… la preuve étant qu’il vient de voir sa tunique arrachée sans qu’il ne s’en soucie le moins du monde, bien au contraire. Il perdait le contrôle et dieu sait qu’il détestait perdre et…et ces caresses et ces baisers sur son torse lui faisait du bien. Il était au bord de l’explosion cérébrale.

****

« N’oublie jamais. Profite de la vie même si elle a tendance à te gifler souvent. C’est comme ça que tu sera vraiment heureux »

****

Finalement, Cyril se détendit, acceptant enfin de profiter de ce changement brutal des évènements. Ils discuteraient de cela après à priori mais ça ne sert à rien de réfléchir maintenant.

A son tour, il releva lentement le visage d’Emerald et lui donna un baiser passionné, sa langue venant encore jouer avec la sienne, tandis qu’il caressait le bas de son dos, s’approchant sensiblement des hanches. Puis, étant donné que leur position actuelle n’était pas terrible pour la suite des évènements, il commença à la pencher doucement en arrière puis à l’allonger sur le sol.
Étant pour le moment au dessus d’elle, il put la contempler à loisir, d'ailleurs c’est vrai qu’elle est plutôt mignonne. Chose auquel il n’avait jamais fait attention puisque jusque là, leur rencontre s’était fait sous le signe du combat et… bon il n’avait pas décidé de plus réfléchir ?
Il se pencha et mordilla doucement la clavicule de la lycan avant de commencer une ligne de baiser sur son torse à la naissance de la poitrine, léchant légèrement la peau blanche comme pour mieux l'apprécier


----------

Citation:
[ Euuhh sur les quais pourquoi j'ai dis un truc qui t'a fait croire le contraire ? Mais peut-être qu'après l'incident de la mer qu'ils se soient un peu plus déplacé en direction de la plage !]

Emerald savourait ses baisers sur sa peau, luttant contre ses envies et ses pulsions pour ne pas perdre le contrôle d'elle-même. Ce qui ne tarderait surement pas a arriver vu la tournure des évènements ! Événements, qui soit dis en passant, étaient particulièrement agréables ! Le lycan qui gardait toujours cette envie, quoi que subtile, de le dévorer, était maintenant éprise d'une envie inexplicable de l'embrasser et de toucher son corps. Elle le voulait pour elle et non pas seulement pour sa collation de minuit, comme il était censer se produire normalement quelques instants plus tôt, un peu avant qu'elle ne se rende compte qu'il lui faisait autant d'effet.

Le baiser qu'il lui avait accorder l'avait surprise et l'avait mise dans un drôle d'état, mélange de satisfaction et d'un elle ne savait quoi.. Satisfaction par le fait qu'il se prêtait enfin au jeu et le petit elle ne savait quoi qui la mettait dans une drôle de transe. Lui qui voulait la tabasser voilà que sa langue dansait avec la sienne.. Et ce n'était pas de son oeuvre.. Ce qui l'épatait ! De plus, sa mains s'aventurait maintenant un peu plus bas sur le champs de bataille, ce qui la fit rougir un peu, mal-à-l'aise qu'il découvre ainsi son corps, bien qu'elle appréciait ses doigts.. Ses caresses.. Et sa bouche qui.. Emerald poussa un petit gémissement, oubliant de se mordre la lèvre afin de le rendre plus subtile. Mais il l'avait surprit de nouveau, elle était plutôt satisfaite qu'il se prenne au jeu avec autant de sensualité.. Mais quand même.. Voilà qu'il goutait sa peau avec autant de tricherie qu'elle ne le faisait plus tôt. Ce n'était pas légale ! Pas.. Hmmm.. Du tout.. Ses hanches ondulaient sous lui, le suppliant de lui offrir plus. Prise d'une chaleur intense qui lui brulait le sexe, doublant les envies qu'elle portaient déjà a son égard.

- Tu es vraiment.. Hmm.. un être insupportable !

Elle s'était mordue la lèvre, les joues toujours bien rouges, en gros.. Pas crédible du tout ! La louve savait qu'elle se faisait maintenant dominer par ce maudit hybride et elle ne semblait pas particulièrement offensée.. Elle lui suppliait même plus involontairement, sans vraiment s'en rendre compte, son corps la trompait et lui qui ne cessait de l'allumer..

- Embrasse-moi...

Dit-elle tout bas, laissant ses lèvres entrouvertes, alors qu'elle glissait une mains sans ses cheveux, caressant sa nuque du bout des doigts, l'invitant à remonter l'embrasser de nouveau..

_________________

Citation:
Et pendant ce temps là, le Cyril goutait, goutait... Il faut dire que tout ce qui est réflexion, raison, méfiance et autres avait complétement déserté son corps pour partir loin...loin d'ici, emportant avec eux son envie de poursuivre le combat, d'une façon qui l'interpellerait et le mettrait en colère plus tard - C'est vrai quoi, il professait la détente par la baston et non pas par la copulation! -, tandis qu'il ne cessait de parcourir le corps de son ex - pour le moment - adversaire de ses lèvres, encouragé par deux ou trois soupirs et gémissements qu'elle laissait échapper, signe évident qu'elle appréciait le traitement ce qui avait pour conséquence de l'embrouiller davantage. Et dire que quelques minutes avant, elle le menaçait de le mettre en charpie... mais elle allait peut être finir par le tuer de plaisir à force de mouvoir ses hanches comme ça ce qui était peut être sa nouvelle stratégie...hmmmm, il y réfléchirait plus tard. Il quitta à grand regret la poitrine de la louve pour chuchoter à son oreille

"'Tu m'ôte les...mots de la bouche..."

Elle était plutôt attirante avec ces rougeurs là, il devait se l'avouer. Cyril décida de tâter de ses lèvres sous l'oreille d'Emerald mais il dut interrompre l'exploration pour accéder à sa requête en entamant un nouvelle danse buccale tandis qu'il frissonait en sentant les mains de la lycan errer dans ses cheveux et son cou. Puisqu'elle voulait jouer à cela, ils seraient deux et Cyril pouvait être fourbe aussi. Ses deux mains remontaient le corps d'Emerald, effleurant ses côtes et ses flanc pour s'arrêter sur ses seins, le semi elfe s'affairant à en exciter le sommet de ses pouces sans pour autant lâcher les lèvres de la jeune - en apparence - femme


----------

Citation:
Son corps fut parcourut d'un long frisson lorsque ses mains s'arrêtèrent sur ses seins.. Là il trichait c'était évident ! C'était sans aucun doute, un de ses pêchés favoris.. Tous les êtres fourbes et cruels le faisaient et même, arrivait-il parfois aux plus nobles de le faire.. Ce qui était assez amusant à constater de ce fait ! Emerald le serra doucement dans ses bras, passant ses mains sur ses hanches, puis dans son dos, pressée d'avoir plus et encourager par ses envies, elle quitta ses lèvres tellement délicieuses et arrêtèrent celles-ci près de son oreille, chuchotant de nouveau une règle du jeu. La louve appuya bien ses mains sur les hanches de l'homme, entrouvrant ensuite les lèvres.

- Je vais t'enlever quelque chose d'autre de la bouche..

Sur ce, elle le fit doucement balancer sur le côté, dominant de nouveau la situation. Décidemment, elle le trouvait beaucoup plus mignon lorsqu'il se faisait dominer ! Sa bouche se posa sur son torse qu'elle avait eu le temps de découvrir un peu plus tôt. Sa langue tracait le contour de ses muscles, alors que ses mains s'enffuyait déjà vers son bas-ventre, où celles-ci s'activaient déjà à lui enlever son pantalon.. Mais tout ce qui se produisit était un bruit de déchirure faible, elle s'était peut-être activée un peu trop.. Mais ce n'était surement que la couture.. De plus, il était surement usé.. Bref, dans le meilleur des cas elle allait lui en trouver un autre à se mettre.. Elle ne voulait plus y penser pour le moment.. Et sa bouche qui descendait dangereusement du sexe de l'hybride.

La bouche qui avait parcourut tout le torse de l'homme, s'arrêtèrent à la limite du pantalon qu'Emerald n'avait toujours pas enlever, aguichante, elle laissa sa langue glisser le long du bord du morceau de tissue qui lui empêchait d'aller plus loin.. Et la haine qu'elle éprouvait pour ce pantalon grandit à un tel point qu'elle l'envoya balader un peu plus loin sur les quais, jettant un regard carnassier sur le membre déjà dur de Cyril. Elle allait lui montrer qu'elle n'était pas seulement cruelle pendant les combats ! Sa mains attrapa la base du sexe, pendant que sa bouche continuait d'embrasser son entre-cuisse, glissant ensuite aguicheusement vers la base de sa verge. Elle ne le quitta pas des yeux tout le long que ses lèvres s'approchèrent de son membre dressé, un petit sourire carnassier aux lèvres, puis elle goba son gland en entier dans sa bouche.


----------

Citation:
Cyril en avait effectivement la confirmation : Emerald avait effectivement l'intention de le tuer de plaisir en comprenant ce qu'elle allait faire. Était ce une façon réellement cruelle de mourir? Parce que là à en juger par le ton sur lequel son amante lui avait parlé, ça à l'air d'un supplice abominable, impitoyable, faisant passer certain démons pour de gentils amateurs rigolos. Et alors même qu'il perdait sa position de dominateur sous l'impulsion de la louve, il sentait qu'il n'aurait pas tort.
Oh, les baisers sur son torse le faisait frissonner certes mais ce n'était pas cela qu'il redoutait, au contraire. Mais il comprit que la louve avait un objectif bien précis, à savoir son sexe, encore emprisonné et à l'étroit dans le pantalon du semi elfe mais au vu de la légère déchirure qu'il venait d'entendre, ce ne serait pas bien sorcier pour son bourreau de l'atteindre. Et c'est ce qui arriva

Son pantalon éjecté un peu plus loin, il était complétement nu et il devenait ainsi la proie de la louve, qui était précisément en train d'agacer les zones toute proches de son entrejambe tout en tenant son pénis d'une main. Les frissons de Cyril devinrent presque de véritable tremblements tandis qu'il se mordait les lèvres jusqu'au sang. Et soudain, l'hallali. Cette fois ci, le sang coula légèrement de ses lèvres esquintées, surtout qu'elle s'y prenait pas comme un manche avec le sien. Il bougeait inconsciemment les hanches, enfonçant légèrement plus loin son engin de chantier dans la bouche de la louve. Le brouillard qui se trouvait dans sa tête s'épaississait davantage et il lui murmurait de profit...hein?

Il fronça légèrement les sourcils puis se détendit de nouveau sous les caresses buccales d'Emerald. Puis, s'arrangeant pour déloger son sexe, il enserra le corps de celle ci de ses jambes et pivota sur la droite, se remettant ainsi en position de force. Il avait retrouvé le même sourire que lorsqu'il était au combat mais son regard pétillant semblait là pas forcément inquiétant mais quelque peu décalé... Il se pencha vers Emerald et lui chuchota à l'oreille

"Voyons qui de nous deux est le meilleur prédateur!"

Il l'embrassa brièvement puis sa bouche descendit sur sa poitrine. Il avait une revanche à mener! Il commença par embrasser son sein gauche puis en taquina le sommet de sa langue, sa main droite se chargeant du délaissé. Il allait lui montrer ainsi qu'elle n'avait pas le monopole de la cruauté corporelle. Et avec de nombreuses preuves. Ses lèvres descendirent par la suite, traçant une ligne droit de baisers chauds sur son abdomen puis son ventre, mordillant au passage le bas du nombril de la lycan. Il se trouvait très près de son entrejambe...


----------

Citation:
La louve ressentait une mesquine satisfaction lorsqu'elle goba le sexe de l'hybride dans sa bouche. Elle ne pouvait pas spécialement comparer cela à une victoire, mais elle ne pouvait tout de même pas non plus nier le fait, qu'elle avait maintenant le dessus sur lui.. Et surtout, lorsqu'il en demandait plus, car elle sentit qu'il enfoncait son sexe encore plus dans sa cavité buccale au moyen de divers mouvements de ses hanches. Le lycan se sentait presque flattée qu'il se laisse prendre aussi facilement aux caresses que lui offraient sa langue et elle allait l'enfoncer entièrement dans sa bouche lorsqu'il s'estirpa de ses griffes en reprenant le contrôle de cette bataille... Ce qui était assez dommage vut qu'elle aimait bien voir son visage crispé face à ses caresses, mais bon, comme elle devait être bon joueur, elle le laissa reprendre le dessus. Profitant de se retournement de situation pour apprécier ses caresses encore une fois.. Mais seulement pour y gouter.. Un peu.. Elle reprendrait vite le dessus.. En fait, elle le pourrait si elle le voudrait ! Ses lèvres sur sa peau l'aguichaient et la faisait se perdre dans son esprit. Non mais comment arrivait-il à faire cela ! Comment pouvait-il la mettre dans un tel état ! C'était injuste et totallement cruel..

- Hhmm.. et que va-t-il arriver au perdant ?

Elle ne s'était pas spécialement rendu compte de ce qu'elle avait dit, perdue dans l'étreinte qu'il avait sur elle. La lycan goutta ses lèvres de nouveau, mais la saveur avait changé et elle connaissait très bien cette saveur.. Celle du sang. Un petit sourire mesquin étira ses lèvres, il n'avait pas été si insensible à ce qu'elle lui faisait quelques secondes plus tôt et cette découverte était un bon point pour elle ! Et... Ha ! Un petit gémissement se fit entendre, étouffée par la morsure qu'elle offra à ses petites lèvres, elle était si sensible à ce niveau que s'en était presque triché qu'il ne l'exite tellement. Elle avait déposer sa mains sur sa nuque, plaquant sa bouche contre son mamelon pour l'inviter à le prendre complètement dans sa bouche, balancant doucement ses hanches sous lui sans réellement sans rendre compte. Elle eu un petit soupire plaintif lorsqu'il quitta ses seins, même si c'était pour la bonne cause !

Il était maintenant tout près de son sexe et elle pouvait sentir son souffle chaud tout près de son nombril.. Ce qui était assez facheux.. Car si elle le laissait faire, ils allaient finir ex-aequo et elle ne pouvait pas le laisser gagner cette bataille.. Mais, c'est vrai qu'elle pouvait en profiter un peu.. En quoi c'était mal de perdre pour une bonne cause après tout... Et puis elle pouvait facilement reprendre le dessus un peu plus tard quoi.. Un long frisson lui traversa la colonne, impatiente qu'il ne descende plus bas...


_________________

Citation:
Cyril avait assurément renversé la vapeur et il s'est rendu maître de la situation, tout du moins pour le moment. Il n'était pas sourd, il avait entendu les gémissement étouffés de sa partenaire tandis qu'il s'occupait de l'un de ses tétons à sa demande pressante - il faut dire que sa main appuyée sur sa nuque était un argument relativement recevable - . Et comment ignorer ses mouvements de hanches frénétiques qui n'étaient pas si loin que ça de son entrejambe? Mais perdre cette bataille là face à la lycan lui semblait être une hypothèse irrecevable ainsi poussa t-il son avantage et alla dénouer de sa langue le point névralgique de l'affaire... mais ce moment dût être reporté. Il ricana à sa question et il lui chuchota narquoisement

" Fais preuve d'imagination."

Et puisqu'elle l'avait déconcentré et avait posé selon lui une question un peu nouille, eh bien elle allait être punie, voila! Et il avait une idée de punition toute trouvée pour ce faire, qui l'aiderait peut être à garder la situation sous contrôle. Aussi revint-il au nombril de la lycan qu'il lécha lentement tandis que ses mains redescendaient en direction de ses hanches, effleurant sa peau comme à l'accoutumée puis il s'attarda sur le zone entre le nombril et l'entrejambe, caressant lentement de ses lèvre la peau d'Emerald. Il la regarda, tentant de lui faire comprendre qu'il allait enfin s'occuper de ce qui l'embrasait... avant d'aller mordiller sa cuisse gauche.


----------

Citation:
Emerald qui n'en pouvait plus de faire attendre ses pulsions, se dit qu'il jouait peut-être un peu trop avec elle et cette pensée la fit grogner, sans parler de ce qu'il lui avait dit. Elle pouvait facilement ce l'imaginer, le perdant allait surement profiter d'un plaisir sexuel plus que jouissif, mais à quel prix ? Bien que la récompense face à sa défaite semblait réellement alléchante, elle ne pouvait se permettre de perdre... Ah ! Il s'était rapprocher amplement de son sexe maintenant humide par le résultat de ses caresses sur sa peau. C'était comme ca lorsqu'on jouait avec ses seins.. Mais son point faible se trouvait un peu plus bas, qui se retrouvait, comme par hasard, tout près de la bouche de son ennemi.. Et cela l'embêtait un tout petit peu ! Mais que rien qu'un peu.. Car elle savait qu'elle aurait put revirer la situation à n'importe quel moment, mais la louve voulait seulement gouter un peu au plaisir sexuel et en profiter.. Rien qu'un peu ! Car il était hors de question qu'elle perde face à un saleté d'hybride ! Et surtout dans ce domaine ! Après tout, elle n'avait qu'à le faire jouir en premier et elle venait de gagner cette bataille... C'était assez simple comme principe et presque facile... Et surtout, très amusant.

Le lycan plongea une de ses mains dans les cheveux de l'homme, refermant sa mains sur une bonne poignée de ses cheveux, tentant de le forcer à se diriger vers son sexe. Elle ne pouvait plus attendre, ou plutôt, ne voulait plus le faire. La louve avait repousser l'idée qu'elle avait de perdre et de profiter de ses caresses, ses paroles susurrer plus tôt l'avait motiver à gagner, seulement parce qu'il avait cette teinte de voix qu'elle était incapable d'endurer. Il jouait encore le sale petit hybride fendant... Et cela l'énervait à un tel point que dès qu'elle aurait eu ce qu'elle voulait, la jeune femme allait le soumettre à elle et le punir face à son arrogance.. Son autre mains, gratta la terre de ses ongles, cette pensée l'exitait à un tel point ! Un subtil sourire presque méchant étirait doucement son visage pendant qu'elle plongeait son regard sur l'homme entre ses cuisses. Elle n'allait plus se laisser faire.. Dès qu'elle aurait eu ce qu'elle désirait, elle allait le faire jouir pour gagner.. Et dans le pire des cas ou elle perdrait.. Elle n'aurait qu'à en faire sa petite collation de minuit et s'en en serait fini de ce stupide bipède.. Qui lui donnait, soit dit en passant, assez de plaisir pour un être qu'elle représentait comme inférieur.. Elle devait quand même se l'admettre.. Et cela l'irritait peut-être un peu.. De perdre contre lui...

_________________

Citation:
Cyril adorait jouer avec elle. C'était nouveau d'ailleurs, habituellement il n'avait pas ce genre de comportement quand il avait le devoir de donner de sa personne mais là il se sentait d'humeur défiante, presque agressive. Peut être que c'était elle, qui s'enduisait de...d'un truc qui lui faisait cet effet. Ça ne peut être que ça...mais peu importe. Le semi-elfe s'en moquait bien présentement, tout occupé qu'il était à taquiner la lycan en promenant ses lèvres sur le haut de ses cuisses, proche de son intimité. Il allait gagner. Il ne pouvait pas perdre. Et après il ferait...quelque chose. Il n'y avait pas réfléchi encore mais c'est sur et certain.

Mais ses pensées furent brutalement interrompues lorsqu'une poigne d'acier se saisit de ses cheveux pour ramener son visage face a l'entrejambe de la lycan. Cyril la regardait. Elle semblait à la fois en colère, déterminée et quelque peu impatiente à voir son expression et sa main qui se crispait sur le sol. C'est vrai que pour quelqu'un d'obstiné et très...chatouilleuse, ce doit être contradictoire de vouloir gagner et de désirer perdre en même temps. Mais ce n'est pas avec la force qu'elle allait remporter ce combat pour le moins original. Cyril caressa doucement la main qui le tenait... avant de mordre la cuisse de son partenaire, pas jusqu'au sang bien sûr mais assez fort pour pouvoir se dégager. Il repoussa vigoureusement la main fautive d'Emerald puis pencha son visage vers le sien et murmura

" Je n't'ai pas dit que je tenais à mon indépendance?"

Et sur ce, il dépose un autre baiser langoureux dans le cou de la demoiselle. Il tient certes à son indépendances mais peut être valait-il mieux lui laisser la main quelques instants non? Non! Pas question! Décision prise, il refit tout le chemin comme il l'avait fait au départ, traçant un sillon de baisers sur le corps d'Emerald, prenant bien sur quelques secondes pour s'occuper de nouveau de la poitrine de celle ci, un moyen de dissiper temporairement ses envies de domination. Il arrive de nouveau au niveau de l'entrejambe de la louve et, après avoir déposé un baiser taquin sur l'endroit ou il l'a mordu, il daigna enfin explorer du bout de sa langue les contours de son sexe. Non sans laisser ses mains errer sur son corps...


----------

Citation:
Sa peau tremblait d'impatience alors que tout ses sens vibraient et s'impatientaient. Elle ne savait pas pourquoi ce maudit hybride éveillait en elle tant de désirs, mais elle devait avouer qu'il maniait cet art à la perfection. Elle avait envie de plus, de lui, de son odeur sur elle. Odeur qu'elle remarqua être subtilement coller à sa peau, souvenir qu'elle pourrait garder une fois la nuit tombée et la bataille terminée. Bataille que les deux ennemis étaient convaicu de gagner chaqu'un de leur côté... Ce qui poserait surement éventuellement problème.. Vu qu'il pouvait bien le penser.. Comme elle le laissait garder le dessus. Mais qu'il ne se mette pas dans la tête qu'il le laisserait gagner si facilement, il n'avait encore rien vue de ce qu'elle était capable..

Le lycan gardait les yeux fermer pour mieux savourer sa prochaine victoire, qui selon elle, allait bientôt se produire, sa mains toujours plonger dans sa chevelure... Mais hey ! Emerald cambra le dos, ne pouvant retenir un petit gémissement au passage, car elle devait avouer qu'elle était sensible à ce niveau, très sensible.. Et cela l'avait encore plus exiter, qu'il ne lui avait fait mal.. Ce qu'elle ne se cacha pas de montrer, les joues toutes rouges, les hanches frétillantes. Une drôle de chaleur commenca à monter en elle et elle entrouvrit la bouche pour prendre une bonne bouffée de l'air frais. Rhaa ce qu'elle pouvait le mépriser.. Soudainement, il rapprocha de nouveau son visage du siens et elle se dit qu'elle devrait peut-être le punir pour ce qu'il venait de lui faire.. Mais quelque chose l'empêchait.. Emerald gratta de nouveau le sol de ses ongles, hésitante de plonger son regard dans le siens. Elle avait presque l'air mignonne.. Voir même soumise. Pourtant, son corps tressauta lorsqu'elle sentit son souffle dans son cou, ses paroles persécuter son crâne..

- Haha.. Pas tout à fait.. Et toi.. On ne t'a jamais appris à te méfier du grand méchant loup ?

Un petit sourire mésquin étira ses lèvres.. Bien que très peu crédible vu la situation dans laquelle elle se trouvait. Le lycan frissona, elle venait de sentir ses lèvres dans son cou.. Lèvres qu'elle se demandait bien comment elle pourrait s'y faire pour s'en passer après cette nuit.. Peut-être le pourchasserait-elle pour le soumettre à elle à son tour.. Hmm.. Elle n'en savait rien.. Tout ce qu'elle savait c'est qu'elle ne savait pas ce qu'elle voulait.. Perdre ou gagner.. Prendre le risque de perdre pour si peu.. Emerald planta ses dents dans sa lèvre inférieure en s'appercevant qu'il goutait son sexe, tout près de ce qui la rendait folle. Éprise entre le laisser continuer et l'arrêter pour l'empêcher de la faire jouir, elle donna un petit coup de hanche vers le côté, fuyant sa langue, un petit sourire provocant sur le visage.. C'était maintenant qu'elle allait voir s'il voulait vraiment cette victoire... S'il était réellement capable de la soumettre à lui.


_________________

Citation:
" Les grand méchants loups? M'y confronter est mon devoir...et mon plus grand plaisir!"

Telle fut la réponse que donna Cyril à Emerald avant de continuer à l'explorer du bout de sa langue. Son plus grand plaisir certes...mais habituellement la confrontation entre deux ennemis ne peut se faire qu'a la force du bras, pas à celle du sexe. En tout cas selon lui? Non?
Il est vrai qu'il n'est pas insensible au pêché de la chair et que ce n'est pas la première fois qu'il s'est trouvé dans cette situation, bien que cela reste rare puisque c'est le combat son pêché mignon. Mais alors pourquoi se retrouver dans une telle situation alors que le fait de ne pas y être constituait pour lui un principe fondamental?Et puis c'était compliqué de penser tout à coup, et si vain. Non, définitivement non, il voulait l'entendre crier de plaisir et puis c'est tout. Il n'y a pas à hésiter.

De fait, il n'avait pas trop remarqué qu'Emerald avait bougé et se retrouvait à lécher sa cuisse, un peu loin de la zone désirée. Apparemment, la lycan avait décidé de faire de la résistance et le semi elfe fronça les sourcils quelques secondes avant de ricaner. Il mordilla le nombril de la récalcitrante puis se pencha à nouveau vers son visage. Elle avait l'air de s'abandonner pourtant, elle en avait tout les signes. Un peu hésitante peut être. Il sourit de nouveau et pencha son visage vers le sien de nouveau, à quelques centimètres il murmura

" Tu sais, quand on joue il faut savoir perdre..."

Sur ce, il revint au niveau des jambes de sa partenaires, ses mains flânant bien sur sur son corps et allèrent s'égarer sur les fesses de celle ci avant de s'immobiliser fermement sur les hanches, ce afin de l'empêcher au maximum de se tortiller. Ce n'était pas une caresse mais il ne la compressait pas non plus. Il embrassa le genou droit de la louve puis revint à sa tâche précédente, y allant un peu plus franchement. A t-il dit qu'il ne considérait pas la défaite comme une option? Assurément, oui. Même si elle serait très plaisante

----------

Citation:
Emerald avait sourit, il ne se doutait surement pas de la vrai nature du grand méchant loup qui se trouvait devant lui.. Quoi que très peu crédible vut comment elle écartait les cuisses, mais bon.. Il pourrait sans doute entrevoir une partie de sa véritable personnalité, quelque chose par là.. Elle ne savait plus trop ou elle l'avait ranger.. Ou plutôt, ne savait plutôt c'était laquelle.. Bref elle se doutait toute fois que l'Emerald soumise et insouciante n'en faisait pas partie.. Ou au moins, n'en faisait pas partie avant cette nuit.. Ce qui était assez embêtant.. Mais tout de même, si elle devait avoir ce genre de supplice quelques fois, elle ne refuserait surement pas ! Mais peut-être dans une autre situation.. Certes, ses lèvres vibrèrent et se transformèrent en un petit sourire cruel, à la fois mignon et à faire peur.

- Et si je t'enlevais ce plaisir ?

Lui avait-elle murmurer à l'oreille avant qu'il ne redescende au niveau de ses cuisses. Elle avait fait glisser ses lèvres le long de son lobe, puis s'était aventurer dans son cou pour en humer encore l'odeur, l'embrassant tendrement, caressant sa peau si douce, si tentatrice.. Elle n'avait put résister, sa bestialité l'exitait, la provoquait.. Jamais elle ne s'était fait dominer et le résultat était plutôt agréable ! C'était quelque chose d'assez dur à admettre, mais comme l'évidence venait de lui mettre une bonne gifle dans la figure, elle ne pouvait pas faire autrement ! La louve appréciait les caresses de l'hybride et ne se gênait pas pour le montrer, tentant de bouger les hanches malgré son emprise sur elle.

- J'allais te dire la même chose !

Un petit sourire crispé prit naissance sur son visage et elle profita du moment de proximité pour l'embrasser, assoifée de ses lèvres. C'était un baiser exigeant, elle en voulait plus et elle se doutait qu'elle allait devenir accro à cette langue si aguichante sans parler qu'il était totallement insupportable avec un tel muscle ! Mais elle était encore en plein dilemme de lui arracher.. Comme il semblait si bien la manipuler et elle voulait surtout qu'il s'attaque à autre chose.. Chose, qui était, sans aucun doute, son plus grand point faible.

----------

Citation:
Lui enlever son plaisir hein? Cyril n'avait pas l'air très convaincu à en juger par son sourire moqueur tandis qu'il redescendait vers l'entrejambe de sa victime après lui avoir concédés quelques baisers et caresses de sa part, aussi délicieux que trompeurs. C'est vrai quoi, il devait reconnaitre que tout ça l'excitait beaucoup mais elle détournait ainsi son attention et hop! D'un mouvement de hanche et il perdrait, voire même pire abandonnerait son statut de dominateur si cher à son cœur - selon toute vraisemblances - . Cela, il ne le permettrait pas. C'était une question d'égo...de survie pardon.

Il adorait mordiller la peau de la lycan, surtout au vu des réactions que cela suscitait chez elle mais il ne pouvait pas se contenter de lambiner là alors qu'il y avait une zone tellement plus intéressante à explorer et qui offrirait de meilleures perspectives au vu de la situation. Ainsi, brusquement, il passa sa langue directement sur l'intimité de la louve, effleurant les lèvres tout d'abord puis y allant plus franchement au bout d'un certain moment, les mordillant quelques fois puis léchant un certain bouton de chair si sensible...
Cyril laissa entendre un ricanement moqueur, cela semblait si facile de la faire succomber. De gagner ce combat. Et le Viguier qui l'exhorte à prendre pitié de l'adversaire vaincu sans exiger de contrepartie.....

Il remonte sur le torse de la lycan, laissant une main en faction à l'entrejambe pour l'occuper, tracant un nouveau sillon de baiser sur son corps et s'arrêtant aux seins dont il ne manqua pas de s'arrêter quelques secondes. Puis il l'embrassa de nouveau et il murmura en réponse

"C'est tout à ton honneur d'être aussi fair-play dans la défaite."


----------

Citation:
Le problème avec les lycans, était qu'on ne savait jamais spécialement quand leur instinct allait reprendre le dessus. Emerald n'était pas différente des autres êtres de sa race, même sila plupart du temps, elle savait parfaitement se contrôler, du moins, depuis ce 'petit incident'. Pourtant, il arrive que quelques fois, il y est un manque de volonté de la part du lycan et hop.. Quelque chose apparraissait.. Quelque chose, ni bête, ni humaine.. Seulement une sorte de subconscient qui n'aimait pas particulièrement perdre.. Et c'est ce qu'il se produisit lorsque l'hybride vint doucement lui susurrer ses jolies paroles au creux de l'oreille. C'était comme une douce chaleur, quelque chose s'endormait alors qu'autre chose s'éveillait.. On nageait dans le néant.. Chaud et froid à la fois.. C'était étrange.. Ses pupilles se dilataient et un sourire carnassier apparrut sur ses lèvres.

- Désolé mon coeur, tu peux peut-être jouer avec elle.. Mais pas avec moi !

La louve lui infligea un bon direct dans la figure pour reprendre le contrôle de la situation, reprenant le rôle de dominatrice. Ce qui était embêtant avec cette 'personnalité' d'Emerald, c'est qu'elle était un peu agressive.. Et elle n'aimait pas du tout perdre. Sa bouche trouva celle de l'homme, dans un baiser langoureux, beaucoup plus animal. Elle laissa lentement glisser ses ongles sur le torse de sa victime, tracant de fines lignes rose-rouge.

- Hmm.. Décidemment je me ferais un régal de te soumettre à moi !

Emerald, ou, ce qui paraissait être, se licha les lèvres, fusillant de son regard bestial le jeune homme devant elle. Elle déposa sa bouche au creux de sa clavicule, prenant une petite croquée de son odeur, puis passa doucement sa langue sur la morsure. Ses lèvres glissèrent le long de son torse, tracant le contour de ses muscles, puis contourna son nombril, jusqu'à son sexe qu'elle contempla un petit moment en souriant, ne quitant pas l'homme des yeux. Sa langue frôla son gland, aguichante, ne se pressant pas de le gober, elle savait qu'elle ne pouvait perdre, pas si elle était là...

_________________

Citation:
Cyril avait presque prévu ce fait. En fait, pas réellement. Il ne connaissait rien aux loups garous mis à part qu'ils sont carnivores et poilus. Mais quand les yeux de sa partenaire se dilatèrent et que son sourire devient féroce, il n'était pas étonné et ne répondit à sa déclaration de guerre qu'avec le même sourire narquois. Mais était ce réellement le même semi elfe derrière toutes ces dents

Car, recevant un coup de poing qui mit un terme à sa domination, il se sentit plus que jamais dans un état second...ou le brouillard rouge infiltrait presque jusqu'a sa vision... . Ou il sentait une vive colère poindre, et enfler peu à peu. Ou il voulait gagner plus que jamais. Oui, il voulait gagner et ce n'est pas un pseudo clébard qui va rivaliser avec lui! Foi de Valtiel. Il ressentait les caresses et griffures de sa partenaires et si cela lui plaisait, il n'était plus disposé à faire des concession. Il gémit, et d'une petite voix, mumrura

- Hm... me soumettre?

Il la regarda droit dans les yeux...puis se redressa d'un coup et lui envoya son poing dans l'oeil, de toutes ses forces. Se dégageant, il profita de la position de faiblesse de la lycan pour lui envoyer son pied gauche dans la mâchoire afin de la renvoyer à terre. Il en profita pour se remettre en position de force, entre ses cuisses, les deux sexes s'effleurant limite et lui en train de lui susurrer, toujours en gardant un sourire amusé...comme ceux qui rient d'une mauvaise blague. Une très mauvaise blague

- Pas mon genre Emerald, ou qui qu'tu sois. Te l'ai dit pourtant, personne ne me soumet.

Il approcha son bassin encore plus, entrant en contact avec le sien

- Mais t'es invité à t'laisser faire en la fermant. J'irais pas trop fort pour toi, promis.


----------

Citation:
Emerald avait recut le direct sur l'oeil et il avait profiter de son moment de faiblesse pour la soumettre de nouveau à lui.. Ce sale petit arrogant ! Le lycan serra les dents en grognant, la douleur lui indiquait qu'il ne serait peut-être pas aussi facil de gagner ce combat... Mais il ne fallait pas qu'il gagne.. C'était hors de question ! Même si.. D'une certaine facons, c'était exitant ce combat de maitre et de dominé.. Qu'elle allait gagner, soit dit en passant ! Haa ils étaient tout deux de sales maitres entêtés, ce sera plus compliquer qu'elle ne l'avait prévue... Mais c'est ce qui pimentait le jeu... Non ?

Un sourire narquois se dessinait sur ses lèvres lorsqu'elle sentit son sexe aguiché le siens, haa le petit tricheur ! Il fallait le dire, il était courageux le petit hybride. De plus, qu'il lui demandait de se laisser faire.. C'était impossible.. C'était comme demander a un animal sauvage de se laisser dresser.. Ce n'était même pas envisageable.. Mais le plus interessant, c'était qu'il tentait de le faire.. Aussi folle était l'idée, sa témérité l'étonnait et l'exitait étrangement, ce qui fesait se brouiller un peu son esprit tordue de bête féroce. Mais quand même.. Se soumettre ! Jamais ! Et ce n'était pas ce petit imbécile qui allait la promenner en laisse comme trophée de chasse ! Ô non non non ! Ce sera lui ou elle.. Mais une chose était sure, c'était que ce ne sera pas elle justement ! Déjà qu'il jouait le petit prétencieux avec ses airs de 'je serais doux alors ferme la', ce qui la faisait particulièrement sourire.. Et l'amusait même jusqu'à un certain point.

- Abrutie ! Tu crois vraiment que je vais me soumettre a un être inférieur ?

Son corps fut parcourut d'un frisson étrange, elle ne voulait pas qu'il gagne, mais étrangement une force l'obligeait a se laisser aller.. Ca alors, même son subconscient s'y mettait ! Ou alors, elle avait vraiment envie de lui.. Ce qui était totallement improbable.. Oui, c'était surement son air de dominateur qui lui faisait de l'effet.. Dominateur.. Cette pensée, aussi provocante qu'elle soit, la fit quitter sa petite nostalgie pour venir embrasser l'hybride aguicheusement, passant sa langue sur les lèvres de Cyril, promenant ses mains sur son corps, puis glissant ses lèvres vers son cou pour le mordre férocement. Ses crocs percaient sa chair, sa langue goutait son sang. Elle n'était pas fan de sang, mais il ne fallait tout de même pas trop abîmer le pauvre petit hybride.. Ce serait triste de lui arracher tant de chair.. Elle était bonne joueuse.. Au moins ! Non ?


_________________

Citation:
"Cyril" sourit victorieusement. Le loup réagissait favorablement a ses caresses. Oh il se doutait bien que la victoire ne sera pas aussi facile et il devait bien reconnaitre que ce sale petit clébard avait de la volonté mais en même temps elle était très sensible, oui. Il fallait jouer sur ça. Sa stratégie était simple : caresses puis passage en force, et surtout aucune pitié. Il en allait de sa victoire et si auparavant il ne voit pas les choses de la même manière, bien ce soir, ce sera le cas! Il serait idiot d'agir autrement...oui il se trouvait idiot et...aaah, voila que la louve faisait la fière...
Fort bien, il allait pouvoir justifier le passage en force. Qu'il était bon lorsque même les circonstances s'enchaînent pour vous être favorable. Il lui fit un sourire carnassier puis rétorqua

- Supérieur? Inférieure? Que des mots pour les impuissants!

Il aurait bien pu rajouter davantage mais la lycan s'était mit à l'embrasser et à le caresser. Fort bien, qu'elle en profite un tout petit peu et...aie! Elle l'avait mordue, cette....
"Cyril" réfréna quelque peu sa rage puis se dégagea légèrement. Ses sourcils étaient froncés mais il sembla s'apaiser bientôt. Souriant, il mit son doigt sur sa plaie et en recueilla du sang, qu'il déposa lentement sur les lèvres d'Emerald, puis sur son menton. Puis il caressa le bout de ses seins si sensible de ce même doigt ensanglantés. Le semi elfe se pencha par la suite sur le visage de sa partenaire et susurra d'un air joyeux

- En ce monde, y'a que ceux qui gagnent et ceux qui perdent.

Et soudain, il la pénétra avec force, contrairement à ce qu'il avait promis. N'avait-il pas dit qu'elle devait pas protester? Non seulement elle l'a fait mais en plus c'est pour dire des bêtises selon lui. Alors il fallait rectifier le tir, c'est tout. Se mouvant en elle sans lui demander son avis, il ricana puis reprit

- Or, j'serais dans les premiers!


----------

Citation:
Emerald qui s'attendait a voir l'hybride lui piquer une de ces colère, fût surprise de constater qu'il prenait part a son petit stratège, ce qui l'avait inquiéter un peu.. Son corps avait suivit le tracer de son doigt sur ses lèvres, qu'elle licha avec avidité. Un si bon sang, il ne fallait pas en perdre une goutte ! Et si gentiment proposé comment refuser ? Puis le menton y passa et sa poitrine si sensible... Sensation qui éveilla en elle une chaleur pressante, ses mamelons étaient si sensibles et ce sale hybride qui ne cessait de l'aguicher. Son dos se cambra au contact du doigt sur la partie sensible, retenant un petit gémissement plaintif en grignottant ses lèvres. Elle n'allait quand même pas lui avancer la victoire ! Pour une fois qu'elle avait l'intégrité du corps, elle se faisait devancer par un sang-mêlé ! Non mais elle était un animal après tout.. Et elle n'allait pas se laisser faire... Non..

- Ha !

Elle sentit le sexe de Cyril enfoncer en elle avec autant de douceur qu'un coup de point. Adieu la délicatesse, mais il en était surement mieux ainsi, comme cela, elle avait des raisons de se venger ! Ses cuisses s'étaient un peu plus entrouvertes, son bassin suivant les coups que donnait l'homme avec une douceur totallement absent.. Pourquoi s'y prenait-il de la sorte.. Pourquoi avait-il un tel effet sur elle.. Pourquoi il était si facilement capable de la dominer.. Encore cette sensation d'infériorité.. Cette maudite sensation.. Ses griffes serrèrent le dos de son bourreau, agrippant ensuite ses cheveux dans un élan de colère. Il se pensait supérieur hein ! Elle aligna le visage de l'homme face a elle, pour qu'il puisse bien voir a qu'elle point il la mettait dans un tel état, qu'elle cachait mal, surtout avec ses petites joues rouges, puis elle lui assigna un puissant coup de tête pour le déboussoler, lui volant de nouveau la place de dominateur. On lui avait toujours dit qu'elle avait une saleté de tête dure.. Et elle venait d'en trouver l'utilité il fallait dire ! Et toute une d'ailleurs !

- Perdue mon cher !

Lui souffla-t-elle en plaquant ses mains sur le sol au-dessus de sa tête, les maintenant bien encrer contre le sol pour qu'il évite des utiliser de nouveau, continuant ce qu'il avait commencer, bougeant ses hanches sur le sexe dur du dominant maintenant dominé. Un certain sourire sur les lèvres qui ne la quitterait pas de si tôt ! Il était dans une facheuse position.. Elle avait de nouveau le dessus et contait bien le garder ! Il était hors de question qu'elle ne lui cède de nouveau le privilège de la dompter.

_________________

Citation:
Evidemment, cette situation n'était pas faite pour durer et "Cyril" eut vite fait de perdre sa place bêtement. Il était tellement distrait par le regard empli de désir de la louve - symbole d'une réussite facile - , tellement enivré par sa victoire qu'il n'a absolument pas senti le coup arriver. En effet, alors qu'il en donnait à l'intérieur d'elle... son front se rapprocha brusquement. Le semi elfe entendit le coup avant d'avoir mal en fait. Avant que la douleur irradie non seulement dans son nez mais également dans toute la tête, comme une migraine lancinante qui l'enrageait davantage. Il avait envie de la dépecer.... même pas, de l'écraser, de lui briser le corps tout entier de sa masse d'arme... et même avec n'importe quoi, ses poings y compris. Mais sous le coup il ne put que proférer, tandis que la lycan rétablissait sa supériorité

- Sale p'tite....

Mais elle ne s'était pas séparée de lui et des ondes de plaisir le traversait alors qu'elle s'agitait, plaquant ses mains au dessus de sa tête pour l'empêcher de répliquer et le forçant ainsi à s'interrompre. Cette sensation était enivrante pour "Cyril"... le plaisir coexistant avec la douleur - d'ailleurs c'était lui ou il sentait quelque chose couler dans son nez? - Inconsciemment, il prenait part aux directive de la louve et lui donna exactement ce qu'elle demandait....et il le réalisa brusquement, ses yeux lançant brusquement des éclairs de rage à celle qui est actuellement au dessus de lui. La différence entre lui et elle c'est que lui n'était pas un semi animal - quoi qu'il pourrait débattre de l'intellect des elfes s'il n'était pas dans une telle situation - et donc par conséquent, qu'il n'allait pas se faire dominer par un vulgaire cabot, même si elle se dressait sur deux pattes et n'avait pas de fourrure en ce moment précis.

Cette pensée le fit sourire, un sourire victorieux qu'il adressa à la lycan, qu'elle réalise bien qu'elle allait échouer...avant qu'il se pencha brusquement de toute ses forces vers le bras droit de celle ci et le mordit profondément....comme un animal en fait, même si dans son état il était incapable de dire ce qu'il pensait deux secondes avant. Tandis qu'il poursuivait ses coups de hanches, il continua à la mordre, jusqu'au sang, du sang qui ne tarda pas à parvenir à ses lèvres. Le goût n'était pas terrible mais la satisfaction y était quand même, surtout qu'il put ainsi parvenir à déloger ses bras. Il décocha aussitôt un crochet du gauche à Emerald, juste au dessus de la bouche suivi d'un uppercut et il put ainsi reprendre sa place première, celle qui était faite pour lui, celle du dominant. Il pénétra à nouveau Emerald - plus fort cette fois ci - et il se pencha pour lui susurrer à nouveau

- J'crois que de là ou j'suis...j'peux dire que j'ai gagné au contraire...

----------

Citation:
Emerald se mit à rire sadiquement, le voilà soumis à elle et c'était si bon de l'avoir ainsi dompter pour en faire son petit jouet. Avec un peu de chance, il deviendrait son petit joujou préféré à la longue.. Et cette idée ne la déplaisait guère ! Un petit hybride comme esclave.. Hmm.. L'idée l'exitait en tout point et elle se mit à accélérer ses mouvements de hanches sur la verge de Cyril, se pincant les lèvres pour lui éviter de gémir tellement elle sentait l'orgasme monter en elle. Et ces mots qui la motiva encore à continuer.. Hmm il était tellement plus séduisant lorsqu'il était dominé et elle n'allait pas lui cacher cette petite remarque. Elle était en train de se pencher lentement vers son oreille pour lui susurrer de mots doux quand elle sentit la machoire de l'hybride se fermer sur son bras, puis elle recut le coup de plein fouet. Ce petite abrutie l'avait encore eu.. Et la lycan qui n'avait pas encore pleinement profiter de sa partielle domination.

- Argh.. Sal..

La louve cracha un petit filet de sang qui se mit a couler lentement sur le côté de ses lèvres, fin liquide rouge sur sa peau si pâle.. Comme du sang sur la neige.. Le contraste aurait été presque magique s'il n'y avait pas été créer dans un pareil moment. Car cette sale être inférieur avait encore reprit le dessus et cela l'enrageait à un tel point qu'elle ne pouvait pas cacher cette rage encore plus longtemps ! Elle frappa le sol de son point maintenant légèrement recouvert de son propre sang, se demandant pourquoi elle se retenait de lui faire éclater la tête sous la force de ses poingts. Elle le ahissait tellement, que lentement une certaine admiration prenait naissance au fond de son être.. Jamais la louve n'avait trouver un adversaire aussi sadique et joueur que cet hyrbride.. Il fallait l'avouer.. Au fond.. Elle l'aimait peut-être bien plus qu'elle ne le pensait.. Peut-être que.. Non pas du tout ! Il était hors de question qu'elle appécit cet abrutie d'hybride qui ne pense qu'à la metttre en rogne et lui voler son rôle de dominatrice.

- Je vais te briser tout les os du corps.. Tu vas voir !

La jeune femme balanca la tête vers l'arrière en gémissant sous les coups puissant de l'hybride, serrant le poingt pour ensuite lui envoyer dans la figure. Elle avait tellement envie de le casser en miettes, de l'écraser, de le détruire pour qu'il ne reste rien du tout ce sale être de sang impur..


_________________

Citation:
Cette sale petite.... A peine "Cyril" s'est ilassuré de garder sa position dominante sur la lycan, qu'il frappait toujoursplus fort au plus profond d'elle même qu'elle lui envoie un coup dans lamâchoire! Le gout du sang dans sa bouche.... de SON propre sang...était desplus désagréable. Il s'arrêta quelque secondes, presque posément, crachant de ceprécieux fluide vital sur le côté et doucement, lâcha son bras droit pour luicaresser le visage....avant de lui asséner un violent coup de crâne.

- La paix, clébard! crache t-il avant de reprendre sontravail sur Emerald...qui ne s'en laissa pas conter - comme c'est étonnant - .

Débuta un nouveau combat entre les deux, mais aux antipodesdu premier, du moins quand le semi elfe y repensa plus tard. Ce n'était pas descoups pour se défouler mais pour faire mal. Ils roulaient sur le sol, sefrappant de tous les membres, mordant, blessant, criant qui de plaisir, qui dedouleur, ou peut être tout simplement les deux. Emerald ne concédait pas unpouce de terrain et "Cyril" enrageait. Il se jura qu'il parviendraità ses fin, même si elle devait agoniser après comme agoniserait tous ceux qui ont...

" Hé, t'as pas entendu du bruit là?"

Et Cyril se réveilla.

" Z'est z'gui m'a zemblé entendre... des crisd'jouissance ouep, c'pour ça que..."

Il s'affola tout à coup. Qu'est ce qu'il lui a pris? QU'ESTCE QUI LUI A PRIS, BON SANG? Pourquoil'avait-il battu à mort comme ça? La douleur le rappela à son bon souvenir toutà coup. Il s'aperçut qu'il était non moins blessé, alors ca allait, il devaitse défendre à priori, non? Une brillante hypothèse, sauf que son opposanteétait visiblement allumée et fortement énervée...et qu'il était en train de lapénétrer!

" Arrête de penser avec ton sexe, abruti d'soulard!J'suis sérieux là!"

"Heeeeeeh!!!! Mwa aussi!!! Ch'te dis....quekqune est entrain d'déguster, heh!"

Il se retira et recula. Complétement paniqué. Il... ill'avait violé? Non, il ne l'avait quand même pas.... non pourtant, il y avaitde la frustration et non pas de la haine... il s'en souvenait maintenant,c'était le loup. Enfin maintenant il n’avait devant lui qu’une femme nue, encolère…et frustré. Il…il devait y réfléchir. Mais ici, c’est juste,insupportable.

« Des cris de douleurs, que je te dis ! »

« Boafff..même chose…pas d’différence, t’savaispas ? »

Les voix se rapprochaient. Et il n’avait guère envie derester ici. Trop de problèmes, sinon. De la lâcheté ? Certainement p…oui.Absolument. Et… c’est indigne de lui ! Depuis quand est il devenu ce genrede type ? Non, il allait rester et advienne que pourra. Il lança un brefregard à la lycan avant de lui dire de..

« Heh…z’avais raison.. »

« Qu’est ce que…espèce de sale petit...»

Deux marins, des humains. Quoique, celui qui est ivre àquelque chose de bizarre concernant son aspect physique mais là n’était pas lepropos – l’énorme pif rouge qu’il se traine devait être un effet de la bibinedont il s’est gorgé de toute façon – .Ils étaient proches, et Cyril sut qu’il n’aurait pas le temps de se justifier.Et vu la scène qui se déroulait sous leurs yeux, le semi elfe aurait aussi bienpu parler à un mur.

Le plus stable des deux se jetasur lui et Cyril, assez choqué, se pritun sacré crochet du droit qui le réveilla. Il retint le bras de son agresseuret lui envoya son pied dans l’aîne qui le fit se plier en deux avant de luiencastrer son genoux dans l’œil et de le pousser à terre. C’est son instinct desurvie qui prit les commandes et il alla rapidement récupérer sa masse d’arme àla barbe de l’ivrogne qui n’avait visiblement pas l’air de tout comprendreavant de s’enfuir à l’ombre des ruelles

Quelques minutes plus tard… Cyril, assis à une table, lescoudes calés sur le Viguier, reposait sa tête contre la paume de ses mains, leslarmes aux yeux. Incapable de répondre à la question du Viguier

**Pourquoi?**


Revenir en haut
Publicité








MessagePosté le: Mer 28 Jan - 18:07 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Embrouille sur les quais [pv Emerald]'); return false;">     Email this topic to a friend-->

Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    etheria Index du Forum -> Archives -> Archives RP Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

Voici les logos des Partenaires des Comptines d'Eckmül Votre logo ici ? Cliquez !
Si vous trouvez que le cadre du forum est trop petit, maintenez la touche Ctrl enfoncée puis avancez avec la molette de votre souris .
Les illustrations et textes présentés sur ce site sont ©. Ils sont exposés pour promouvoir le travail des auteurs. Tous les documents présentés sont l'exclusive propriété de leurs auteurs, éditeurs, ayant-droits et autres titulaires de droits divers. Je m'engage à retirer tout document litigieux sur simple demande de la part des personnes mentionnées ci-avant. © MC PRODUCTIONS / ARLESTON / TARQUIN / MOURIER / NIEUDAN
Cliquez ici pour voir les crédits complets.

Powered by phpBB © 2001, 2017 The phpBB Group
Themed by aallixSilver © 2002 aallix.com. (All rights reserved.) and Rebuilded by RenArt .
Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation | Contacter Webmestre Traduction par : phpBB-fr.com