La Page devrait bientôt s'afficher... Merci d'attendre!

Pas envie d'attendre ? Cliquez ici !
 

Index du Forum :: Portail :: FAQ :: Rechercher
Rechercher un message Liste des membres Groupes Profil Messages Connexion/Deconnexion Inscription

Eh, Vagabond ... Si tu penses t'installer ici, où si tu veux y réfléchir, commence par aller ici ...
Aux abord du village centaure (terminé)

 
Poster un nouveau sujet       etheria Index du Forum -> Archives -> Archives RP
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Cyril Valtiel



Hors ligne



Messages: 121
Inscrit le: 24 Jan 2015

MessagePosté le: Mer 28 Jan - 17:11 (2015)    Sujet du message: Aux abord du village centaure (terminé) Répondre en citant

Citation:
Le jour était encore vigoureux dans le ciel à cette heure peu avancé de l’après midi, à cette heure toutes les créatures de la nuit s’étaient évaporées dans les entrailles de la terre et les créatures diurne régnaient en maitre des bois. Cependant quelque chose faisait exception à la règle, un être nocturne se jouait des lois qui l’avaient emprisonné et évoluait avec une célérité surnaturelle à l’ombre des arbres ancestraux.

Ainsi protégé des impitoyables rayons solaires par le couvert des feuillages, Jed Oromas explorait les nombreux recoins de sa nouvelle patrie, recensant toutes la faune et la flore qu’il croisait, profitant avec extase de chaque merveille naturelle qui s’épanouissait sous son regard damné. C’était un fait, le vampire vivait son premier sentiment de pur bonheur depuis 50 ans. Pour la première fois depuis le jour de sa damnation il se sentait comme un gosse et agissait comme tel et ce, pour nul autre que lui-même : Une idée absolument délicieuse dans son esprit.

Voletant à travers les troncs, esquivant avec grâce les taches de lumières résultant du caractère clairsemé de la canopée, notre jeune fanfaron, vit ses narines assaillit par une odeur des plus perturbante, une odeur horriblement séduisante. Il s’arrêta net, juste devant un tas de feuillage imbibé de rouge, du sang… un horrible frisson d’extase traversa toute la colonne de Jed tandis qu’il décortiquait avec dégout la succession de réactions chimique qui explosait dans son métabolisme : ce sang était sans aucun doute possible d’origine elfique. Un sang particulièrement séduisant en terme de saveur et qui éveilla dans la conscience du vampire, ses instincts de prédateur.

Aussi tendu qu’une corde de luth et les sens en éveil, Jed analysa tout son environnement olfactif et fut quelque peu calmer par une forte odeur de sang d’orc. L’odeur et la tâche de sang semblant avoir la même fraicheur, il pu facilement imaginer les événements récents, toutefois cette information n’avait pas apaisé ses appétits. C’est pourquoi lorsqu’un bruit de sabot se fit entendre non loin de sa position, il ne put s’empêcher de sauter par instinct sur la branche d’arbre la plus proche, arc à la main et flèche pointée en direction du futur arrivant. Un début de pigmentation rouge prenant naissance dans ses yeux, immobile et silencieux.


Dernière édition par Jed Oromas le Mer 13 Oct - 16:27, édité 1 fois


_________________

Citation:
C'etais l'après midi et Glenstorm était en tour de garde avec d'autres de ses congènères, leur mission , qui était noble, était de proteger le village. Le centaure se devait de proteger les siens et sa race du Mal! Il était le guerrier le plus respecté chez les centaures et il leur faisait honneur!

Tout en trottant,Glenstorm envoya ses pensées a sa femme Lucy et a Deanora.Le ciel était bleu, les animaux nocturne s'etais repliés pour aller dormir dans le creux des arbres ou dans les terriers, laissant place aux creatures diurne.

Glenstorm sentit soudain une présence dans la foret, une présence..... pas humaine! Il se concentra et se dirigea vers elle...

Il faisait attention a ne pas faire craquer les feuilles, tombées des arbres, avec ses sabots, quand arriver a la clairiere,pas loin du village centaure... il vit une des races qu'il haissait plus que tout... un Vampire!

Oui, Glenstorm savait ce qu'etais un vampire, ils avait la peau blanche, comme laiteuse, des yeux rouges quand ils s'enervait, des crocs pointues etc...

Il haissait les vampires, comme il haissait les démons etc.... bref il détestait les races maléfiques, et ne laisserait jamais entrer un vampire ou un démon dans le village! Du moins pas vivant! Ou alors ligoté sérré pour ne pas qu'il s'echappe!

Rapidement il encocha une fleche dans son arc, s'approcha puis il se cabra tout en le menacant d'une fleche et tout en disant de sa voix grave et profonde:

-Que vient tu faire ici miserable ètre du Mal? Parle !

Le vampire n'avait aucune chance contre un centaure qui faisait je ne sais combien de tète de plus que lui et qui était largement plus musclé.Glenstorm sous -estimait aussi souvent ses ennemis...


----------

Citation:
Les genoux repliés sous lui, la corde tendu et le regard durci par la faim, Jed vis apparaitre sous ces yeux ce qu’il savait être un centaure, une créature guerrière, fière et impulsive qui avait cependant tout le respect des elfes. Celui-ci semblait être un membre particulièrement bien puissant de son clan, un chef peut-être, dont la noblesse rayonnait de son visage, et dans la voix qu’il fit retentir à l’adresse de son adversaire.

Misérable être du Mal ? Une onde glaciale traversa tout le corps du vampire à l’écoute de cette périphrase qui le qualifiait avec trop de justesse. Un frisson qui le fit reprendre un peu plus contact avec la réalité de sa position : Il avait en face de lui, un adversaire puissant, probablement accompagné et qui plus est honorable.
Le tuer était absolument proscrit.
Cependant il se doutait bien que dans la tête de son interlocuteur, le schéma de ses pensées prenait un chemin au dénouement bien différent. C’est ainsi que luttant difficilement contre son instinct de bête assoiffée de sang, il répondit au centaure :

- « Ma présence ici n’a aucun motif belliqueux… »

Il hésita longuement avant de continuer sa phrase, ayant beaucoup de mal à garder un raisonnement clair sous l’emprise de sa lutte interne :

- « … J’ai faim, mais je refuse de me nourrir à la gorge d’un être qui inspire tant de respect à mes camarades elfiques. »

Si il ne s’était pas trouvé dans un tel état de détresse, il aurait sans doute sourit en s’entendant parler de camarade elfique tant ses relations avec eux était loin de la franche camaraderie, mais la situation étant ce qu’elle était, il ne ressentit aucun sentiment d’ironie.

- « Je vous demande donc de baisser votre arme… je ne vous veux aucun mal ! »

Il resta ainsi, perché sur sa branche, l’arc toujours tendu de manière agressive, les membres légèrement tremblant.


_________________

Citation:
lenstorm resta, fier et droit, l'arc tendu, remuant sa queue qui vint battre sa croupe, ses yeux nobles fixaient sur le vampire qui essaya d'expliquer qu'il ne voulait aucun mal et que sa présence n'etais pas belliqueuse....

Le centaure gratta la terre de son sabot en réfléchissant, l'arme toujours pointé sur le vampire, a la fin, il dit:

-n'essaie pas de me berner, je ne te crois pas! Ta race est lache, primaire, sanguinaire, comment faire confiance a un vampire? non, un simple conseil, retourne chez toi, les creatures maléfiques comme les vampires, les démons, les orcs etc ne sont pas les bienvenues ici, il n'y a que les gens perdus, les bonnes gens , les guerriers pleine d'honneur, les enfants et les elfes qui ont droit de rentrer dans notre village! Si tu ne rebrousse pas chemin, tu périra par mes fleches ou mon épée!

Le soleil, a cet instant, eclaira Glenstorm, a cet instant, sa noblesse et son honneur était bien mise en valeur!

Il tourna le dos au vampires puis reprit son chemin.Soudain il réfléchi de nouveaux... non... il ne valait mieux pas laisser ce vampire en liberté, il pourrait faire des victimes innocentes et peut -ètre s'attaquer aux petits centaures du village.... et a sa fille! et cela , Glenstorm ne pouvait pas se l'imaginer! Perdre sa famille... il ne pouvait pas se l'imaginer une seule seconde!

Son regard noble et dur, reflétant la haine qu'il avait pour les creatures maléfiques, croisa celui de Jed et il dit:

-vous ètes un vampire, je vous fais prisonnier! Vous n'avez peut -ètre rien fait de mal... mais je n'ai pas envie que vous egorgiez ma famille, ou un autre centaure, donc je vous amene a mon chef et on décidera de votre sort....

Il sorti une petite corde et lui attacha les poignets, puis ensuite il lui dit:

-tu a de la chance, j'aurai pu te tuer...

Non , jamais Glenstorm ne ferait confiance a un vampire, ni a une quelquonque creature maléfiques!


----------

Citation:
Il ne l’avait pas cru. Rien d’étonnant à cela. Mais en revanche, rien n’avait autorisé le centaure à l’insulter ainsi. Les adjectifs « lâche » et « primaire » résonnèrent avec force dans l’esprit de Jed, faisant naitre en lui un sentiment de colère à l’encontre de son vis-à-vis. Il savait parfaitement ce qu’il était, l’image que sa race donnait aux autres espèces d’Etheria, mais il n’acceptait pas que l’on dise de lui qu’il était une créature indigne de confiance, il refusait d’être ainsi catalogué pour des motifs qui touchaient à sa qualité en tant qu’individu moral.

Sous l’effet de l’indignation et de la colère, son esprit venait de former une ancre de détermination à laquelle son âme allait pouvoir s’accrocher pour combattre et museler son instinct de prédateur sanguinaire. Sa soif n’en serait pas tarie pour autant, mais son désir de prouver qu’il n’était pas qu’une bête, bien plus grand que celui de s’abreuver, allait l’aider à dominer sa carence.

Ainsi, alors que le centaure venait de lui tourner résolument le dos, les yeux du vampire reprirent leur habituelle teinte sombre et il soupira d’aise face à ce répit. Descendant silencieusement à terre.
Malheureusement, son action l’avait empêché de remarquer la volte face du guerrier, qu’il découvrit planté juste devant lui, corde en main, pour lui entraver les poignets.

- Vous êtes un vampire, je vous fais prisonnier! Vous n'avez peut -être rien fait de mal... mais je n'ai pas envie que vous égorgiez ma famille, ou un autre centaure, donc je vous amène a mon chef et on décidera de votre sort....

Ces mots résonnèrent avec une conviction princière et firent comprendre à Jed qu’ils n’avaient rien d’insignifiants.

Essayant de rester digne, il se laissa faire docilement en ne répondant que par un simple « Bien. » résolu.

-tu a de la chance, j'aurai pu te tuer...

Ajouta celui qui était désormais son geôlier. Ce qui ne rassura pas le jeune vampire qui commençait à se demander si il ne risquait pas d’être obligé de prendre la fuite à la première inattention du centaure… il réfléchit un instant et décida d’attendre d’avoir été soumis au jugement du chef du village avant de tenter quoique ce soit d’impétueux. Il ne voulait pas risquer de se retrouver banni de la forêt avec qu’il avait eu toutes les peines du monde à se faire tolérer.

En proie à ses pensées sur l’état de sa situation, il fut ramené à la réalité par une sensation très désagréable sur la peau. Il venait de marcher dans une tâche solaire, et l’astre du jour lui faisait douloureusement remarquer sa présence dans le ciel. Il regarda droit devant lui et se rendit compte du danger imminent qu’il courrait : Le chemin qu’il allait parcourir était parsemé de trouée solaire et le village centaure au loin semblait n’offrir que peu de zone d’ombre. Sachant pertinemment que son confort ne serait pas une source d’inquiétude pour ses hôtes, il serra les dents en se préparant à vivre les plus insoutenables tortures qui soient.
Une petite trentaine de minutes, c’était là tous le temps dont il disposait avant que son métabolisme ne se disloque complètement sous l’effet des rayons solaire : au plus profond de son âme il pria pour que ce temps soit suffisant pour le faire atteindre la demeure de son futur juge.

_________________

Citation:
Glenstorm avancait avec son prisonnier vers le village des centaures. Tandis qu'il trottait d'un pas doux, il envoya de tendres pensées a sa femmes et a sa fille.

Il ignora la grimace craintive du vampire, quand celui-ci vit le soleil, et le surveilla attentivement pour ne pas qu'il s'echappe., car Glenstorm se doutait qu'a la moindre inattention de sa part, il allait s'echapper! Autant ne pas prendre de risque!

Non, jamais Glenstorm ne ferait confiance a une creature de l'ombre! Ses parents avaient péris par la faute de démons... qui était des creatures Maléfiques!

Ils arrivèrent au village, et le centaure fut bien acceuillit par ses congènères, ils lui frappait l'epaule avec gravité et respect et le félicitèrent de sa prise.

Glenstorm parla et leur expliqua:

-il roder autour de notre village... c'est un vampire! Je l'amene a notre chef de tribu pour qu'il se fasse juger... quelque chose me dit que j'aurai dut le tuer... mais pour l'instant, il ne m'a rien fait, et il ne nous a rien fait, donc autant qu'il soit juger!

Les centaures l'approuvèrent, car cette décision était des plus sages! Jed avait les poignet solidement ligoté, il n'allait pas pouvoir s'enfuir... eh oui le centaure était quand meme réfléchi!

Ils avancèrent et arrivèrent bientot devant la tente du chef de tribu.


----------

Citation:
Tout l’organisme du vampire hurlait de douleur sous les assauts sauvage de l’astre solaire, chacune de ses cellules s’agitaient dans au-delà de leur capacité pour pousser les capacités régénératrice de Jed à leur paroxysme, pour le protéger, pour le sauvegarder d’une mort imminente. Et dans cette explosion métabolique il sentait que son énergie vitale se consumait comme une peau de chagrin, son corps réclamait la fin du supplice, il réclamait la vie, il réclamait du sang.

Cependant, il resta muré dans un quasi silence, regard bas, pour ne pas observer sur les visages des centaures, dont il devinait la présence, le sentiment de haine viscérale qu’il devait leur inspirer.

Il marchait lentement, au rythme que lui imposait celui qui était son bourreau, la pause que celui-ci fit pour recevoir les félicitations des membres de son peuple fut une torture supplémentaire pour Jed, qui voyait défilé chaque seconde passé sous le soleil à une vitesse vertigineusement lente. Il ne put même pas entendre la teneur de l’échange entre les centaures tant sa douleur l’obnubilait et tant il devait lutter pour canaliser sa soif qui s’accentuait en même temps qu’augmentait la douleur, pour éviter de perdre le contrôle et laisser la bête noire qui damnait son âme agir en réponse à un besoin destructeur de survie.

Tout d’un coup, ce fut la délivrance. Un tissu que l’on soulève. Une bourrade supplémentaire dans le dos. Et voilà que la douleur n’était plus alimentée. L'ombre étendait de nouveau sa douce protection sur Jed qui releva fébrilement les yeux pour découvrir l’intérieur d’une tente spacieuse et décoré avec une simplicité étonnante pour ce qui semblait être le sanctuaire d’un chef de tribu.

Celui-ci se tenait d’ailleurs devant lui, aussi fier et droit que le guerrier qui l’avait entravé. Le jeune maudit garda ainsi le silence sans prononcé un mot, mais le regard planté avec détermination dans celui qui, aujourd’hui, allait décider de son destin.
Une petite voix intérieur, lui susurrait d’attaquer, de prendre de force le sang dont il avait tant besoin, mais il fit de son mieux pour l’ignorer, trop attaché qu’il était à ne pas montrer de signe de faiblesse.

_________________

Citation:
Glenstorm tira Jed dans la tente et le mit face au chef de tribu.Il le salua respectueusement en portant son poing a sa poitrine et en penchant son buste avec gravité, le chef en fit de meme.

Le centaure se souvenait furtivement il ne savait pourquoi que Laurelei, l'elfe perdue qu'il avait receuillie, s'etais enfuie pendant la nuit, car au matin, il avait retrouver sa couche vide.Glenstorm poussa un soupir, apres tout ils n'allait pas la retenir prisonniere toute sa vie! Qu'elle fasse sa vie, qu'elle trace son destin, et qu'elle réfléchisse bien aux paroles qu'il lui a sussurer pendant les quelques jours qu'elle a passer chez eux! Peut-ètre qu'un jour, leur chemin se recroiserai a nouveau!

Il revint rapidement a la realité, il fallait a présent s'occuper de ce vampire!

Le chef s'avança vers Jed et lui demanda:

-Creature du Mal, comment te nomme-tu?

Glenstorm, a coté de son chef, regarda l'entretien entre son chef et Jed, et de temps en temps, il frappait son sabot sur le sol.Il surveillait attentivement la creature, bien qu'elle avait les mains liées derriere le dos, elle ne pouvait se sauver....Au final le chef fit entendre ce verdict:

-tu va passer ta journée et ta nuit dans notre prison, car tu n'a encore rien fait de mal , mais je te donne pour sanction , après cela, de ne plus jamais t'approcher de notre village , et d'interdire a tes congènères de nous attaquer encore! Si tu ne respecte pas cela, tu sera tué!

Puis le chef se tourna vers Glenstorm et posa une main sur son épaule :

-Glenstorm, mon ami, le plus respecter de mes guerriers, tu me surveilla bien ce vampire, je connait ton dégout pour les creatures du Mal, mais pour une fois, passe outre ton sentiment pour le surveiller jusqu'a demain!

Glenstorm hocha la tète avec gravité, puis il porta son poing sur sa poitrine en un signe de noble respect... il savait que passer outre son sentiment allait ètre très difficile.... il haissait tellement les creatures du Mal !


----------

Citation:
- « Je me nomme Jed Oromas, vampire reconverti à la sold… »

Avant qu’il n’eu la possibilité de finir sa phrase, le jeune garçon fut interrompu par un impérieux coup de sabot de celui qui semblait régner sur le village, lui faisant ainsi comprendre qu’il était inutile d’utiliser sa salive pour lui conter une histoire qu’il ne croirait pas. Le ton était lancé.

Aucune marge de manœuvre ne lui fut laisser au cours de l’interrogatoire, et il ne pu rien dire de plus que ce qu’il avait déjà dis au premier centaure : il n’avait aucune intentions malveillantes sur le village, n’avait commis aucun crime jusqu'à présent et oui il était une créature du mal. A la fin de son entretien, il ne se faisait aucune illusion sur la nature de son jugement : il allait se faire exécuter.

Quand l’annonce tomba ce fut un véritable soulagement : il serait épargné mais la dernière phase de la sanction du chef de clan le laissa interloqué :

- « Qu’entendez-vous par interdire à mes cong… »

Mais son interlocuteur s’était déjà détourné de lui pour s’adresser à celui dont il découvrit le nom : Glenstorm.

Restant à sa place pour le moment, il décortiqua les informations qui découlaient de sa sentence.

Ses congénères attaquaient régulièrement le village. Il y avait donc ici d’autres vampires aux intentions bien moins louables que les siennes. Les centaures attendaient de lui qu’ils prennent contactent avec eux et qu’ils les dissuadent de continuer leurs attaques, ils pensaient donc qu’il était lié à ce groupe et avait une quelconque forme d’influence au sein d’eux. Sa vie n’avait d’ailleurs été épargnée que dans la mesure où ils comptaient sur lui pour mettre un terme à ces attaques par la voie diplomatique.

Impossible…

Mais après tout, il pouvait essayer : pister les monstres, les localiser, évaluer leurs forces, leurs faiblesses et trouver un moyen de s’en débarrasser… Cela semblait fou mais il se promit d’y réfléchir avec plus de précision à la fin de son emprisonnement et une fois s’être correctement rassasié.

Fort de sa nouvelle résolution, il suivit le dénommé Glenstorm, avec l'espoir de lui soutiré plus tard quelques informations sur les activités des vampires dans la région. Celui-ci souleva une fois de plus la tenture qui séparait le vampire de son implacable ennemi solaire et le mena vers la prison qui allait devenir son foyer imposé pour cette nuit.


_________________

Citation:
Glenstorm amena donc son prisonnier dans sa prison , c'etais un petit coin tranquille, il n'y avait evidement que les barreaux gris , un petit banc en bois... et une fontaine dont l'eau bien clair et verte signifiait son immense propreté, les centaures la tenait bien propre, et elle était très fraiche. C'etais pour que les prisonniers ne meurent pas de soif!

Par contre, c'etais les centaures qui leur apportait leur nourriture! Les prisonniers devait se contentait de fruits frais et de morceaux de viandes.

Le centaure lui apporta donc son repas, c'etais des morceaux de poires, a coté de la viande de Sanglier et de Cerf cuite et saignante a point....

-tient petite Creature Maléfique, mange, tu en a besoin!

Il les lui donna sans un seul sourire sur son noble visage et son regard était haineux, il essayait d'ètre conciliant, mais c'etais difficile pour un noble centaure comme lui d'ètre conciliant avec ce genre de creature répugnante et sanguinaire...

Ses yeux sombres luisait.Il ne cessait de pensé a Deanora et a Lucy, le chef allait les prévenir qu'il allait passer le jour et la nuit jusqu'au lendemain a surveiller Jed qu'il s'appelait, au moins il avait appris quelque chose d'utile de cet entretien... le nom de ce vampire! Cela ne génait pas Glenstorm de rester derriere la cellule pour le veiller , car les centaures resistait facilement a la fatigue.....

Il frappa de son sabot sur le sol.


----------

Citation:
La chambre où Jed fut conduit était étonnement bien tenu pour une prison, il fut un peu choquer de remarquer l’absence totale de lit, avant de se souvenir qu’au regard de la physionomie des centaures, ceux-ci ne devait pas en avoir l’utilité. La présence de la fontaine était cependant une intéressante surprise, très utile pour un être ordinaire, moins pour lui.

Il s’installa donc par terre, près du point d’eau, trouvant dans le clapotis du liquide une source de calme pour son esprit malmené. Lorsque le centaure lui apporta de la nourriture accompagné d’une phrase dont il ressenti vite qu’il avait tenté d’y mettre le plus de politesse possible, il en fut touché :

- « merci beaucoup »

Fit-il, tout en observant sa pitance celle-ci était constitué de fruits et de viande rouge. La dose de sang présente était faible, mais c’était inespéré, il dévora la viande à pleine dents, léchant son assiette avec l’avidité propre à ceux qui n’ont plus manger depuis de nombreux jours. Il mangea même les fruits par politesse envers son hôte, espérant que son organisme parviendrait à les éliminer rapidement en plus de la chair ingérée.

Toujours faible, mais ayant recouvré assez de force pour calmer les douleurs dû à l’ensoleillement, il pu observer plus avec soin celui qui était chargé de le surveillé.

Glenstorm qu’il s’appelait, un ami intime du chef du village d’après ce qu’il avait pu déterminer et probablement un grand guerrier. Malgré son actuel air sombre et cette disgracieuse expression de haine sur le visage, il gardait une certaine noblesse. Jed n’avait aucun doute sur le fait qu’il devait être absolument révulsé de se trouver obligé de veiller sur ce qu’il considérait être une créature des plus méprisable : un vampire.

- « Excusez-moi… »

Il se doutait que la conversation avec son maton serait difficile mais il devait essayer, il devait savoir ce qu’il se passait ici avec « ses congénères ».

- « j’ai cru comprendre que vous étiez assailli par des vampires. Je ne savais pas qu’il y avait d’autres créatures maudites comme moi dans cette forêt. Et je suis désolé d’apprendre que ceux là vous accablent de leurs attaques. Je sais bien que vous attendez de moi que je les convaincs d’arrêter et je ferais du mieux que je peux pour soulager votre village de ce fardeau. »

C’était vrais, il ferait de son mieux, la présence de vampires malveillants près de son nouveau foyer le préoccupait énormément. Il n’avait vraiment pas besoin de ce genre de publicité. Il ajouta alors :

- « Je ne suis pas comme eux, et je le prouverais par mes actes. »


_________________

Citation:
Les paroles de la creature maléfique surprirent le centaure, et son expression de haine s'en alla de son visage!

Il disait ne pas ètre comme eux... mais peut -ètre était ce un piege pour mieux le duper...les vampires étaient si fourbes et manipulateurs, après tout! Et il ne faisait pas confiance aux gens comme cela, c'etais meme difficile d'acquerir la confiance du guerrier.

En attendant il dit a son prisonnier:

-nous verrons cela... car je ne fais pas confiance a un vampire

Il se coucha sur le sol, près de la cellule, repliant ses menbres de chevaux contre son ventre équin, et fixa ses beaux yeux sur le vampire tandis qu'il manger, des yeux emplis de méfiance:

-ta race maudite et sanguinaire nous attaque depuis la nuit des temps avec ces abominables Orcs et ces laches de Démons... il est temps que cela cesse... que ça soit par les armes ou la diplomatie... pour l'instant c'est la seconde option qui est envisagée... mais si elle ne marche pas, nous continueront la guerre!

Il enleva son plastron , dévoilant ainsi un torse puissant , très musclé et bronzé... il le posa a coté de lui, car il ne l'enlevait que lorsque il n'allait pas en guerre ou en mission...

le regard du centaure se retourna sur Jed pour le surveiller attentivement, de temps en temps, il agitait sa queue qui venait battre sa croupe.

Il poussa un profond soupir.

----------

Citation:
Bien malgré lui, un sourire s’étira sur ses lèvres :

-« Vous ne faites pas confiance à un vampire et vous avez raison, je ne ferais moi-même pas confiance à l’un des membres de ma race, j’essaierais juste d’agir selon mes convictions sans avoir besoin de votre confiance. »

Il écouta alors le centaure lui conter l’état de la situation :

- « Je vous avouerais que mon peuple n’ai guère porté sur la diplomatie, je ne crois pas à cette solution, ils n’ont que peu d’honneur et seul compte pour eux leur intérêt. La seule chose à faire et de leur montrer à quelle point leur incursion sur votre territoire est couteuse en homme et en moyen. »

Un plan lui vint alors en tête mais il serait difficile à mettre en œuvre étant donné la méfiance qu’il inspirait. Soit, il agirait selon son instinct.

- « Et je crois savoir exactement quoi faire pour ça. »


_________________

Citation:
Glenstorm regarda Jed avec méfiance et dégout et lui demanda:

-et quel est votre plan? il semble normal que notre chef de tribu essaie la diplomatie.... meme si ces abominables creatures sont des ètres sanguinaires, sans honneur, laches et irrespectueuse qui ne pense qu'a elles, autant essayer! Mais bon proposez votre plan!

Il le regardait toujours avec autant de méfiance, ce Jed ne lui inspirait aucunement confiance! En plus de cela c'etais un vampire, alors comment faire confiance a des créatures aussi lache, fourbes, sanguinaires et égoistes? Non il ne ferait jamais ... confiance a cela! Plutot mourir que de faillir a l'honneur en faisant confiance a un vampire ou tout autres creatures d'ascendance mauvaises!

Il agita sa queue doucement, regardant son prisonnier, le détaillant de haut en bas, oui c'etais bien un vampire, teint de lait, silhouette frèle, cheveux noirs.... et yeux rouges!

Il avait deja manger avant de partir , il n'avait donc pas faim! Il avait cependant amener sa nourriture, que le chef lui avait mis dans un sac.... un peu une sorte de pique-nique!


----------

Citation:
Jed réfléchit longuement à ce qu'il devait dire, se demandant ce qu'il devait cacher, ce qu'il devait embellir et noircir dans la vérité qu'il allait servir au centaure.

Puis alors que son regard croisa celui, empli de méfiance, de Glenstorm, il haussa les épaules, se sermonnant en pensant que ce n'était pas en mentant qu'il démontrerait sa différence avec ceux de sa race :

- « Je vais aller en terre vampire, pour y récolter des informations utile… »

Il fit une petite pause, trouvant bon d’ajouter :

- « Utile à la première solution, tout comme à celle que vous envisagez : plan d’attaque contre vous, organisation, objectif, possibilité d’entente… »

Sa dernière proposition lui tira une grimace de dégout tant il lui paraissait improbable à ses yeux de voir se forger une entente pacifique entre le comté vampirique et les centaures. Mais une fois de plus il se sermonna, il ne faut présumer de rien.

- « J’exécuterais en quelque sorte une mission d’espionnage et tenterais pourquoi pas de m’attirer les bonnes grâce de membres influents. »

Cette fois-ci, même avec tout la naïveté du monde, il eu du mal à ce convaincre de cette possibilité des plus improbable tant il devinait la noblesse vampirique être une caste élitiste à l’extrême.

- « Je rédigerais un rapport et le ferait parvenir aux elfes qui enverrons un émissaire pour vous faire part des résultats de ma mission. J’imagine que je ne pourrais pas vous le remettre en main propre. »

Il laissa le silence s’installer quelque secondes avant de reprendre :

- « Je ne peux pas vous promettre des résultats probant, mais je ferais de mon mieux. Je respecte votre peuple et je n’ai aucune envie de laisser mes semblables vous martyrisé sans réagir. »


----------

Citation:
Glenstorm s'exclama:

-nous voulons juste qu'ils arretent d'attaquer notre village... c'est tout! Les démons et les orcs cela passe,on les repousse avec une bonne stratégie,mais les vampires....

Il frappa de son sabot sur le sol:

-race ignoble que celle-ci! En tout cas, vous pouvez appliquez votre plan a votre guise, mais je ne vous fais pas confiance

L'heure passa ainsi, jusqu'a la nuit, le centaure sorti son pique -nique de son sac, un très grand sac en peau de couleur marron, il sourit gravement en voyant que le chef de village, qui était aussi son ami, lui avait donner une tonne de nourriture... il faut dire que les centaures mangeait beaucoup!

Il y avait la des cerises, des groseilles, des mures, de la viande rouge et blanche de boeuf, veau, sanglier, cerf, sans parler de son dessert, qui était un magnifique gateau a la framboise et aux myrtilles, qui était sans doute fait par Lucy, son épouse.

Il porta son poing sur son coeur en entamant une longue priere pour les animaux qui avait donner leur vie et leur ame pour le nourrir, afin qu'ils trouvent le chemin de la lumiere, puis il sorti un petit couteau du sac, mis la specialement pour lui, car il n'aimait pas manger a l'aide de ses armes, qui était a ses yeux , des outils de défense et de noblesse, et cela ne servait pas a découper la nourriture!

Il commença par s'attaquer la viande de boeuf.. il en découpa un morceau, tout en surveillant Jed du coin de l'oeil, puis il mangea le morceau qu'il avait découper, il était délicieux! Ni trop dur, ni trop sec, il était a point!


----------

Citation:
L’interlocuteur vampirique du centaure fut quelque peu surpris par l’apparent emportement dont fit preuve son gardien, mais il se rendit vite compte que la véhémence qu’il sentit dans sa voix n’était pas le reflet d’une colère incontrôlée, mais plutôt celui d’une détermination sans faille. Les centaures étaient décidément un peuple intéressant, fier et sage, préférant le compromis à une déclaration de guerre totale et irrévocable, et ce même face à des adversaires aussi retord que ne l’était les vampires.

Ne trouvant rien de spécial à dire il se contenta d’ajouter :

- « Et bien nous verrons ce qui ressortiras de mon plan. Espérons que ce sera du bien. »

Il était sincère, mais ce doutant que ses paroles mettaient mal à l’aise son vis-à-vis, il se mura dans son silence attendant tranquillement la fin de sa peine.

Durant une petite heure, il eut tout le loisir d’entré dans une introspection qui allait inévitablement le conduire à un état dépressif. Il repensait à son âme vendu pour un motif qui avait cessé d’exister, à cette haine qu’il inspirait inévitablement à son entourage, à cette bête horrible qui avait pris place dans son esprit et qui lui donnait toutes les peines du monde, à sa mère qu’il avait abandonné sans s’en rendre compte et qui aujourd’hui était surement morte, à sa vie d’humain qui aujourd’hui ne semblait n’avoir été qu’un rêve éloigné.

Prostré dans un coin de sa prison, il s’abandonna à sa nostalgie. Quand il perçut les mouvements de son geôlier. Levant les yeux sur lui, il le vit extirper d’un grand sac en peau ce qui semblait être un véritable festin. La nourriture n’éveillait chez lui aucune gourmandise, la seule chose capable de l’éveiller étant le sang de créature vivante, mais il ne put s’empêcher de regarder avidement les morceaux de viande rouge au sein desquelles il devinait quelques gouttes du précieux liquide, symbole de vie.

Il observa ainsi Glenstorm se repaitre avec un pincement au cœur, le spectacle lui rappelant à quel point son envie de sang était développée en ce moment.

_________________

Citation:
Glenstorm en avait fini avec le boeuf et commença de s'attaquer le sanglier, il découpait des tranches qu'il manger!

Quand il vit Jed qui commençait a regarder la nourriture avec envie, et dans ses pensées, le centaure se demandait si il devait lui en donner... apres tout , il haissait les vampires et les creatures maléfiques!

Il continua de manger, tout en regardant Jed saliver de plus en plus devant la viande...

Le puissant centaure soupira , puis coupa une grosse tranche de sanglier et la lui donna sans un sourire et avec un regard sur Jed:

-tenez... mais c'est tout ce que je vous donne...

Apres lui avoir donner, il continua son repas, il finit le sanglier qui était assez gros et s'attaqua au veau , qu'il découper avec soin.

Le veau était délicieux, fort bien appreté, avec des herbes et du fenouil, il était tres bon.

Tandis qu'il mangeait, il jetait un oeil sur son prisonnier, il ne voulait pas qu'il s'enfui, les vampires était si manipulateur et fourbe, apres tout! Il les haissait ! Des sales laches égoistes et sans honneur, voila ce qu'ils était! Ils n'avait rien de bon en eux!

Glenstorm ne les aimer vraiment pas! Comme toutes les creatures maléfiques!


----------

Citation:
Jed accueilli le don de Glenstorm avec une extase absolue, prenant plaisir à apaiser ne serait-ce qu’un peu la soif dévorante qui alimentait son coté obscur.

- « Je vous remercie beaucoup de la grande générosité dont vous faites preuve à mon égard. J’imagine que cela dois vous couter énormément… »

La tranche fut rapidement engloutie, le peu de sang qu'elle contenait venant renforcer ses cellules affaiblies par le jeun. N’espérant rien de plus, il se retira dans un coin éloigné de sa prison afin de ne pas gâcher le plaisir que le guerrier centaure devait prendre en jouissant de son festin.

De nouveau seul avec lui-même, il eu tout le plaisir de retomber dans un état de mélancholie. Attendant avec résignation la fin de sa période d’emprisonnement.

Le manque de liberté et son désir de chasse contenu rendant la chose particulièrement éprouvante à supporter.

________________

Citation:
Glenstorm ignora royalement les paroles du vampire et continua de manger.Il eue finit bientot sa nourriture, il avait manger entre-temps son cerf et son veau.

Il ne restait que le gateau et les fruits.

Le centaure regarda Jed, qui semblait lutter contre son désir interieur de buveur de sang.

Il dit a Jed:

-si je l'ai fait, c'est pour satisfaire votre besoin de sang, et ainsi eviter que vous ne deveniez fou dans la prison, c'est tout...

Il découpa un morceau du gateau au framboise et au myrtille avec son couteau , c'etais une grosse part et il la mangea... il était vraiment bon! Vraiment très bon!

Ayant fini sa part il repoussa doucement le gateau et les fruits sur le cotés, puis il regarda le vampire:

-les vampires ne sont rien de plus a mes yeux que des monstres sanguinaires et brutaux assoifés de sang! Et ils le seront toujours

A travers les barreaux de la prison de Jed, il y avait une lucarne, elle était grande ouverte et un petit courant d'air frais vint soulever les cheuveux longs de Glenstorm, les faisant virevolter autour de son noble visage.

Le centaure regardait les étoiles, et se sentit empli d'une paix pleine de gravité et infinie, il agita sa queue, qui vint battre sa croupe.


----------

Citation:
Jed leva lentement une main aux doigts écartés, paume tournée en direction de son visage et observa les lignes de son membre couleur d’ivoire.

- « Je ne saurais vous contredire sur la soif de sang des vampires, je ne la connais que trop bien, mais nous ne sommes pas tous brutale, nous sommes juste maudit, tous n’ont pas choisi d’être comme ils sont, d’être des monstres. »

Le jeune garçon semblait absolument fasciné par le spectacle qu’offrait sa peau sous la lueur blafarde des étoiles, observant avec un mélange de dégout et de tristesse le réseau de veines et d’artère sèche qui luisait sous le revêtement d’albâtre. Lui il avait choisi d’être un monstre, mais ça il n’avait pas très envie de l'avouer.

- « Je dois avouer que beaucoup des miens sont absolument méprisable, si aujourd’hui je suis ici, c’est bien parce que je ne supportais plus la perversité de leur comportement. Mais j’ai eu l’occasion de découvrir que certain vampire arrivent à sortir du carcan que leur impose la culture et les instincts vampiriques. Il ne faut pas faire de généralité sur les races. »

Sur ses mots il se leva et vint se pencher au dessus de la fontaine, amenant ses lèvres sèches contre la surface du liquide avant d'aspirer quelques gouttes du limpide breuvage.

- « Cette eau sert-elle uniquement à sustenter la soif des prisonniers ou peuvent-ils s’en servirent pour effectuer leurs ablutions ? »

Demanda-t-il en se tournant vers le centaure.

_________________

Citation:
Glenstorm répondit a la question du vampire:

-il y a une partie pour se laver, une autre pour boire!

Puis il recontempla les étoiles, elles était belles, magnifiques, et un rayon de lune alla "cogner" sur le centaure, soulevant sa noblesse et allant rechauffer son coeur de guerrier et de père.

Cependant, il laissait un oeil trainer sur Jed, pour le surveiller attentivement, c'etais un vampire, une creature fourbe, et ses paroles ne changerait strictement pas son avis sur sa race, pas apres les attaques de vampires qu'il avait vues.

Il se sentait bien, les étoiles le remplissait de paix, mais il se méfier toujours du vampire, qu'il surveillait bien.

Il se demandait ce que faisait Deanora et Lucy pendant qu'il était a surveiller Jed...

Il devait ètre 1 heure du matin et il veillait sur le vampire, le regardant d'un oeil méfiant, si il s'echappait , il n'hesiterait pas a le rattraper et a le ligoter serrer.

Il ne parla plus, il n'en avait plus très envie, il voulait surtout entendre le silence, et il regarda le ciel moucheté d'etoiles en agitant la queue et d'un oeil méfiant, il surveillait Jed pour ne pas qu'il s'enfuit.

Les heures passèrent lentement au sablier.


----------

Citation:
Prenant, la réponse du centaure pour une réponse affirmative, il entreprit de se dévêtir. Dévoilant par la même occasion la totalité de son corps damnés : blanc comme la mort, dépourvu de toutes cicatrices et doté de la musculature caractéristique des hommes qui travaillent la terre.

S’asseyant dans ce qui semblait être une rigole, il commença à s’asperger d’une eau dont la fraicheur ne lui tira aucun frisson particulier. Sa sensibilité des température étant nulle depuis qu'il avait subit l'étreinte de la non-vie. Il prit, ensuite, soin de frotter chaque parcelle de sa peau afin de la nettoyer de toutes les impuretés qui avaient pu s’y accrocher lors de son escapade forestière et des morceaux d’épiderme calcinés qui n’avait pu être sauvés après son exposition aux rayons solaires. Le tout s'exécuta dans un silence et une lenteur absolue, jed cherchant visiblement à faire occuper la plus longue plage horaire possible à cette instant qui était particulièrement agréable sans pour autant provoquer le moindre sentiment de culpabilité chez le vampire.

Lorsqu’il eu fini,il s'étira longuement et entreprit de se sécher du mieux qu’il pouvait avant de se revêtir.

Désormais propre, il s’adossa à un mur, prenant garde à ne pas se trouver dans l’aire d’effet de la lumière lunaire et fit mine de dormir. Il comptait bien attendre le temps qui lui restait à passer ici dans la plus parfaite immobilité.

_________________

Citation:
Le soleil se leva et Glenstorm sorti Jed de sa prison.Il le conduisit dehors , et vers la tente de son chef de tribu.Il ouvrit la peau et salua son chef avec respect.

Le chef demanda:

-alors Glenstorm cette créature s'est t'elle tenue tranquille?

le centaure fit son compte rendu de la nuit de veille et le chef parut satisfait:

-c'est bien Glenstorm... c'est tres bien! Encore une mission reussie! As tu apprecier le pique -nique que je t'ai donner?

Glenstorm hocha la tète, empli d'une grave satisfaction... il avait reussi sa mission, comme d'habitude, et cela le rendait encore plus fier:

-oui chef, il était exquis!

Le chef se tourna vers Jed:

-et maintenant va -t'en! et tache de reussir ta mission creature Maléfique... Glenstorm te raccompagnera vers la sortie du village!

Glenstorm le prit par le bras et l'amena vers la sortie, a ce moment la, Deanora vint vers lui, toute joyeuse:

-PAPA! JE SUIS TROP CONTENTE DE TE VOIR! OU TU ETAIS HIER SOIR?

Glenstorm lacha Jed pour embrasser sa fille chérie, elle n'avait pas l'air de se preoccuper du vampire, le centaure, pendant qu'il embrassait Deanora, gardait un oeil sur le vampire tout en lui disant:

-eh bien , je faisai mon metier, comme d'habitude, ma petite fille!

Tandis qu'il parlait a sa fille, il surveillait le vampire du coin de l'oeil.


----------

Citation:
C’est avec l’esprit engourdi par l’inactivité que Jed fut tiré de sa prison pour subir une fois de plus les implacables morsures du soleil. L’exposition fut heureusement plus courte que la dernière fois, et c’est la peau bien moins brulés qu’il fit son entrée dans la tente du chef.

Écoutant silencieusement le rapport de Glenstorm sur sa mission de surveillance, il eux le plaisir de se voir autorisé à quitter le village. Sa sortie devrait cependant être accompagnée par celui qui avait été son geôlier. Il acquiesça cependant du chef et le ponctua :

- « C’est entendu messire, je ferais ce qui dois être fait. »

Il se vit alors prendre le bras et guider vers la sortie, qui bien que synonyme de souffrance à venir sur le court terme était également celui de l’autonomie retrouvé sur le moyen terme. Même le court terme fut cependant reporté quand une tout jeune centauresse vint se jeter dans les bras du guerrier, l’obligeant par ailleurs à lâcher sa prise sur le bras de Jed. Celui-ci n’eut cependant aucun réflexe de fuite, n’en voyant pas l’utilité étant donné qu’il serait libéré sous peu et que quoi qu’il arrive, il serait forcé de se retrouver de nouveau exposé à la lumière ; certes livré à lui-même il pourrait réduire le temps d’exposition aux foudres du jour de manière non négligeable, mais cela risquerais de créer une pagaille dans le village qu’il préférait éviter. Il laissa donc le centaure à ses embrassades avec celle qui devait être sa fille.

Il resta ainsi tranquille, souriant à la jeune centauresse quand celle-ci lui jeta un regard et résistant à l’envie de lui déclamer une phrase légère pour préciser les mots de Glenstorm ; Il ne voulait pas que le père s’offusque de voir une créature du mal oser s'adresser à celle qui devait représenter la prunelle de ses yeux.

Il en profita donc pour augmenter sa concentration et préparer son corps à subir la future torture solaire.


_________________

Citation:
Glenstorm regarda Deanora:

-mais que fais tu la Deanora?

La petite centauresse prit les sabots de son pere contre elle et lui fit un énorme calin en le serrant fort contre elle:

-Maman m'a dit que tu gardais un vampire! Je m'inquietais un peu pour toi alors me voila!

Il caressa les cheveux de son enfant, heureux de la voir vivante et avec un sourire grave au levre:

-ne t'inquiete pas, mon enfant, tu sais que je suis quelqun de fort et que je suis le meilleur guerrier du village! Sois tranquille Deanora, il ne m'arrivera jamais rien!

Elle repartie au galop, flanant de ci et de la.

Il la vit hocher la tète et puis il se tourna vers Jed:

-bon maintenant allez vous en accomplir votre mission!

----------

Citation:
Ce qui aurait pu être un magnifique moment de tendresse à observer pour Jed, fut l’apothéose de ce qui n’avait été, depuis le début, qu’une succession de douleurs insoutenables. La démarche du centaure était sensiblement ralentie par l’attention qu’il portait à sa fille.
Le temps que le vampire passait sous les ardents rayons du soleil flirtait dangereusement avec le seuil de létalité quand Glenstorm le libéra finalement, à la limite du village. N’oubliant pas de lui rappeler qu’il avait désormais un ordre de mission. En réponse, Jed le regarda intensément, d’un regard à la rougeur presque totale : Il aurait voulu pouvoir dire quelque chose, pouvoir garder ne serait-ce qu’un soupçon de panache avant de partir, mais cela était au dessus de ses forces. Au signal du centaure, il se précipita, avec bien peu d’élégance, sous l’ombre protectrice de la forêt.

Libérer de sa source de souffrance première, il tenta, une fois encore, de dire quelque chose à l’intention de celui qui avait été son geôlier, mais son esprit était bien trop accaparé par les hurlements de son corps. Se faisant l’impression d’être et de paraitre un lâche, il s’enfonça dans les profondeurs végétales, cherchant à mettre le plus de distance possible entre lui et le village.

Jed était affamé à un point qu’il n’avait jamais connu, jamais il n’avait senti la bête qui l’habitait aussi virulente à prendre le contrôle de ses membres. Il fallait qu’il l’abreuve, le plus vite possible, c’était impératif.

Sans même s’en rendre compte, il avait agis en parfait prédateur durant sa fuite, se laissant imperceptiblement guider par son odorat. Quand la trajectoire de sa fuite vint rencontrer celle d’un Ezequiel, il avait déjà perdu tout contrôle.

Une masse frappa la bête avec la vitesse et la précision d’une flèche. Fauchant La noble créature avec une puissance inouïe, déchirant sans peine son cuir par l’action d’ongles acérés. Ecrasé au sol par son fulgurant prédateur, elle ne pu rien faire pour l’empêcher de planter ses crocs dans sa jugulaire, se voyant vider à une vitesse ahurissante de tout le liquide carmin dont elle était en possession, ne s’en voyant pas laisser la moindre goutte.

Ce ne fut qu’a la faim de la curée, que Jed repris conscience de ses actions, ses yeux reprenant leur habituelle teinte verte sombre, ses canines toujours solidement engoncées dans le corps de son dernier repas.

Ne réalisant pas tout de suite, ce qu’il venait de faire, il se redressa lentement et recula, une expression de total effarement peint sur le visage, jusqu'à s’adosser contre le tronc d’un arbre, observant avec stupeur le cadavre du cervidé qu’il venait de saigner à mort.

Ce n’était pas la première fois qu’il tuait un animal en se nourrissant, même si il se contentait en général de les laisser affaiblis et donc à la merci des autres prédateurs, mais c’était le fait d’avoir totalement perdu le contrôle de ses pulsions qui le mettait en émoi, même lors de ces premières années de vampirisme, il ne s’était jamais adonner à un tel abandon de soit pour assouvir ses appétit. Ce qu’il venait de se passer, provoquait chez le vampire, un profond dégout de lui-même, un face à face avec un aspect de sa personnalité qu’il ne supportait pas…

L’air sombre, le regard vide, Jed s’éloigna lentement du lieu de son crime, ressentant un grand besoin de d’introspection… un besoin de se remettre en cause avant de pouvoir sérieusement préparer cette histoire de mission pour venir en aide aux centaures, pour se prouver à lui-même qu’il avait toujours une âme.


Revenir en haut
Publicité








MessagePosté le: Mer 28 Jan - 17:11 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Aux abord du village centaure (terminé)'); return false;">     Email this topic to a friend-->

Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    etheria Index du Forum -> Archives -> Archives RP Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

Voici les logos des Partenaires des Comptines d'Eckmül Votre logo ici ? Cliquez !
Si vous trouvez que le cadre du forum est trop petit, maintenez la touche Ctrl enfoncée puis avancez avec la molette de votre souris .
Les illustrations et textes présentés sur ce site sont ©. Ils sont exposés pour promouvoir le travail des auteurs. Tous les documents présentés sont l'exclusive propriété de leurs auteurs, éditeurs, ayant-droits et autres titulaires de droits divers. Je m'engage à retirer tout document litigieux sur simple demande de la part des personnes mentionnées ci-avant. © MC PRODUCTIONS / ARLESTON / TARQUIN / MOURIER / NIEUDAN
Cliquez ici pour voir les crédits complets.

Powered by phpBB © 2001, 2017 The phpBB Group
Themed by aallixSilver © 2002 aallix.com. (All rights reserved.) and Rebuilded by RenArt .
Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation | Contacter Webmestre Traduction par : phpBB-fr.com