La Page devrait bientôt s'afficher... Merci d'attendre!

Pas envie d'attendre ? Cliquez ici !
 

Index du Forum :: Portail :: FAQ :: Rechercher
Rechercher un message Liste des membres Groupes Profil Messages Connexion/Deconnexion Inscription

Eh, Vagabond ... Si tu penses t'installer ici, où si tu veux y réfléchir, commence par aller ici ...
Plus on vit longtemps, plus on devient nostalgique [Datar]

 
Poster un nouveau sujet       etheria Index du Forum -> Archives -> Archives RP
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Cyril Valtiel



Hors ligne



Messages: 121
Inscrit le: 24 Jan 2015

MessagePosté le: Lun 26 Jan - 23:19 (2015)    Sujet du message: Plus on vit longtemps, plus on devient nostalgique [Datar] Répondre en citant

Citation:
Il fait jour, le soleil est à son zénith, quelques nuage se baladent dans le bleu du ciel, mais ils ne sont pas assez épais pour que la lumière atteigne arbre et herbe. C'est souvent à cette heure que l'appétit s'ouvre, on mange tranquillement bêtes et elfes avec certainement des exceptions, toujours des exceptions. Parfois, une brise fraiche fait voler les long cheveux et rafraichit volontiers les êtres qui ont trop chaud, si leur tête n'ait pas déjà sous l'eau

Feu éternel, c'est son surnom, graine de feu, c'est son rang, Fiona Vartios, c'est son prénom et nom. Beaucoup la connaisse comme étant la prêtresse chargé de la sécurité de la lumière de Gaia,tout comme le fait la prêtresse du vent, de la terre et de l'eau, c'est une des plus discrète, elle ne parle pas beaucoup et elle a toujours un joli sourire sur les lèvres, mais il est très dur de savoir ce que cela signifie réellement, elle écoute, elle ne semble faire que cela.

Pourtant, Fiona n'est pas en train de surveiller Omitsu, les autres prêtresses s'en occupent bien et Feu éternel ne craint pas vraiment de représailles, elle accomplit son devoir à sa manière, bien qu'elle sait parfaitement qu'elle se fait réprimander gentiment par la reine. Pour l'instant, elle marche dans la foret,seule, elle semble savoir où elle va, il arrive qu'elle s'arrête et regarde derrière elle, elle a peur d'être suivis, pourtant, elle n'avait pas l'intention de commettre un quelconque crime, bien qu'elle se prétende dangereuse, sans pour autant jamais en donner la raison, elle est comme ça, elle ne parle que très peu d'elle

Après une longue marche solitaire, elle s'arrête et pose ses gris foncé autour d'elle, elle prend une longue respiration puis essaye de se détendre, elle s'assoit par terre et contemple l'herbe autour d'elle, ses doigts fins passent dans la verdure doucement, comme si elle cherchait quelque chose. Finalement, elle se relève, s'approche d'un arbre qui, elle le savait, était beaucoup plus jeune que les autres, d'une centaine d'année, il est vrai, mais il restait un des arbres les plus récent, dans la zone où elle se situait

Fiona connaissait l'endroit, il y a eut un événement fort dans sa vie qui s'était passé ici et cela, même la reine ne le savait pas, de toute façon, aux yeux des autres, ce n'était probablement pas important, il n'y avait eut aucun meurtre ici, à part celui d'une partie de la nature même. Bien qu'elle soit spécialisé dans la magie de feu, La graine de feu restait sensible et elle savait parfaitement qu'elle pouvait tout détruire, ne serait-ce, qu'avec une simple boule de feu, mais ce n'était probablement pas la raison principal, du fait qu'elle se disait dangereuse, il y avait autre chose

L'elfe à la robe mauve continuait d'examiner minutieusement l'endroit, chaque arbre passait sous ses doigts fins et parfois un sourire se dessinait sur ses lèvres fines et rosée, probablement de la satisfaction, c'était un vrai sourire, pas un masque dont elle a l'habitude de porter pour rassurer ses congénères ou juste pour paraitre bien. Non, elle était contente que cette endroit reprends des droit lentement et surement, malgré des blessures, les êtres végétales reprenait le dessus, pourquoi cette zone plus qu'un autre, c'était une raison qui n'appartenait qu'à elle.Pour le moment, elle continuait à regarder autour d'elle et de toucher doucement les êtres vivants immobiles qui l'entourait.


----------

Citation:
Datar K'Tarsis. Un nom a rallonge avec une sale histoire derrière lui, qui allait a merveille a l'homme qu'il était. Datar, fils de la première Lumière de Gaia, celle qui fut assassinée en voulant protéger l'Alusia. Quelle idiote... Et lui, il aurait pu être quelqu'un d'important, quelqu'un de respectable au sein de son peuple. Mais il avait choisi un tout autre chemin. Alors que la guerre civile divisait son propre peuple... Datar avait préféré fuir, tout simplement, abandonnant ses congénères sans états d'âmes, les laissant s'entretuer lamentablement alors qu'ils avaient tous besoin de lui. Egoiste dans l'âme, Datar n'avait jamais porté son peuple dans son coeur, bien au contraire. Toute cette histoire autour de l'Alusia et de cette prétendue Lumière de Gaia, lui tapait sur le système. Les Elfes même le dégoutait, toujours a resté cloitrés dans leur forêt plutôt que d'affronter le monde... quelle connerie!

Il ne fallait donc pas s'étonner de voir qu'il avait une bien mauvaise réputation au sein de son propre peuple. Cependant malgrès le fait que la plupart des Elfes le détèste, il était toujouts tolérer au sein de la cité. Non seulement parce qu'il était puissant, mais également parce qu'il était le descendant direct de la précédente Lumière de Gaia. Il était aussi en possession d'un fragment de l'Alusia, l'un des rare a y avoir eu accès et a pouvoir utiliser son pouvoir en cas de nécéssité. A côté de ca, Datar possédait encore et toujours la demeure de sa précieuse famille, une propriété des plus nobles qu'il avait hérité de sa mère, un peu éloigné de la cité forestière, bien loin, caché dans la forêt. C'était là qu'il revenait régulièrement se calmer, loin des Mercenaires d'Argent, pour se ressourcer, loin de tout.

L'Elfe adore la sollitude, il n'aime guère la populace et le brouhaha des villes. Pas vraiment doué pour les relations sociales, il était même considéré comme associal par la majorité des gens qu'il croise. Mauvais caractère, méchant, manipulateur, détéstable et vil sont autant d'adjectifs qui lui colle a la peau.. et ca depuis 6000 ans! Et oui, 6000 ans d'existence déjà, une vie déjà bien remplie, trop remplie peut être. Une vie qui a fini par perdre de sa saveur a ses yeux, comme si l'histoire se répétait inlassablement entre guerre et paix, comme une boucle qui n'en finit pas. Datar en était las, il en était même arrivé a un point où il espérait mourir dignement le plus vite possible, la Mort ne l'effrayait plus, il espérait même qu'elle serait plus originale que la Vie elle même.. sinon se serait une éternité d'ennuie a perte de vue.

C'est aux premières lueurs de l'Aube que Datar avait quitté sa demeure pour s'aérer l'esprit, allant a travers la forêt comme une âme en peine, sans vraiment regarder où il allait, avançant un peu au hasard. Il finirait bien par arriver quelque part.. ou pas. Il verrait bien. Il avait marché toute la matinée sans s'en rendre compte, déambulant un peu partout, s'arrêtant de temps a autre. Sa longue chevelure noire tombant en cascade dans son dos, attaché en demi queue de cheval pour ne pas avoir de mèches rebelles devant les yeux. Ses yeux d'acier se posèrent un peu partout aux alentours avant de tomber sur quelque chose... d'inhabituelle.

En s'approchant il se rendit compte qu'il s'agissait d'une personne.. pas n'importe qui. La Graine du Feu. Oui il la connaissait, il connaissait tout le monde ici, il avait du la voir une ou deux fois quand il allait voir la Lumière de Gaia. Et puis il était plus vieux, il avait vu grandir la plupart de ses confrères... il restait l'un des Elfes les plus anciens du Royaume ce qui lui valait quelques privilèges du a l'expérience et a sa puissance. Il hsita a faire demi tour et puis finalement il resta là, immobile entre les arbres a l'observer en silence. Un léger coup de vent fit voltiger ses cheveux d'ébène, agitant un peu les pans de sa tunique de soie sauvage noire aux brodures d'argents.


----------

Citation:
Fiona ne voyait rien, n'entendait rien et ne sentait rien de ce qui se passait autour, elle continuait d'examiner, arbre, fleur, herbe passait sous ses doigts fins, mais que cherchait-elle vraiment? Cela lui apportait quoi de toujours revenir le même jour, vers la même heure, chaque année, au même lieux chargé de souvenir ? Ce n'était probablement pas pour échapper à son rôle qui est d'être guidé ou de protéger la lumière de Gaïa, d'une certaine manière, elle le faisait en restant à distance de la reine, une logique qui pouvait échappait à beaucoup. Il est vrai qu'il est inutile de toujours foulé le passé, au sens propre du terme, mais alors que cherchait Feu éternel ?

On pouvait remarquer que la zone qu'elle parcourait était beaucoup plus étendu que ne laissait paraitre ses premiers gestes, c'est bien connu, les apparences sont parfois trompeuse, malheureusement, avec les elfes, souvent c'était tout le temps. Il jouait une sorte de comédie interprétant chacun un rôle , tous veulent faire passer leur personnage bien défini, la plupart du temps, comme quelqu'un de bien, avec l'expérience que leur procurent leur longue vie, on arrivait mieux à tromper son monde avec ruse et phrase. Fiona, elle, préférait agir plutôt que de parler, voilà ce qu'elle a choisi, certaine circonstance peuvent obliger quelqu'un à prendre d'office un personnage, mais il fallait avouer que la voix de la graine de Feu n'était pas vraiment connu de tous, pour la simple et bonne raison qu'on ne lui adresse pas tout le temps la parole, drôle de personnage qui semble ne pas vouloir parler pour rien.

Alors qu'elle se relevait, probablement pour se diriger vers un arbre, son cœur semblait se pincer, cela lui faisait légèrement mal, lui coupant pendant un court instant le souffle. "Il" avait probablement sentit quelque chose, "Il" sentait qu'il y avait quelqu'un et voulait probablement la prévenir. Depuis quand un démon protègerait un être dit du bien ? Non, ce démon là veut toujours se battre, il veut se manifester, il veut détruire et bruler, il veut se faire connaitre, cela fait au moins plus de trois cent ans qu'il n'a pas posé ces pattes de feu sur la nature fragile. C'était une des interprétations que Fiona se donnait quand elle avait mal à la poitrine, mais elle n'écartait jamais le fait que ce n'était qu'une impression passagère et qu'elle commençait peut-être à devenir folle .

Avec des gestes lents, elle se tourne doucement et regarde. Sans vraiment montrer mais l'on pouvait se douter, elle regardait entièrement l'elfe qui l'observait, immobile entre les arbres, il ne devait pas probablement se cacher, pour quelqu'un de sa race, c'était beaucoup trop voyant. Non, il l'observait comme elle le faisait, la question était de savoir depuis combien de temps, mais cela ne la dérangeait pas vraiment. Il était clair qu'elle l'avait déjà vu, elle en était certaine, sans vraiment de raison elle ferma les paupières, comme pour mieux réfléchir, penser au calme dans son esprit

* Datar ... C'est Datar K'Tarsis, un descendant de la précédente Lumière de Gaïa.*

Elle ouvrit de nouveau les yeux, mais cette fois, elle avait un sourire aux lèvres, bien qu'il avait une mauvaise réputation, c'était un elfe parmi les autres, donc ce n'était pas un ennemi et donc elle pouvait être tranquille, elle n'aura pas besoin d'utiliser ses pouvoirs de nouveau dans ce lieux voir pire, invoquer "Lui". Comme si rien ne c'était passé, elle avait tourné sa tête vers la lumière du Soleil, elle l'observa pendant un long moment, ses yeux gris foncés ne quittant pas le disque lumineux puis, reprenant cette étrange travail minutieux, elle se dirigeait de nouveau vers l'arbre. Elle resta debout passant le bout de ses doigts sur l'écorce. Finalement, elle poussa un soupir de soulagement avec un sourire satisfait sur les lèvres

*Comme une blessure guéri, il ne reste aucune trace, si tout ce lieux ressemble à cet arbre... Cela me convient.*


----------

Citation:
Elle était seule. Il en était plus que certain, son ouïe ne le trompait pas, sa vue non plus. Il n'y avait personne ici, a part elle et lui, petite Graine du Feu de quelques centaines d'années, bien imprudente de se croire en sécurité ici, dans sa forêt, au sein de son peuple. Datar restait stoique, son visage ne trahissant nullement la multitude d'idées sordides qui lui traversaient l'esprit. Elle l'avait regardé un moment avant de sourire, elle avait du se rappeler qui il était... et elle devait sans doute penser qu'il était sans danger, parce qu'il faisait partit de sa race, de son espèce. Comme l'avait penser avant elle un bon nombre d'autres elfes qui s'étaient retrouvés dans la même situation qu'elle. Oui... ils pensaient tous ca... au début.. après ca changeait radicalement quand Datar leur passait le tranchant de son épée sous la gorge et qu'il les regardait agoniser au sol au fur et a mesure que la tache de sang grandissait autour d'eux.

Il n'aimait pas les elfes... ce n'était pas un secret, il l'avouait volontier a quiconque en faisait la demande, cependant personne ne posait une telle question... sans doute parce qu'il était évident pour eux qu'un elfe ne pouvait pas tuer de sang froid un de leur confrère. Pauvres imbéciles... Dans cette forêt reposait les cadavres perdus d'une dizaine d'elfes que personne n'avait jamais retrouvé, que tout le monde pensait disparu ou bien attaqué par des animaux sauvages... Le seul sauvage ici c'était lui. Il ne supportait pas son peuple, il ne supportait pas leur manière de penser, leur manière de vivre et surtout il ne supportait pas leur allégeance aveugle a la Lumière de Gaia, suivant un culte idiot autour de l'Alusia! Il avait en horreur leur caractère bienfaisant et leur insupportable pacifisme face a la rage grandissante de ce monde! C'était a vomir! Voila pourquoi quand il en avait l'occasion... il se faisait un plaisir d'en éliminer un ou deux de temps a autre... quand il en croisait un qui se baladait en solitaire dans la forêt, sans protection.

Toujours silencieux il la regardait faire de loin, les bras croisés sur sa poitrine, a moitié adossé a un arbre, regardant ses gestes, essayant de savoir ce qu'elle faisait. A première vue, en la voyant ainsi regarder tout ce qu'il y avait ici, caresser l'écorce des arbres.. on aurait dit qu'elle cherchait a consoler.. a réconforter quelque chose. Comme un médecin qui vient prendre des nouvelles de ses patients. Datar resta impassible, se contentant de poser sur elle un regard simple et désinteressé, comme quand on regarde un parfait inconnu et qu'on essais encore de savoir a quoi il pourrait bien nous être utile...

D'un certain côté cette jeune fille était seule, sans escorte, elle devait avoir tout au plus quelques centaines d'années encore bien loin de son premier millénaire et elle ne semblait pas bien vive. D'un autre côté elle était Graine du Feu, non pas que son pouvoir inquiète Datar, loin de là, le feu était encore l'élément qui lui causait le moins de soucis... ce qui l'embêtait c'était surtout que si elle venait a disparaitre mystérieusement ca ne passerait pas innapercu et ca engendrerait des recherches, des tonnes et des tonnes de recherches. Tuer un elfe banal n'était pas un soucis, les prétextes pour sa mort ne manquaient pas, mais tuer une Graine c'était se mettre face a de gros problèmes. Il risquait de ne plus être aussi bien "toléré" si on venait a trouver que c'était lui la cause de sa disparition. Et même s'il restait l'un des elfes les plus anciens et les plus puissants... face a tout un peuple en colère il ne ferait pas long feu. Le temps était donc a la réfléxion... une longue réfélxion.

----------

Citation:
Datar ne bougeait pas, il se contentait de l'observer et semblait aussi réfléchir , Fiona savait parfaitement que s'était un elfe peu apprécié mais qui avait beaucoup d'expérience puisqu'il avait beaucoup vécu, ce n'était pas pour autant qu'elle l'appréciait ou qu'elle le détestait, c'était un elfe parmi d'autre, quelqu'un de neutre. De toute façon, Feu éternel n'aimait pas se lié d'amitié aux premiers être vivant qui passe sur son chemin, pas qu'elle n'aimait pas être entouré de personne amical, elle se sentait toujours très rassuré auprès de la Lumière de Gaïa et des autres Graines. Non, elle accordait juste très difficilement sa confiance, comme de nombreux être dans ce monde.

Feu éternel finit par disparaitre entre les arbres, elle s'était un peu éloigné de l'elfe, pas par peur, il y a bien une chose qui lui faisait peur et s'était certainement pas lui, non, elle était parfois derrière un arbre, parfois elle était trop éloigné pour qu'on la voit, le petit manège dura assez longtemps, seul les herbes foulé faisait du bruit, comme à leur habitude, les oiseaux chantaient, parfois certains animaux passait mais étrangement ne venait pas voir la Graine de Feu. Ils en avaient peur, ils sentaient probablement quelque chose de démoniaque en elle et franchement, elle pensait que toute ces petites bêtes étaient beaucoup plus raisonnable que la plupart des elfes. Elle s'arrêtait devant un arbre, moins banal que les autres car il se situait dans la zone virtuel de Feu éternel et pourtant, semblait être bien plus vieux que les autres

* Une guerre peut bien passé un jour, il marqueront les vieux esprits qui ont survécus mais ces derniers souriront face à la jeunesse qui autour d'eux se développe *

Cette pensée, elle l'a à chaque fois, ces mêmes gestes, elle les fait à chaque fois, étrange routine qui revient le même jour, pour une raison encore inconnue des autres. Fiona ne semblait pas vouloir dire ce qu'elle faisait et surtout pourquoi, la vérité c'est que rare sont les personnes qui la voit venir et encore plus rares ce qui lui posent la question. Elle se tourna de plus une fois vers le soleil qui était descendu très légèrement depuis la dernières fois qu'elle avait regardé

*Dans un rêve, trois heures passent vite, mais dans un cauchemars, c'est tout le contraire*

Elle croisa ses bras sur sa poitrine en soupirant à cette réflexion, elle avait certainement du déjà ce poser ce genre de casse tête et souvent elle en avait conclus qu'il ne fallait pas y réfléchir, que les choses étaient comme ça et puis voilà. Tout ne devait pas avoir une réponse, où alors c'était encore inaccessible à son esprit encore jeune pour son peuple.Souvent, quand un problème se pose, les autres questions resté sans réponse revenait également Il y avait d'autre questions.Comme par exemple elle se demandait si elle pouvait vraiment défendre la Lumière de Gaia face à un réel danger, c'est vrai qu'elle avait beaucoup de pouvoir dans son domaine, c'est vrai également qu'elle avait un atout dans sa manche, qu'il fallait utilisé en dernier recours si elle était mourante, mais malgré tout cela... avec les autres graines, pouvait-elle réellement le faire?

Elle soupira de nouveau, le mieux pour protéger Omitsu, c'était de s'éloigner le plus longtemps possible, même si elle lui criait un peu dessus, "Il" pouvait se réveiller sous le coup d'une émotion forte, "Il" ne dort jamais, il attend le moment propice, il est patient, c'est pour cela que Fiona s'entêtait à rester calme dans les situations qui se présentait, mais parfois, ce n'est pas vraiment facile.Finalement, Elle décida de partir, elle allait le faire, cela se voyait, elle contemplait longuement devant elle, la direction qu'elle allait prendre, pour revenir au point de départ ensuite elle marchera lentement, n'étant pas spécialement pressé


Revenir en haut
Publicité








MessagePosté le: Lun 26 Jan - 23:19 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Plus on vit longtemps, plus on devient nostalgique [Datar]'); return false;">     Email this topic to a friend-->

Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    etheria Index du Forum -> Archives -> Archives RP Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

Voici les logos des Partenaires des Comptines d'Eckmül Votre logo ici ? Cliquez !
Si vous trouvez que le cadre du forum est trop petit, maintenez la touche Ctrl enfoncée puis avancez avec la molette de votre souris .
Les illustrations et textes présentés sur ce site sont ©. Ils sont exposés pour promouvoir le travail des auteurs. Tous les documents présentés sont l'exclusive propriété de leurs auteurs, éditeurs, ayant-droits et autres titulaires de droits divers. Je m'engage à retirer tout document litigieux sur simple demande de la part des personnes mentionnées ci-avant. © MC PRODUCTIONS / ARLESTON / TARQUIN / MOURIER / NIEUDAN
Cliquez ici pour voir les crédits complets.

Powered by phpBB © 2001, 2017 The phpBB Group
Themed by aallixSilver © 2002 aallix.com. (All rights reserved.) and Rebuilded by RenArt .
Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation | Contacter Webmestre Traduction par : phpBB-fr.com