La Page devrait bientôt s'afficher... Merci d'attendre!

Pas envie d'attendre ? Cliquez ici !
 

Index du Forum :: Portail :: FAQ :: Rechercher
Rechercher un message Liste des membres Groupes Profil Messages Connexion/Deconnexion Inscription

Eh, Vagabond ... Si tu penses t'installer ici, où si tu veux y réfléchir, commence par aller ici ...
Cherche douce jeune fem... catastrophe ambulante !

 
Poster un nouveau sujet       etheria Index du Forum -> Archives -> Archives RP
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Cyril Valtiel



Hors ligne



Messages: 121
Inscrit le: 24 Jan 2015

MessagePosté le: Lun 26 Jan - 22:55 (2015)    Sujet du message: Cherche douce jeune fem... catastrophe ambulante ! Répondre en citant

Citation:
L'attaque envers les elfes était conclue depuis des semaines et Slayne en avait été satisfait. Il savait désormais un peu mieux à quoi s'en tenir des guerres sur le continent et même si il c'était agit d'une escarmouche elle avait été instructive et le Nordique était fier de ses hommes et enthousiaste sur leur capacité à enchaîner ici les futures victoires.
Mais si ce point était une chose plus ou moins réglée ou au moins en phase de progrès il demeurait un sujet sur lequel Slayne devait désormais se reporter un peu plus efficacement... il y a de cela 5 ans il avait bannie une jeune fille de son peuple hors des terres gelées de Faranor et lui avait imposé un exil sous peine de mort en lui proposant d'utiliser son départ pour jouer les fauteuses de troubles sur les continents du Sud. Ce que l'intéressée avait acceptée bon grée mal grée et réalisait au mieux sous les ordres épisodiques que Slayne lui transmettait par moments.
Il fallait avouer que Slayne n'avait pas franchement été diplomate pour lui exposer ce choix. Si sa mémoire était bonne il lui avait déjà roué le corps de coups puis enfoncé, au sens propre, la tête dans le sol avant de s'adresser à elle. Fort heureusement la pauvre n'avait alors que mangé de la neige en jurant comme une charretière ce qu'elle aurait moins été en mesure de faire si il lui avait enfoncé la tête dans un sol rocheux... mais passons ; depuis Slayne ressentait envers elle une sorte de lien ténu mais bien présent, celui d'être le dernier lien de l'enfant avec son peuple et sa terre natale même si depuis ils ne c'étaient pas revus, même si depuis il ne faisait que lui faire parvenir des ordres.
L'épargner avait fait de lui son responsable en quelques sortes. Et la guerre totale étant de plus en plus proche il fallait au Nordique revoir Maxyane et faire le point avec elle de ce qui allait se passer.

Il avait dès lors pisté sa jeune compatriote exilée, seul, sans dire à quiconque ce qu'il comptait faire ni qui il comptait voir. Fort heureusement Maxyane n'était pas... vraiment... le genre de jeune fille à... passer inaperçu... Déjà vestimentairement elle semblait rester en mémoire de pas mal de témoins masculins, de plus son franc-parlé et son inimitable façon de casser tout ce qui lui tapait sur les nerfs rendait assez facile de la pourchasser au fil des décombres de ses sautes d'humeurs. Mais par contre bon sang ce que sa route semblait hasardeuse ! Slayne zigzaguait de villages en villages, de forêts en collines, de plaines en villes comme s'il suivait les pistes d'une alcoolique complétement ivre ne sachant plus où aller ! N'avait-elle pas de boussoles ou de cartes ?!?

Enfin il y avait mit le temps mais il venait de remonter les traces de Maxyane sur quelques jours tout au plus. Le dernier feu de camp de la jeune fille qu'il avait laissé derrière lui devait remonté à la veille ou l'avant-veille et si elle se déplaçait à pieds lui pouvait compter sur son ourse à crête pour voyager plus vite qu'elle et la rattraper. D'ailleurs après toute une journée à faire trotter Sklady sur la piste de Max' il pensait ne plus être loin du tout de l'apercevoir. D'autant que le soleil était maintenant bas sur la ligne d'horizon et que la nuit tombant la demoiselle s'arrêterait sûrement pour faire un nouveau feu de camp... dont la fumée sinon la lumière l'aiguillerait parfaitement pour finir de la retrouver dans les montagnes de Siliria où l'avait conduite sa traque à l'exilée...


_________________

Citation:
"ENCULE D'SA RACE!"

Une autre insulte que Max' affectionnait tout particulièrement. Une parmi tant d'autres... Ca faisait plusieurs heures qu'elle marchait maintenant, depuis son départ du dernier village qu'elle avait traversé et où elle avait passé un peu de temps: pour se bourrer la gueule et déclencher un baston générale dans la taverne du village. Baaa on fait ce qu'on peut pour se divertir hibn, pour Max' c'était vraiment distrayant de voir les glandus du coin se taper sur la gueule a coup de bouteilles ou a coup de chaises. Une diner spectacle en quelque sorte. Après avoir bien foutu sa merde, et dans l'indiférence la plus totale, elle avait quitté le village au petit matin, après avoir passé une nuit sommaire sur le comptoir de la taverne. Elle avait demandé la direction du Sud et le tavernier, aussi bourré que Paris Hilton lors de son anniversaire, lui avait vaguement indiqué une direction avant de se rendormir dans son propre dégueli.

Bon toutes personnes un peu censé se serait douté que demander son chemin a un mec qui préfère se pisser dessus plutot que de sortir sa queue, c'était pas une bonne idée. Et ba pas Max', non non pour elle c'était d'une logique absolue, comme elle dit elle même:un mec bourré vous mentira jamais, l'est trop bourré pour inventer un mensonge. Mais sur ce coup ce n'est pas que le pauvre homme avait mentit mais juste qu'il était déjà pas capable de discerner une bouteille d'un lampadaire, alors c'est pas pour se rappeler du Nord et du Sud.

La voila donc paumée, et maintenant sure et certaine qu'elle n'est pas dans la bonne direction quand il lui sent sniffer dans l'air quelques lointain embruns marins. Le problème c'est qu'elle voulait pas allé du côté de chez les vampires mais de l'autre côté chez les lycans. Sans de l'orientation de merde... Elle râle, elle râle, elle crache, elle râle, elle tabasse un arbre a coup d'épée crantée, elle abat l'arbre en question, elle en prends un autre, elle râle, elle s'arrête, elle crache et elle se remet en marche. Sa petite crise de colère étant passé (enfin presque) et voyant que la lumière décline rapidement, c'est par obligation qu'elle se doit de s'arrêter a flancs de montagnes. Le climat est plus froid, tant mieux elle préfère le froid au chaud. Elle s'installe dans un coin a l'abri du vent frais mais avec une vue bien dégagée sur la plaine d'en face, histoire de voir venir les glandus.

Quelques minutes plus tard son campement de fortune était prêt, un petit feu crépitait joyeusement devant elle, alors que la jeune fille croquait a pleine dents dans ce qui ressemblait a peu près a un lapin... Un caflon! Elle avait gardé la peau et la fourrure, par habitude, ca lui ferai une petite écharpe. Elle machait la bouche ouverte, prit une rasade dans sa gourde et croyez moi c'était pas de l'eau, avant de lacher un rot monumental.

"Pour un écu la ribaude se penche, on voit son cul et ses cuisses blanches. Pour 10 écus la ribaude s'allonge, on r'nifle son cyl et on jette l'éponge. Pour 100 écu la ribaude se doigte on..."

Interrompu dans sa petite chansonnette... elle avait entendu du bruit. C'était gros, ca puait une odeur familière et ca avancait dans sa direction. Elle attrapa ses deux épées crantées et scruta l'obscurité, attendant de voir qui était le petit con qui lui pourrissait sa soirée musique!

"Hey! Chais pas qui t'es p'tit con mais j'te préviens chuis pas d'humeur! S'tu veux pas t'retrouver avec ta bite dans le cul et tes burnes dans les oreilles j'te conseille d'te barrer fissa!"


----------

Citation:
Toute féminine qu'elle fut la voix de Maxyane portait loin, surtout quant elle chantait sans se soucier des alentours une chanson paillarde. De toutes façons qui pouvait l'entendre dans ce coin perdu de Siliria ?!? Personne, hormis Slayne ou tout autre personne l'ayant directement recherchée à l'aide des balisages d'arbres fracassés sur la route irrégulière de la gamine capricieuse... bien plus utile que toutes les indications des péquenots ivres du coin... (et bon sang Slayne ne comprenait pas pourquoi chaque fois qu'il passait là où avait séjourné Max' tout le monde semblait toujours se remettre d'une phénoménale cuite !)

Enfin au final que ce soit avec la lumière du feu de camp, l'odeur de lapin fraichement vidé ou les paroles empruntes de douceur le Guide Nordique avait enfin atteint son but ! Et c'est sans hésitation ni discrétion qu'il finit à pied de remonter vers sa compatriote sous le couvert du crépuscule et des quelques rochers et arbustes subsistant encore ici.

Et évidemment il c'était vite fait repéré et interpellé par l'argot de Maxyane qui du haut de ses 19 printemps semblait avoir découvert le vocabulaire d'un régiment de charretier mettrait des décennies à maîtriser. En 5 ans elle semblait avoir bien changé la gamine qu'il avait chassé après l'avoir maîtrisée sous la semelle de ses bottes !
Mais deviner même cette évolution ne suffit pas à lui éviter d'être surpris en la voyant enfin à la lueur de son feu de camp, lapin à moitié rongé aux os à ses cotés. Elle avait... murit... physiquement ça c'était sur ! Elle avait maintenant tout d'une vraie femme et même un peu plus encore ! Et elle c'était endurcie à la façon dont elle tenait sans gêne ni hésitation ses deux lourdes épées qu'une autre n'aurait pu si aisément tenir ainsi. Slayne eu un petit pincement au cœur... et une petite pointe de culpabilité en laissant ses yeux glisser sur la peau blanche de ses cuisses dont une était encore recouverte de bandages... dont il devinait ce qui se cachait en dessous !

-Je t'aurais fait bouffé le sol avant que tu m'effleures et tu chieras des briques tellement tu auras avalé de poussière en voulant jouer à la dure avec moi Maxyane Thorn !

La voix de Slayne se fit entendre avant qu'il n'arrive dans le halo de lumière du feu de camp et que la jeune fille ne puisse le reconnaître. Il avait la main sur le manche de son épée et semblait tel que le jour où il l'avait terrassé 5 ans plus tôt. Contrairement à elle il n'avait changé en rien physiquement... trop imbibé de magies du Nord pour vieillir comme le reste des humains, même Nordiques.
Chassant une longue mèche de cheveux rouges de devant ses yeux ambrés il fit signe à Max' de se rasseoir et resta debout pour sa part, essayant encore de se détendre de son voyage passé sur le dos de Sklady en faisant jouer ses muscles et faisant craquer le cuir de sa tunique et de son pantalon. Puis il sortait d'une besace un peu de viande fumée et séchée et la plaça au dessus du feu de camp pour profiter à son tour d'un repas.

-Si tu me le permets... pis si tu me le permets pas c'est pareil d'ailleurs... je vais juste te rappeler que selon notre marché tu me dois un minimum de respect, je ne sais pas ce que tu as fichus en 5 ans mais tâche de mieux parler et de faire un effort tant que tu as des dents pour articuler. la sermonna t-il sans trop y croire, lui même n'étant pas dans le privé un modèle de douceur et de poésie. -Bon sinon tu fous quoi ici ? Tu sais pas qu'on a debarqué et qu'on a déjà lancé des petites escarmouches ? Tu préfères continuer à faire bande à part ? Allez explique moi rapidement ce que tu as fichus ces 5 années pour que la gamine à qui j'ai botté le cul devienne une femme aussi jolie que ça et aussi rustre que toi !

Là il en était sur elle allait faire une réflexion ! Il l'imaginait pas lui sauter sur les genoux et lui faire un rapport en souriant niaisement, pour sur qu'elle allait trouver ça chiant et râler autant que possible en racontant le stricte minimum et en ponctuant ses phrases de jolis mots fleuris sentant bon la bouse de Bogos !
Mais bon, il fallait bien en passer par là... et Slayne réunit le peu de patience et de sang-froid qu'il possédait pour faire face à la suite...


_________________

Citation:
Déjà qu'elle avait eu une journée merdique si en plus fallait que la soirée le soit aussi ca promettait de la mettre encore plus en rogne qu'elle ne l'était déjà. Elle se préparait a découper l'abruti congenital qui osait s'amuser avec ses nerfs mais quand elle entendit la voix s'élever de l'obscurité, elle frôla la crise cardiaque. Elle était peut être jeune, peut être idiote avec un sens de l'orientation pourri mais elle avait une bonne mémoire des choses, et surtout des gens. Et cette voix là.. elle était pas prêtre de l'oublier si facilement, même après 5 ans de silence. Les souvenirs lui revinrent en tête comme un raz de marée, lui rappelant un peu plus pourquoi elle était ici. Ses marques qu'elle essayait tant bien que mal d'oublier.. en une fraction de seconde il venait de les lui rappeler.

Elle voulait filer, se barrer d'ici au plus vite, écouter son instinct qui ne lui disait qu'une seule chose :"Barres-toi de la pauvre conne!" Et oui c'était effectivement la seule chose logique a faire. Elle se souvenait bien des dernière paroles de Slayne:"Dégages de là, la prochaine fois que nos routes se croiseront je t'achèverais". Normal que la gamine ai pas envie de rester. Et pourtant elle était tétanisée, paralysée par la peur alors qu'elle sentait gronder au fond d'elle une douleur sourde, un truc qu'elle avait ressentit qu'une seule fois dans sa vie... et qui lui avait pourri son avenir en une seule journée. Elle serra les dents, gardant en main la garde de ses épées crantées. Elle jeta un rapide coup d'oeil dans l'autre direction, là où elle pourrait peut être s'échapper... Elle était plus rapide que Slayne, plus petite et fluette aussi. Si elle s'en allait maintenant il aurait du mal a la rattraper de nuit en plus. Mais il la retrouverait... comme il avait réussit a la retrouver cette fois ci.

Il s'arreta devant elle et sembla la dévisager. Elle remarqua d'ailleurs qu'il avait arrêté son regarde sur ses bandages et elle serra un peu plus la garde de ses armes. C'était donc pour ca qu'il était venu? Pour tuer tout de suite le truc qui la rongeait de l'interieur, pour éviter que le carnage de son clan ne se reproduise ici? Pourquoi aurait-il fait tout ce chemin sinon? Pour parler météo? Pour lui apprendre le tricot? Non fallait pas rêver... Il était trop tard pour s'enfuir maintenant. Si elle ne doutait pas de sa vitesse contre celle de Slayne, elle était en revanche pas très sure de ses reflexes... Elle abaissa les armes, mais fixant toujours Slayne du regard comme une chien apeuré prêt a mordre si cela était necessaire. Elle qui d'habitude était si joyeuse et pleine de vie, ne ressemblait plus a grand chose, juste a une gamine apeurée qui se demandait si elle avait oubliée de faire quelque chose avant de mourir.

Mais Slayne s'installa, continuant a parler alors que Max' restait tojours debout, malgré le fait qu'il lui ai fait signe de se rassoir. Elle n'avait plus faim, ni soif, ni froid. Elle attendait. Quite a se faire tuer autant que se soit en étant debout non? Elle l'écouta parler, poser ses questions... et Max' comprit que finalement elle n'allait peut être pas mourir ce soir. Elle planta ses épées dans le sol et se rassit, leeentement en se mettant en tailleur, le regard toujours fixé sur Slayne, les yeux grands ouverts. Elle laissa un long silence s'installer après la dernière phrase du guerrier du nord, sans même avoir captée qu'il lui avait fait un compliment a demi voilé sur son physique. Avec la dose d'adrenaline qu'elle avait eu en quelques secondes, c'est pas vraiment le genre de détails dont on se préoccupe.

"J'étais au courant... pour l'attaque de la forêt elfique...mais j'ai préféré pas venir."

Fit-elle, en continuant de le regarder comme une gamine qui viendrait de voir un truc tellement improbable qu'elle ne voulait pas prendre le risque de le voir disparaitre si elle détournait les yeux.

"J'ai pas envie... de revoir les autres. J'me suis habituée ici... c'est pas la joie tout les jours mais... au moins ici personne ne sait... pour... enfin tu comprends."

Dit-elle en se frottant son bras bandé de l'épaule au poignet. Bon ok les autres ne savaient pas qu'elle avait ces "trucs" sur elle, en revanche tout le monde se souvient très bien de ce qu'elle a fait a cause de ca... et elle n'était pas sur de pouvoir supporter les regards inquisiteurs des gens. Ici, elle était juste une vagabonde parmis temps d'autre, elle n'avait pas a prétendre être quelqu'un d'autre et on prenait ses bandages pour des accessoires de mode ou une connerie du genre. Toujours est-il qu'ici... elle avait finit par prendre ses marques.

"J'ai rempli mes missions, quand j'en recevait... puis j'en ai fait d'autres par ci par là, pour avoir un peu de thunes... J'veux pas... retourner la bas..."

Par la bas elle entendait bien sur "Faranor". Rien que le fait de penser a son continent elle ne put s'empécher de frissonner... de peur. Oui car Faranor la terrorisait. Littéralement. Elle était persuadée que si elle retournait là bas ca se reproduirait, le "truc, et qu'elle mourrait. Alors elle préférait rester ici. Au moins là elle ne ferait de mal a personne, ou bien a des gens sans importance.

"J'ai pas encore trouvé le moyen de me guérir... y a jamais eu de gens comme moi. Mais j'ai réussit a calculer un peu, enfin je suis pas sure... mais je dirais que dans 8 ans ca sera finit..."

Dit-elle en détournant le regard pour la première fois de Slayne, regardant le feu qui crépitait devant elle.

"Enfin 8 ans si rien ne se passe... peut être moins, parce que parfois je l'utilise un peu... alors ca doit raccourcir la durée. J'en sais rien..."

Finit-elle en haussant les épaules.

"Voila...pas fait grand choses..."


----------

Citation:
L'expression assurée de Maxyane se fondit bien vite en celle d'une biche aux abois ! Slayne n'en fut pas tellement surpris car de la voir ainsi se décomposer devant lui lui remettait en mémoire les circonstances de leur dernière rencontre et en effet... elle devait le craindre ! Il fallait avouer que Slayne n'avait jamais brillé par sa tendresse et sa diplomatie et que lorsqu'on lui avait fait part des ravages de l'enfant d'il y a 5 ans il avait imposé sa force plus que sa compréhension et l'avait menacée de rien de moins que de lui arracher la tête à mains nues si il la revoyait.
Tu m'étonnes qu'elle le craigne !

Mais ce n'était pas dans le caractère de Max' de craindre quelque chose trop longtemps et bien vite elle reprit sur elle pour se fixer d'un œil hargneux d'une bête sur le point de mordre. La peur nourrissait l'envie de combattre pour survivre et si le Guide nordique y était habitué de la part de ceux l'ayant déjà croisé en combat sans en mourir il se sentait peiné pour la petite Thorn. Pauvre gosse tout de même quant on y repensait ! Vivre un traumatisme comme le sien n'était déjà pas une sinécure mais devoir en plus vivre à jamais exilée des siens et privée de ceux que l'on aimait... car elle ne pouvait revenir, au delà de la promesse de Slayne de lui broyer la tête le peuple même de Maxyane ne voulait la revoir que morte. Ou agonisante à la limite pour pouvoir lui cracher à la face.


Enfin Maxyane n'était pas incapable d'elle aussi surprendre son supérieur quant elle finit par se rasseoir et à parler sans réelle vulgarité. La rebelle était matée et devenait si platement fragile que pour Slayne ça en devenait insoutenable. Il s'en voulait d'avoir dut ainsi la briser pour le bien de Faranor et aussi pour son bien à elle... être guide n'était vraiment pas une sinécure mais plutôt un terrible sacerdoce remplit de choix et d'autant d'erreurs à porter sur ses épaules sans jamais trébucher de la route qu'il c'était fixé...
Aussi écouta t-il sans commenter, dans un calme et un silence remplis de gêne envers les paroles décrivant en un clin d'œil 5 ans de deuil et de remords. Cinq année qui avaient fait de Maxyane la femme qu'elle était maintenant et soudainement on lui pardonnait ses manières et son langage ordurier !

-Je ne suis pas venu pour te demander de rentrer Maxyane Thorn... finit par expliquer à son tour Slayne -Ça j'ai beau être le Guide je n'en ai pas le droit, je t'ai déjà fais assez de mal pour en plus te forcer à faire des trucs que tu ne veux pas. Par contre je suis venu te dire que tu es la bienvenue dans les troupes d'assaut si tu le veux, et que désormais tu es sous ma totale protection. Qu'un Nordique te touche et je lui casse les os !

À vrai dire peu de gens ayant connus Maxyane étaient encore présent dans l'armée débarquée sur Siliria, et peu lui en voulaient encore. Bien sur plusieurs personnes voulaient sa mort mais chez les Nordiques les pires assassins n'étaient jamais que des combattants plus fort que ceux dont ils avaient prit la vie et en 5 ans beaucoup des tension c'étaient calmées. Et puis si Max' était encore exilée ce n'était pas pour ses meurtres passés mais à cause de l'imprévisibilité de ses crises de folie destructrices. Sans cet état aléatoire Slayne en aurait fait une de ses guerrières d'élite même... malgré les runes noires qui couraient sur les chairs de la jeune femme. Après tout ce n'était pas le premier caprice du Mana qu'il voyait dans sa vie.

-Ici Maxyane tu n'a pas de compte à rendre et je le comprends, je te permets d'y rester... le temps qu'il te reste. Je t'y encourage même... C'est si différent de Faranor qu'au moins tu penseras un peu moins à... ton "truc"... continua t-il en regardant le bras bandé de Maxyane. -Pour être franc ça me fait mal de te voir seule, t'es de mon peuple Maxyane Thorn et je voulais des trucs con en devenant guide. Comme ne laisser personne derrière moi mais tous nous lancer en avant. Si je peux faire un truc pour toi considère que ce sera ma façon de te remercier pour avoir remplie tes missions jusqu'à maintenant même si... bon, c'était pas toujours super efficace quant il s'agissait pas de laisser des ruines derrière toi. ironisa t-il un peu en essayant de détendre l'atmosphère chargée de ce feu de camp.

Tournant sa viande au dessus du feu il soupira. On ne rattrapait pas 5 ans en un salut sympathique la bouche en cœur, il fallait du temps, et des efforts des deux cotés.

-Bon enfin ce soir tu dormiras pas seule, je suis crevé et comme t'as déjà fais du feu je m'incruste, tu pourras me saouler avec... je sais pas... tes découvertes ici ? Ou alors tu regarde le feu en faisant la gueule ça me va aussi mais bon, c'pas tout les jours à mon avis que tu pourras parler de tout en toute franchise... les gens du coin je sais pas pourquoi mais on dirait tous des arriérés de fond de tonneaux à bière dans les parages !

_________________

Citation:
Même si elle avait reprit son calme elle ne pouvait pas s'empêcher de jeter de temps a autres des regards en direction du Nordiques. Et elle qui pensait qu'il était venu pour l'égorger, finallement elle avait encore un peu de repis. Enfin un peu... elle ne savait pas en fait. Elle savait que les runes sur son corps finiraient par la tuer mais elle ne savait pas combien de temps ca mettrait. Pour le moment les runes n'avançaient plus, du moins, elles avaient considérablement ralentit. Sans doute le fait que Max' n'utilisait plus son pouvoir, même partiellement. Il n'y avait qu'ici, loin de Faranor, qu'elle ne ressentait plus le besoin d'utiliser le pouvoir. Ici elle était en sécurité...

Elle laissa donc Slayne continuer de parler, toujours un peu tendue en attendant ce qu'il allait dire. Peut être qu'elle aurait mieux fait de fuir finallement... c'était trop tard maintenant. Elle remit un peu son caflon sur le feu, pour réchauffer la viande, en gardant le Nordique a l'oeil, on sait jamais ce qu'il pouvait bien lui passer par la tête. Est-ce qu'il était revenue pour la trainer de force jusqu'a Faranor? Pour qu'elle serve de chair a canon en première ligne? Comme ca tout le monde sera content de se débarasser d'elle... Elle commencait a se faire tout un tas de films pas bien réjouissants. Elle sortit son caflon du feu et croqua un morceau de chair cuite qu'elle macha en silence, les yeux perdu dans le vague a scruter les flammes du feu de camp. Finalement Slayne prit la parole et ce qu'elle entendit la rassura. Elle tourna son regard vers Slayn en avalant sa bouchée. Il n'allait pas l'obligé a revenir? Elle pouvait rester là? ... Et en plus elle était sous sa protection? Elle resta bouche bée un bon moment sans comprendre. Pourquoi diable autant d'attention? Est-ce qu'il avait déjà oublié la façon dont elle avait tué ceux de son clan? Ou alors c'était un piège... il attendait de l'amadouer pour la buter dans le dos, l'enfoiré! Mais non.. pas logique. S'il voulait vraiment lui poutrer la gueule il l'aurait déjà fait depuis longtemps...pas besoin de monter tout un stratagème pareil.

"Merci..."

Se contenta-t-elle de dire en le fixant toujours avec de grands yeux, comme une bestiole apeurée en phase d'être domestiquée. Néanmoins elle restait tout de même méfiante...Maiiiis voir Max' dire merci a quelqu'un c'était quand même collector! Elle esquissa un rapide sourire en recroquant de nouveau dans sa caflon.

"Sont con comme des bites de Bogos... mais c'est pas plus mal. Ils posent pas de questions et quand ils en posent ils comprennent pas la réponse. J'ai pas du croiser les plus finots du coin."


Revenir en haut
Publicité








MessagePosté le: Lun 26 Jan - 22:55 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Cherche douce jeune fem... catastrophe ambulante !'); return false;">     Email this topic to a friend-->

Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    etheria Index du Forum -> Archives -> Archives RP Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

Voici les logos des Partenaires des Comptines d'Eckmül Votre logo ici ? Cliquez !
Si vous trouvez que le cadre du forum est trop petit, maintenez la touche Ctrl enfoncée puis avancez avec la molette de votre souris .
Les illustrations et textes présentés sur ce site sont ©. Ils sont exposés pour promouvoir le travail des auteurs. Tous les documents présentés sont l'exclusive propriété de leurs auteurs, éditeurs, ayant-droits et autres titulaires de droits divers. Je m'engage à retirer tout document litigieux sur simple demande de la part des personnes mentionnées ci-avant. © MC PRODUCTIONS / ARLESTON / TARQUIN / MOURIER / NIEUDAN
Cliquez ici pour voir les crédits complets.

Powered by phpBB © 2001, 2017 The phpBB Group
Themed by aallixSilver © 2002 aallix.com. (All rights reserved.) and Rebuilded by RenArt .
Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation | Contacter Webmestre Traduction par : phpBB-fr.com