La Page devrait bientôt s'afficher... Merci d'attendre!

Pas envie d'attendre ? Cliquez ici !
 

Index du Forum :: Portail :: FAQ :: Rechercher
Rechercher un message Liste des membres Groupes Profil Messages Connexion/Deconnexion Inscription

Eh, Vagabond ... Si tu penses t'installer ici, où si tu veux y réfléchir, commence par aller ici ...
Et que les Portes... restent closes!

 
Poster un nouveau sujet       etheria Index du Forum -> Archives -> Archives RP
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Cyril Valtiel



Hors ligne



Messages: 121
Inscrit le: 24 Jan 2015

MessagePosté le: Lun 26 Jan - 22:52 (2015)    Sujet du message: Et que les Portes... restent closes! Répondre en citant

Citation:
Abyss était encore dans son bureau, une pièce assez grandes aux larges fenêtres et aux rideaux pourpres qui laissaient passer une faible lumière d'un soleil blafard. La salle aux murs en pierres brutes était éclairés par sept porte bougie installés sur les murs. La lumière était faible mais largement suffisante pour y voir clair dans ce qu'elle faisait. Installée derrière son bureau d'obsidienne, sur lequel étaient éparpillés toute sorte de papiers et parchemins, Abyss était confortablement assise dans son fauteuil de velour pourpre, un parchemin entre ses mains. Elle lisait chaque lignes écrites dans une écriture soignée et dans une syntaxe parfaite. Cependant la démone n'aimait pas ce qu'elle lisait, d'ou son air un peu contrarié. Des perturbations au nord, là où la construction du nouveau Avant Poste avait commencé. Une patrouille était partit en reconnaissance et n'était pas revenue... depuis deux semaines. Voila ce que disait le rapport qu'elle tenait entre ses mains. Elle n'aimait vraiment pas ca... Car elle devait maintenant jouer sur plusieurs fronts et les hommes de confiances manquaient.

Aekold était en mission dans le Nord, a la rencontre des Draconides. Slay devait rester avec elle.. car bientot elle l'enverrais a ce fameux avant poste pour régler la situation. Et elle, elle devait rester ici pour finaliser les alliances, notamment celle avec des Corrompus qui était en phase de se conclure. Que de travail en perspective, que de choses a faire et si peu de temps. Elle poussa un léger soupire en reposant le parchemin pour en prendre un autre. puis encore un autre qu'elle survola du regard. Des rapport, des comptes rendus, rien de bien intéressant mais il fallait tout de même tout vérifier. Elle tomba sur un autre parchemin, la liste des prisonniers dans les geoles de la Cité. Elle avait demandé a Léviathan que certains soit interrogés et elle espérait bien que le démon avait pu en tirer quelque chose. Il faudrait qu'elle aille le voir un peu plus tard dans la journée. Mais elle avait encore quelque chose a faire ici.

Elle attendait l'arrivée d'un certain Sôchiro. Il ne faisait pas partit de la noblesse, il n'avait pas de fortune ou de pouvoir dans la cité, rien de politique non plus, en clair il ne semblait pas être très utile et pourtant Abyss semblait vouloir en faire quelque chose. Oui mais quoi? Bonne question. Et bien tout simplement l'utiliser a sa juste valeur. La guerre approchait et la Cité Noire n'était plus a l'abri d'une attaque sournoise, ou d'espion. Elle avait tenu la sécurité de sa Cité pendant bon nombre d'années mais cette fois il lui fallait trouver un autre appui pour s'occuper de choses plus importantes. Elle avait eu l'autorisation de l'Empereur pour faire comme bon lui semble afin d'améliorer les défenses. Alors Abyss ne se faisait pas prier et elle faisait comme bon lui semblait.

Ca faisait quelques minutes maintenant qu'elle avait dit a un garde d'aller lui chercher Sôchiro. Elle s'affala un peu plus sur son fauteuil en poussant un soupire de lassitude... Slay était dans un coin de la pièce, discrètement installé dans l'ombre, adossé contre le mur il restait silencieux pour ne pas la gêner, il avait l'habitude, néanmoins en tant que garde du corps Abyss avait prit l'habitude de toujours l'avoir a ses côtés. Elle lui lanca un regard en coin pour vérifier sa présence. Il était devenu tellement discret que Abyss en oubliait parfois sa présence... mais il était toujours là. Elle sourit en coin, doucement pour ne pas qu'il la voit avant de reprendre son sérieux.

"Les prochains jours vont être chargés mon pauvre Slay..."

Fit-elle dans un souffle sans même le regarder, toujours avachi dans son fauteuil en poussant un long soupire.

_________________

Citation:
Une fois de plus, une longue journée attendait Slay...S'il était tout à fait satisfait d'être devenu le garde du corps d'Abyss, il lui arrivait de regretter ses violentes errances. Savoir qu'il était garant de la vie d'une personne pouvait représenter une source de fierté mais présentement, il s'ennuyait royalement. Les dernières semaines avaient été plutôt calmes, de son point de vue en tout cas. Pas une seule personne à passer au fil de sa lame. L'inactivité commençait à lui peser mais la perspective de se dégourdir les jambes se profilait au loin. Il avait entendu le général Crow parler d'une possible mission au Nord. Des problèmes de garnison ou d'éclaireurs disparus. Rien de bien exceptionnel mais cela lui changerait les idées. Pour le moment, il sentait comme une terrible envie de carnage qui le titillait, une sorte de picotement nerveux qui se propageait jusque dans le bout de ses doigts. Trop longtemps déjà qu'il n'avait pas versé de sang et l'idée de rouiller dans ce bureau trop sombre à son goût ne lui plaisait pas du tout.

Installé contre un mur, une main dans la poche, Slay faisait une fois de plus montre de son flegme légendaire. Le visage marqué de larges cernes, il observait Abyss en silence, comme à son habitude. Elle semblait, une fois de plus, plongée dans le tas de parchemins qui envahissait son bureau. Peu importe les nouvelles qu'on lui apportait, elles ne devaient pas être très bonnes d'après l'air contrarié qu'elle arborait. Une journée comme les autres en somme. Le seul évènement notable du jour? La venue d'un certain Sôchiro, à qui Abyss voulait confier un poste important. Slay avait déjà entendu parler de lui. Ses contacts lui avaient décrit un genre de géant armée d'une faux et à la subtilité toute relative. Bien entendu, cette demi-colline spécialiste des outils de jardinage était la bienvenue en ces temps troublés. Du moment qu'il pouvait garder un mur ou protéger un avant-poste, on se fichait bien qu'il soit con comme un placard. Vive les critères de recrutement...

Dans un soupir, la maitresse des lieux s'installa plus confortablement dans son fauteuil. Elle dénia lever les yeux vers Slay qui, lui, ne la quittait presque jamais du regard. Il lui fit un sourire en coin, qu'on pouvait deviner compatissant. Le poste de Grand Général des Légions Noires devait vraiment être un fardeau à porter. Toutes ces tâches, ces gens à rencontrer, ces ressources à gérer. Rien que d'y penser, il était déjà épuisé. Abyss s'adressa à lui, l'informant que les jours à suivre seraient mouvementés. Lui qui n'attendait que ça, il n'était pas vraiment à plaindre. Il bailla bruyamment et sortit les mains de ses poches.

-Ca tombe à pic. Je commençais à rouiller. Quel est le programme?

_________________

Citation:
Une nouvelle journée encore plus longue que les autres s’annonçait en ce jour ou le ciel affichait un sombre des plus inhabituels. Aujourd’hui un soldat était venu troubler l’entraînement du Démon dénommé Sôchiro, ce dernier avait été invité à ce rendre à la Citadelle noire dans les bureaux du Seigneur des légions sans vraiment en connaître la raison bien que celui-ci avait tout de même une idée. D’habitude ponctuel, il avançait en ville d’un pas lent prenant le temps d’admirer pour une fois autour de lui les quelques bâtisses menant à la citadelle… Dans le ciel sombre le phœnix quand à lui avait remplacé son cri par le simple son du battement de ses ailes tournoyant au dessus de Sôchiro. Il fallut une dizaine de minutes pour se retrouver face au bâtiment dans lequel il avait été convoqué.

« Entrez, avancez jusqu’à rencontrer un escalier tournez à droite et avancez jusqu’au bout du couloir. » Dit un des soldats posté devant la porte.

Les portes s’ouvrirent alors lentement devant le Démon qui se tenait droit, confiant et toujours aussi sur de lui. Dès le premier pas dans la Citadelle, le sol se mis à trembler sous le poids du démon qui avançait toujours aussi lentement se dirigeant vers l’escalier le plus proche afin de suivre les quelques directives données par le soldat. Après quelques secondes il se retrouva face à un escalier qu’il emprunta pour monter d’un étage avant de se retrouver face à un miroir suffisamment immense pour laisser se refléter l’image du Colosse, à vrai dire il se tenait assez loin du miroir c’est pourquoi il arrivait a se voir entièrement. Et encore il n’avait pas prêté attention a ce détail par le simple fait de ne pas retrouvé confronté a ce qu’il était devenu. Il prit alors à droite pour finir en direction d’un couloir long d’une dizaine de mètres, le sol quand à lui ne cessait de trembler les quelques cadres ou autre babioles accrochées au mur manquaient de se briser sur le sol à chacun de ses pas.

« Hmmm. »

Et voilà, après une dernière secousse le Démon arriva devant une porte. Une porte haute de tout juste deux mètres, une porte tout à fait normal d’ailleurs quand à sa largeur elle, laissait à désirer mais il allait bien falloir rentrer dans le bureau. D’un geste de la main il laissa échapper une légère brise d’une intensité suffisante pour ouvrir les portes du Bureau dans lequel l’attendait le Seigneur des légions. Sôchiro passa alors d’abords la main droite dans l’encadrement de la porte pour ensuite poser un genou à raz du sol, quand à son arme il la tenait dans l’autre main pour éviter de rendre encore plus difficile son entrée. Se relevant lentement, glissant son arme dans le dos comme à son habitude il fit un léger mouvement d’épaule pour remettre sa tenue en place et être un minimum présentable. D’un rapide coup d’œil il perçut les formes d’une deuxième personne dans la pièce sans vraiment deviner de qui il s’agissait. Désormais face à lui, Abyss Crow Seigneur des légions démoniaque installée confortablement dans son fauteuil prêt de son bureau sur lequel se tenait une tonne de parchemin, a première vue le rôle de Seigneur des légions n’avait rien de très passionnant… Mais après tout il n’était pas là pour ça.

« Seigneur Crow… Vous m’avez fait demander… Je suis… à votre service, que puis-je pour vous. » Dit il ne prenant pas la peine de baisser la tête et fixer de son habituel regard jaune clair son interlocuteur.

Se tenant droit son habit d’un blanc toujours aussi étincelant venait dissimuler en partie la masse musculaire du démon qui prit alors quelques secondes en attendant qu’Abyss prenne la parole pour tenter de savoir qui pouvait être ce mystérieux personnage dissimulé dans l’ombre. C’est alors qu’il se rappela d’un inconnu au cheveux noir au physique bien plus fin que la plupart des êtres présent dans la cité, un physique quelque peu passe partout. Mais aux nombreuses reprises ou Sôchiro était venu à croiser Crow du regard il avait remarqué non loin du Seigneur cet inconnu qui semblait le suivre comme son ombre, probablement était il comparable à un servant ou même une sorte de garde du corps. Mais peu importe, Démon ou pas il n’avait rien d’inquiétant en apparence… Une certaine tension semblait planer dans le bureau et le dialogue allait alors débuter…


----------

Citation:
La démone resta silencieuse un moment, les yeux rivés sur un coin de la pièce. Voila que l'histoire se répetait sans cesse, voila qu'une nouvelle guerre se préparait, lentement mais surement. Et quand elle éclaterait Abyss souhaiterait que son peuple soit prêt, pas prit au dépourvu mais capable de se défendre face a ses ennemis. Et plus que tout elle voulait que son Empereur soit en sécurité. Car bien au delà de gagner cette guerre et de faire sombrer les Anges, ce qui importait a la Seigneur des Légions c'était avant tout d'assurer la sécurité de son Empereur et de son peuple. Les entrainements allaient être durcit, les tours de gardes et les rondes allaient être resserrés, les patrouilles seraient doublés et les avant poste allaient avoir double charge de travail et devraient redoubler de vigilance.

Elle sourit a la question de son Garde. Le programme? Hooo il allait être chargé, rien que pour cette semaine elle n'avait pas trouvé un seul moment pour elle. Elle était sans nouvelles d'Aekold depuis qu'il était partit pour le Nord et elle espérait que tout allait bien pour lui... quoi qu'il n'y avait pas vraiment de quoi s'inquiéter en fait. S'il y avait bien quelqu'un pour qui elle pouvait rester sereine, c'était bien le démon de la vanité. Mais pour le reste... Slay allait devoir partir pour le nouvel avant poste, a la frontière du désert de Negaroth, proche de la chaine Nayenne, là où les patrouilles d'éclaireurs avaient disparues sans raison. Est-ce qu'il y avait là bas un ennemi inconnu? Ou bien était-ce leurs ennemis qui s'étaient rapprochés de leur frontières? Les Elfes, les Anges, les Humains... il y avait le choix. Toujours est-il qu'elle envoyait Slay vers l'inconnu là bas... impossible de savoir contre quoi il allait se mesurer ou ce qu'il allait trouver là bas. Animal sauvage ou mauvaise découverte... dans tout les cas elle avait besoin de quelqu'un de confiance sur le terrain pour lancer les recherches et encadrer les hommes qui commencaient a baisser de moral.

"Disons... que je vais grandement avoir besoin de me détendre... et que toi, tu vas avoir de quoi t'occuper également"

Fit-elle sans le regarder, toujours les yeux rivés sur le mur en face de son bureau. Ca pour être occupés, ils allaient l'être!

*********

Il se passa quelques minutes a peine avant qu'Abyss ne sente le sol trembler légèrement. La Cité était solide, Abyss elle même l'avait construite, il en fallait bien plus pour faire flanche la Cité sous les pas d'un seul homme. Non là, le tremblement était léger, les grosses pierres noires qui composaient le sol, vibraient faiblement mais suffisamment pour que Abyss le ressente. Elle esquissa un léger sourire en coin en se redressant convenablement sur son fauteuil. Il n'y avait bien que devant Slay qu'elle pouvait prendre des poses moins conventionnelles sans que cela ne lui porte préjudice.

"On a de la compagnie..."

Souffla-t-elle a son garde quelques secondes avant que la porte ne s'ouvre. Il était là, dans l'encadrement de la porte, tentant tant bien que mal de rentrer dans le bureau par la porte du bureau. Imposant et robuste, il n'avait pas changé depuis la dernière fois qu'Abyss l'avait vu, discrètement lors d'un entrainement. Elle avait échangé quelques mots avec le Maitre d'Arme des soldats et le portrait qu'il lui avait fait de Sôchiro avait attiré son interêt. Peut être qu'il y avait de quoi en tirer quelque chose de plus interessant qu'un simple fantassin. C'est pour cette raison qu'elle l'avait fait venir, mais elle avait encore quelques points a éclaircir a son sujet. Elle resta assise bien droite face a l'arrivée du géant et hocha un peu la tête en signe de salutation.

"Hoo.. tu peux beaucoup de choses pour moi, énormément même. Le tout est de savoir si tu en est capable de les faire correctement. C'est pour ca que je t'ai fait venir."

Fit-elle en lui proposant de s'assoir d'un geste de la main, désignant une banquette de pierres noires recouverte d'une fil étoffe de soie sauvage pourpre. Elle se leva elle alla se rendre dans un coin de la pièce, a côté de Slay. Elle ouvrit le petit meuble dans le coin et en sortit trois verres qu'elle rempli d'un liquide fluide et aux teintes violacées assez fortes. Elle en tendit un a Slay avant de prendre les deux autres, un pour Sôchiro et un pour elle qu'elle posa sur son bureau en se rasseyant. Liqueur de sang de Sangorn, ce qu'il y avait de plus fort comme alcool connu sur Etheria. Connu pour être également une boisson de roi car très cher et très dur a s'approprier.
Voyant qu'il avait remarqué la présence de Slay elle garda tout de même le silence sur son identité.

"Cela fait un moment que j'ai les yeux sur toi Sôchiro, un moment que je vois tes progrets et très peu de temps que je suis satisfaite de ce que je vois."

Fit-elle avant de prendre son verre et d'y tremper ses lèvres.

"Dis moi Sôchiro... qu'elle est la chose la plus importante pour toi?"


_________________

Citation:
Avant qu'elle ne réponde à sa question, le visage d'Abyss s'orna d'un petit sourire. Une réaction plutôt intéressante pour Slay. Cela n'augurait que du bon pour lui. Etait-ce ambitieux d'espérer de lourdes complications au sujet de cet avant-poste? Pour une fois l'incompétence des autres lui servait. Mieux encore elle le satisfaisait. Toute sa vie durant, il avait cherché à s'écarter des "gens", pour ne pas avoir à payer le prix de leurs erreurs. Ses échecs personnels? Ils étaient rares et sans conséquences. Devoir payer les pots cassés? Ce n'était pas du tout son genre. S'il s'était muré pendant des dizaines d'années, ce n'était pas à cause de son amour de la populace, bien au contraire. Mais tout cela, c'était le passé. Il avait bien changé depuis, même s'il supportait toujours plutôt mal de devoir collaborer ou coopérer.
Quoi que soit la chose qui mettait en déroute les gardes démoniaques, Slay se ferait un plaisir de la laminer. Trop longtemps il avait du garder sa lame au chaud. Il était proprement tarauder par cette envie, ce besoin de tuer. Rien qu'à l'idée de pouvoir défourailler, il se sentait empli d'une joie malsaine et morbide.

Le désert de Negaroth et la chaine Nayenne n'étaient pas connus pour leur faune ou leur flore paisible, bien au contraire. Il pourrait donc faire face à de nouveaux ennemis un minimum hargneux. Ou bien d'anciens ennemis de l'empire démoniaque avaient progressé jusqu'à leurs frontières. Les deux possibilités étaient aussi intéressantes l'une que l'autre. Il se sentait fier de savoir que si Abyss l'envoyait là bas, c'était surtout parce qu'elle avait confiance en lui. Cette pensée ne manqua pas de flatter son égo déjà surdimensionné. En entendant les quelques mots que lui adressa Abyss, il ne put s'empêcher de sourire. Déshabillant presque sa protégée du regard, il ferma les yeux quelques secondes avant de lui répondre.

-Si je peux contribuer d'une quelconque façon à la détente de la Grande Chef des Légions, qu'elle n'hésite pas à demander...

Il profitait bien entendu du fait qu'ils n'étaient que tous les deux dans ce bureau. Ces instants privilégiés qu'ils pouvaient partager étaient l'occasion pour Slay de parler librement à celle qui avait contribué à son essor. Il vouait une sorte de tendresse toute particulière à celle-ci et malgré sa froideur habituelle, il s'efforçait de le lui faire remarquer. Avec discrétion et parcimonie, bien entendu.

Après quelques minutes passées à rêvasser, Slay sentit que de longues vibrations parcouraient le sol. Les lourdes pierres noires de la forteresse étaient visiblement piétinées par un être plutôt charpenté. La collinette agricultrice, à n'en pas douter. En tout cas, il était à l'heure, chose importante lorsqu'on est appelé à rencontrer le Général Crow. Un sourcil levé dans une attitude ouvertement moqueuse, Slay renfonça ses mains dans ses poches.

-On dirait bien...Il sait soigner son entrée à ce que je vois!

La porte s'ouvrit, révélant un immense amas de muscles que Slay trouva tout simplement grotesque. Sûr qu'il devait en intimider plus d'un avec sa carrure d'armoire à glaces. Il avait fait le choix de ne passer les portes que de profil...Grand bien lui en face! Malgré tout le cynisme dont il était capable de faire preuve, Slay se devait d'avouer que sa physionomie serait un avantage certain pour la tâche qu'Abyss souhaitait lui confier. Ce qui amena le garde du corps à regarder le nouveau venu d'un oeil moins critique. Et puis de toute façon, il n'avait pas son mot à dire...
Hormis sa carrure titanesque, un détail gênait le garde du corps:l a lourde faux qui trônait sur le dos du colosse. L'idée que n'importe qui puisse entrer dans le bureau d'une des personnalités les plus importantes du monde démoniaque le laissait perplexe. Côté sécurité, les règlements restaient rudimentaires. Il ne craignait pas un quelconque incident, conscient de ses capacités et sûr de lui. C'était une simple constatation. Avant de commencer à parler, l"invité remit en place la grand voile immaculée qui lui servait de costume d'un petit coup d'épaule si bien calculé qu'il ne pouvait qu'être habituel.

Sur un ton qui sentait la fausse soumission à des kilomètres à la ronde, Sôchiro débuta l'entretien par les habituels formules de politesse due à la maitresse des lieux. Cette dernière l'invita à s'assoir sur une banquette de pierre noire comme toutes celles dont la ville était constitué. Avant qu'il ait répondu à cette invitation, Abyss s'approcha du meuble auprès duquel Slay était installé. Elle en sortit trois verres et une bouteille dont le garde du corps reconnut le contenu d'un coup d'oeil. Sang de Sangorn, une véritable tuerie qui avait une fâcheuse tendance à tout désinfecter sur son passage. De quoi se sentir bien réveillé pour longtemps. Slay saisit le verre que lui tendait sa protégée et en but une grande gorgée, une légère grimace relevant un coin de sa bouche. Il n'était pas un grand buveur, bien qu'il ne crachat jamais sur un petit verre. Liqueur à la main, discret dans son coin, il attendait impassiblement que l'entretien suive son cours. Les quelques mots que le Général Crow venait de lâcher résonnait dans le crâne de Slay. Elles semblaient être l'écho de ce qu'elle lui avait dit le jour où elle l'avait sorti des rangs de l'armée...


Revenir en haut
Publicité








MessagePosté le: Lun 26 Jan - 22:52 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Et que les Portes... restent closes!'); return false;">     Email this topic to a friend-->

Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    etheria Index du Forum -> Archives -> Archives RP Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

Voici les logos des Partenaires des Comptines d'Eckmül Votre logo ici ? Cliquez !
Si vous trouvez que le cadre du forum est trop petit, maintenez la touche Ctrl enfoncée puis avancez avec la molette de votre souris .
Les illustrations et textes présentés sur ce site sont ©. Ils sont exposés pour promouvoir le travail des auteurs. Tous les documents présentés sont l'exclusive propriété de leurs auteurs, éditeurs, ayant-droits et autres titulaires de droits divers. Je m'engage à retirer tout document litigieux sur simple demande de la part des personnes mentionnées ci-avant. © MC PRODUCTIONS / ARLESTON / TARQUIN / MOURIER / NIEUDAN
Cliquez ici pour voir les crédits complets.

Powered by phpBB © 2001, 2017 The phpBB Group
Themed by aallixSilver © 2002 aallix.com. (All rights reserved.) and Rebuilded by RenArt .
Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation | Contacter Webmestre Traduction par : phpBB-fr.com