La Page devrait bientôt s'afficher... Merci d'attendre!

Pas envie d'attendre ? Cliquez ici !
 

Index du Forum :: Portail :: FAQ :: Rechercher
Rechercher un message Liste des membres Groupes Profil Messages Connexion/Deconnexion Inscription

Eh, Vagabond ... Si tu penses t'installer ici, où si tu veux y réfléchir, commence par aller ici ...
Il y a des jours où... (PV Maxyane Thorn)

 
Poster un nouveau sujet       etheria Index du Forum -> Archives -> Archives RP
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Cyril Valtiel



Hors ligne



Messages: 121
Inscrit le: 24 Jan 2015

MessagePosté le: Lun 26 Jan - 20:06 (2015)    Sujet du message: Il y a des jours où... (PV Maxyane Thorn) Répondre en citant

Citation:
C’est ironique la vie quand même… certaines personnes se peuvent parfois se sortirent des pires dangers possibles pour finalement trouver la mort, quelques jours plus tard, dans une situation à la banalité affligeante. Jed venait d’ailleurs tout juste de prouver cette réalité en cette jolie fin de soirée silirienne.

A l’origine tout semblait simple pourtant, le vampire avait juste besoin de s’introduire dans l’hôtel particulier d’un parfait inconnu qui logeait dans le quartier huppé de Scinia. Bon, pour un individu lambda, ce n’était pas forcément simple, mais notre charmant petit prédateur n’avait rien de l’individu lambda : il était un vampire, ancien membre d’un ordre à la discrétion éprouvé qui plus est, ce qui forcément l'avait poussé à développer un certain talent pour l'infiltration. Mais surtout, bien plus parlant que n’importe quoi d’autre, son dernier haut fait avait fait la parfaite démonstration de son talent. il avait réussit à s'infiltrer au sein du manoir de Nocturnia, l’ancienne demeure du Patriarche, à y survivre et à y prendre ses aises pendant un temps suffisant pour apprendre ce qu’il avait besoin de savoir. Oui, oui, c’était un coup magistral, et après un succès pareil il aurait été normal de penser qu’une simple demeure de la bourgeoisie scinienne ne pouvait pas lui poser de problèmes.

C’est là que l’ironie de l’existence intervient. En effet, à peine fut-il parvenu à s’introduire dans l’habitation par une des fenêtres du premier étage qu’il eut la surprise de découvrir qu’il venait de débarquer dans le dortoir de la garde personnelle des lieux. Découverte, qu’il fit bien sur en butant contre une table basse sur laquelle reposait un empilement précaire d’assiette en fer blanc. Des objets qui se firent un plaisir de se renverser dans un fracas tonitruant. Autant dire que sur ce coups là, il allait sérieusement remettre en question ses capacités pour la discrétion… et bien évidemment, les choses ne pouvaient s’arrêter là, car malgré le fait qu’il ait eu la présence d’esprit de s’échapper illico presto du piège à rat ou il s’était fourré en sautant par la fenêtre, il eu le grand déplaisir de voir ses poursuivants faire de même et se lancer à sa poursuite.

- « Non mais… depuis quand l’on engage des gardes aussi efficace ? »

Et c’est ainsi que notre malheureux hémophage se retrouva à galoper dans les rues, poursuivie par un fort jolie groupe d’hommes en armes. Ce n’était cependant pas une véritable fuite, loin de là. Le vampire guidait juste ses assaillants vers un recoin plus discret de la capitale afin de pouvoir les mettre hors d’état de nuire sans courir le risque de laisser des témoins derrière lui. La manœuvre ne s’avéra pas si simple que cela car, accompagné de sa fidèle guigne nocturne, il se retrouva bien vite piégé dans une impasse vide de tout élément de décor salvateur.

- « Humpf… décidément… »

Maugréa-t-il en toisant la muraille humide qui se dressait devant lui, avant de se contraindre à se retourner pour jauger ses adversaires. Pour l’instant, ils étaient trois, tous armés d’une épée et probablement très expérimentés dans l'art du dézinguage d'autrui… autant dire que notre jeune espion n’était pas dans une situation des plus agréable.

- « Dites… hum… ça vous diraient pas de parlementer devant une mousse bien fraiche ? »

Quand on croit ne plus rien avoir, il reste toujours l’humour.

_________________

Citation:
Un baillement a s'en déboiter la machoire. Max' avait trouvé un petit boulot dans une taverne de Scinia, capitale humaine. Bon c'est sur c'était pas la taverne la plus propre qui soit, ni même la mieux réputée de la ville mais temps qu'on la payait pourquoi pas. Habillée de son habituelle robe légère qui avait de faux airs de petites nuisettes, la poitrine bien mise en valeur, sans parler du reste de son corps qui était a peine voilé, masquant juste les principaux attributs de la donzelle aux yeux des autres. Et pourtant personne ne s'approchait de trop prêt. Pour cause, Max' n'avait pas été embauchée en tant que serveuse ici.. mais en tant que videuse!

Faut dire qu'avec ses deux grandes épées crantées bien visibles dans son dos, personnes ne voulait tenter de s'approcher de trop près de la guerrière du nord. Peut être parce qu'ils avaient tous vu ce que ca avait donné, quelques minutes plus tôt, quand on lui manquait de respect. Un pauvre ivrogne qui se pensait surement irrésistible avec la bave aux lèvres et de la pise plein de le pantalon, avait voulu séduire la belle. Bien évidemment, Max' ne faisant pas dans la douceur et la diplomatie, elle c'était fait un plaisir de lui péter le peu de dents qui lui restait encore avant même qu'il ne prononce un seul mot avec son haleine fétide. La bouche en sang, le nez aussi d'ailleurs, le malheureux se fit sortir en vitesse, Max' lui agrippant les testicule comme si c'était une vulgaire grappe de raisins, et le balanca dans les rêgles de l'art dans la ruelle derrière la taverne. Elle lui cracha a la figures en lui faisant bien comprendre que s'il remettait les pîeds ici, elle lui arracherais les couilles et les lui ferait bouffer. C'est donc sans demander son reste que le pauvre malheureux c'était sauvé dans les ruelles en se tenant les bijoux de famille, bien content de les avoir encore.

Le reste de la soirée était plutot calme, les gens jetaient sur elle quelques coups d'oeil furtifs mais sans plus avant de retourner a leurs grandes discussions. Elle commencait a s'ennuyer la pauvre, pas assez d'actions dans ce boui boui pourri. Elle poussa un soupire de lassitude, adossée a la porte de derrière, jetant des regards a la salle en espérant pouvoir voir un abrutis faire une connerie pour qu'elle puisse passer ses nerfs dessus. C'est ca qu'était chiant en ville! Y avait rien pour se défouler!

Enfin quand elle entendit des bruits bizarres derrière la porte, dans la ruelle, elle se dit qu'elle allait peut être bientôt pouvoir s'amuser un peu. Elle colla son oreille a la porte elle entendit quelques brides de conversations avant de sourire. Bastooooon! Elle jeta un oeil au patron de la taverne qui était occupé a servir des verres au soiffards du comptoir (hooo ca rime!) et voyant qu'il n'y avait pas de problèmes majeurs dans la taverne elle passa la porte. Se retrouvant dehors dans la ruelle, elle se retrouva entre deux opposant. Un mec maigrelets, pas bien imposant et qui semblait dans la merde. De l'autre trois gars bien bourrus et bien bâtit qui semblaient pas bien content. Elle regarda les deux camps qui la regardait comme si elle venait de tomber de nulle part.

"Hé bé... on va pas s'amuser longtemps..."

Fit-elle en attrapant ses deux épée crantées et venant prendre la direction du mec tout seul. Elle le jaugea de regard, penchant la tête sur le côté en l'observant.

"J'me demande comment t'as réussit a passer l'age de la puberté toi..."

Fit-elle avant de sourire pour faire face au trois gaillards qui ne comprenaient vraiment plus rien au délire. Elle fit tourner ses lames en baillant de nouveau.

"BWAAAAAAaaaa humm... Bon allez les tarlouzes, on se grouille avant qu'je m'endorme!"


----------

Citation:
Les réflexions se bousculèrent très vite dans l’esprit du petit vampire : sa marge de manœuvre était étroite et il y avait pas mal de détails à prendre en compte dans ce traquenard. Tout d’abord, il se refusa l'idée de tuer ses adversaires, si cela était possible du moins, il lui faudra sans doute en interroger un après l’escarmouche. Ces hommes semblaient bien plus vifs que ne devrait l’être de simple garde, ce n’était pas normal… ils avaient peut-être été posté au manoir dans le but de tendre un piège à Jed. Si cette hypothèse se vérifiait, alors celà signifierais que ses actions avait attiré l'attention et que l’entreprise risquerait de se révéler encore plus ardu que prévu.

Fort de cette conclusion, notre jeune acculé porta lentement sa main gauche au fourreau de sa lame associée, pas besoin d’employer deux lames pour cette fois, il aura besoin de sa main droite libre pour pouvoir assommer plus aisément l’une de ses proies.

- « Bon tant pis… je vois que vous n’êtes pas du genre très bavard alors… »

Fléchissant légèrement ses genoux, il fit un geste de provocation en direction de ses adversaires, attendant tranquillement qu’ils se jettent sur lui.
A vrai dire, la situation commençait à l’exciter un peu, trois contre un, c’était exaltant comme combat et surtout il allait peut-être récupérer bien plus d’information de leur bouche que ce qu’il aurait pu apprendre en fouillant cette maudite demeure trop bien gardée.

Un sourire se dessina discrètement sur son visage, s’élargissant à mesure que les trois épéistes s’approchaient, lentement d’ailleurs, comme si eux aussi trouvaient la situation très attrayante, cherchant volontairement à faire durer le plaisir avant le choc des armes.
La scène se teintait ainsi d’une atmosphère à la théâtralisation exacerbée, le prélude d’un futur acte qui promettait beaucoup de spectacle…

Toute la beauté du moment se vaporisa… Une porte venait de s’ouvrir entre les quatre adversaires, dévoilant une jeune fille à la tenue outrageusement peu conventionnelle.
Une fille de joie malchanceuse pensa d’abord le vampire, mais il révisa bien vite son jugement quand il la vit s’emparer de deux énormes épées auparavant juchées sur son dos... cette fille ne pouvait pas être normale.

Tout le monde s’était immobilisé suite à cette apparition, et Jed eu besoin de quelques secondes de latence avant de pouvoir réagir à sa réplique :

- « Mais… »

Quelques secondes de plus s’écoulèrent…

- « … T’es qui toi ? »

Voilà qu’on lui perturbait sa jolie équation pré-baston, son joli petit plaisir de tatanage épique et… Mais c’est qu’elle avait l’air dangereuse en plus, a mouliner l'air avec ses monstrueux hachoirs !
Faudrait pas qu’elle tue tout le monde… il avait besoin d'en interroger un après tout ça.
C’est ainsi qu’il se renfrogna, faisant ostensiblement la moue alors qu’il venait de prendre la décision d’assommer son nouvel allié si jamais elle faisait trop de zèle.
Il l’assommerait peut-être quoiqu’il arrive… après tout elle lui avait gâché son jolie moment d’épisme.

Enfin, il reprendrait ses considérations plus tard. En effet, l’un des membres du trio ennemis venait de prendre la parole :

- « Éloignez vous, jeune dame. Ceci est une affaire entre le seigneur Telia et le cancrelat que vous venez de rejoindre… »

Ces mots avaient été prononcés avec une courtoisie étonnante. Il fit un pas en avant, épée au clair, l’expression de son visage se révéla des plus charmante, d’autant plus qu’elle était souligner par la finesse de ses traits.

- « Vous n’êtes pas concernée pas ceci, et je m’en voudrais de devoir ordonner à mes compagnons de vous amocher trop sérieusement. Ce serait vraiment du gâchis de malmener ainsi une jolie femme, surtout pour un vulgaire vampire. »

Son expression c’était un peu durci, laissant clairement voir la menace poindre derrières ces derniers mots, tandis que d’un geste gracieux, il faisait signe aux deux autres hommes d’avancer dans la direction du damné, chacun semblant ajuster quelque chose à leur poignet droit avant de se remettre en position de garde. L’intérêt de ce geste fut vite deviné par Jed quand une horrible odeur vient lui assaillir les narines. De l’ail. Ces types étaient parfaitement au courant des faiblesses de leur ennemi. Fort heureusement, il n’avait pas dû penser au fait qu’il était aisé pour un vampire de se retenir de sentir, mais ce détails ne le rassura pas pour autant, il se doutait bien que si ils avaient pensé à l’ail, ils avaient aussi pensé à forger leur lame avec de l’argent.


_________________

Citation:
Haaaa ba la voila la belle opportunité de pas finir comme une truite au four! Elle allait pouvoir se dégourdir un peu les mollets et collecter quelques dents pour se faire un joli colier qu'elle offrirait plus tard a son cheval... enfin le jour où elle aurait un cheval bien sur. Non parce que collectionner les dents c'était naze, tout le monde le faisait et un jour y aurait plus assez de dents dans les gueules des gens pour satisfaires les collectionneurs. Alors Max' elle collectionnait.. les pépins de pommes! Parce que ca c'est la classe! Les pépins de pommes c'est l'avenir sauf que les gens ils sont trop cons pour le comprendre! Parce que bon... une dent, tu la plante... elle pourrie! Alors qu'un pépin de pomme, tu le plante ba ca donne un putain de pommier! Avec pleins de pommes dessus! Et dans ces putain de pommes ba y a encore pleins de putain de pépin de pommes! Impossible de tomber en manque de pépin pour sa collection personnelle \o/ Héhé! Pas bête la nordique!!!

Oui vous l'aurez compris, pendant que Max' regardait les trois abrutis d'en face, son esprit vagabondait sur.. les pépins de pommes. Logique. Elle ne fut rappelé a la réalité qu'en entendant la voix de l'abruti d'a côté qui lui demandait ce qu'elle foutait là, qui elle était et tout le baratin habituel. Elle resta un moment silencieuse a regarder la gueule de l'ahuri a côté d'elle. Mon dieu qu'il était pâle... il était malade? Surement la gastro.. ouais la gastro ca rends les gens tout pâle et tout sec, et il lui il était tout pâle et tout sec! Conclusion rapide dans l'esprit de la jeune nordique: notre vampire avait la chiasse! Deuxième chose importante il fallait lui trouver un nom! Ouais parce que la plupart du temps les gens ils avaient des noms débiles qui manquaient cruellement de classe! Alors pour les aider un peu, et ce bien sur sans leur demander leur avis, Max' leur donnait des noms elle même. Et plus elle regardait le vampire, plus elle se disait qu'il avait une bonne tête de Bertrand! Ouais voila, Bertrand c'était sympa, facile a retenir et ca avait la classe. Mention adopté a l'unanimité, son nouvel abruti ce nommait désormais Bertrand.. pour son plus grand déplaisir sans doute.

"Max! J'm'appelle Max'"

Finit-elle par dire en souriant et en plantant la pointe de ses épées dans le sol pour y prendre appui. C'est alors qu'un des abrutis d'en face... Tiens d'ailleurs fallait leur trouver de snoms a eux aussi sinon elle allait se paumer! Alors... elle regarda celui qui s'était avancé, l'écoutant a moitié d'une oreille distraire et en penchant la tête sur le côté, pensive. De quoi il pouvait bien avoir la tête lui... Roger, Robert.. non ca allait pas, vu ca gueule, ca collait pas du tout. Et puis c'est quand il prit une tête un peu plus hargneuse que ca fusa dans l'esprit de la Nordique. Elle se redressa soudain et claqua des doigts, comme un petit génie qui venait de trouver la solution a un problème millénaire! Elle pointa son doigt face au garde qui eut un mouvement de recul, sans doute pensant que la jeune femme allait lui lancer un mystérieux sort, et déclara a haute et intelligible voix, d'un sérieux sans faille...

"Marcel!"

Fit-elle avant de regarder les deux autres et en les montrant du doigt a leur tour.

"Et Bernard et Bianca!"

Fit-elle enfin le plus sérieusement du monde avant de sourire doucement, reprenant la gardes de ses deux épées crantées en main et en les sortant du sol. Son regard se reposa sur Marcel en penchant la tête sur le côté.

"Ouais ouais ouais... c'est bien gentil ca mais... tu sais je t'aurais déjà arrachés les couilles et foutu dans la bouche que t'auras pas encore lever le petit doigt."

Fit-elle en souriant toujours autant. La voila donc qui faisait preuve de son habituelle délicatesse verbale. Le garde, Marcel, semblait choqué d'entendre de telles paroles dans la bouche d'une aussi charmante demoiselle et qui de plus ne semblait pas le moins du monde génée par ce qu'elle venait de dire. Max' de son côté tourna la tête vers le.. vampire.. Haaaa il avait pas la gastro alors, et reprit le dialogue, comme si les trois guignols n'étaient pas là.

"Heuuu Tu veux vraiment te les farcir tout seul, Bertrand?"

----------

Citation:
Bien loin d’imaginer le genre de pensées tordues qui pouvaient animées l’esprit de la guerrière qui semblait prête à lui offrir son aide dans cette situation délicate, Jed se contenta de lui sourire en entendant son prénom. Court mais un brin trop viril pour une fleur de cette apparence à son avis, quoiqu’avec ses grosses lames ce nom passait tout de suite mieux.

En d’autres circonstances, il aurait sans doute perdu du temps en de jouissives marques fallacieuses de galanterie, avec révérence et moult gestes élégamment mesurés, mais l’instant étant ce qu’il était, il du se contraindre à détourner le regard pour observer le manège de ses trois antagonistes :

- « Moi, c’est Jed… »

L’un des gardes avait pris la parole et prononcé un nom… Telia… ainsi il se faisait appeler autrement dans ce royaume… au moins ça lui donnait une piste de plus. Et cela lui confirmait qu’il risquait de pouvoir en apprendre davantage encore s’il s’autorisait le luxe d’en immobiliser un pour interrogation.

Mais il allait quand même devoir en tuer deux, et ça tomberait sur… Bernard et Bianca.

Max possédait-elle des informations sur ses adversaires pour pouvoir déclamer leur nom ainsi ? Il avait un léger doute quand même… les noms qu’elle venait d’annoncer était… peu communs… inadaptés… en fait tout ça était bien trop compliqué pour le pauvre petit vampire qui se demandait si il allait vraiment recevoir de l’aide sur ce coups là.
C’est quand il l’entendit l’appeler Bertrand, qu’il vit sa première supposition s’effondrer :

- « Euh… Oui… enfin je peux mais… moi c’est Jed. »

Le dénommé Marcel lui, semblait moins perdu, mais considérablement plus exaspéré :

- « Je ne sais pas à quoi vous pensez jouer Milady, mais vous venez là de signer votre arrêt de mort, je le crains… »

Il se mit brièvement en garde, la main gauche portée à sa ceinture ou se trouvait dissimulées des lames de jet. Il agita ostensiblement les petits doigts par-dessus la garde de sa rapière argentée.

- « Venez donc m’amputer de mes parties génitales. »

D’un geste vif, il propulsa une dague en direction de la nordique avant de fondre sur elle, prêt à lui ouvrir la poitrine d’un coup verticale de sa lame

- « Attention ! »

S’écria le vampire par réflexe alors qu’il tentait de s’interposer.
Malheureusement pour lui, il n’y avait pas qu’un seul ennemi sur l’échiquier et sa tentative d’assistance fut déjouée par les deux autres acolytes du trio. Utilisant à leur avantage la perte d’attention du prédateur pour tenter de le pourfendre.

Le mouvement que Jed avait effectué, l’avait fait bondir et présenter son flanc gauche à ses adversaires, ne lui laissant que peu de possibilité de parade, suffisamment cependant pour qu’il puisse sauver sa peau.
Sa dague fut envoyée à la rencontre d’une première épée, figeant la lame dans un bruit métallique alors qu’il se servit de ce support pour imprimer la rotation nécessaire à son corps pour s’échapper de la trajectoire de la seconde pointe.

Lorsqu’il toucha le sol, il poussa de son bras armé pour faire reculer son premier ennemi alors que le second tentait déjà une seconde attaque qui le força à se ramasser sur lui-même.
Bon dieu qu’ils étaient rapide.
Se penchant excessivement, il reposa sa main libre sur le sol pour propulser sa jambe dans les chevilles du second, espérant le déstabiliser suffisamment pour se créer une ouverture et lui transpercer le cœur ou au moins la peau.
Ce fut un échec, et une frappe synchronisée des épéistes, le força à rouler sur le sol en armant à nouveau son pied pour dégager le passage et se relever sans latence. C’est ainsi qu’au prix d’une torsion surnaturelle de son corps, il se retrouva accroupi, les deux dagues sorties en position défensive, faisant face au duo avec détermination.
Leur allonge étaient monstrueuses et leur vitesse n’avait rien à envier à la sienne, il allait devoir se donner à fond en remerciant mentalement la providence de lui avoir envoyé Max. Contre un troisième combattants, il aurait irrémédiablement perdu. D’ailleurs il s’inquiéta un peu pour la jeune fille, le troisième semblait être le meneur et, bien que seul, il aurait parié son immortalité qu’il était encore plus doué dans l'art du combat que ses compères. Max aurait tout de même l’avantage d’avoir une allonge égale à la sienne, et des armes bien plus lourdes et résistante que ne pouvait l'être une rapière d'argent, cependant, serait elle assez rapide pour ne pas se faire déborder ?

Il n’aura pas le temps de s’assurer de cela, deux dagues venaient d’être lancées dans sa direction, le forçant à briser sa garde pour effectuer une manœuvre d'évasion qui allait le pousser à se rendre vulnérable l'espace de quelques instants à une seconde attaque synchronisée. Aucun répit ne lui serait permit.


Revenir en haut
Publicité








MessagePosté le: Lun 26 Jan - 20:06 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Il y a des jours où... (PV Maxyane Thorn)'); return false;">     Email this topic to a friend-->

Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    etheria Index du Forum -> Archives -> Archives RP Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

Voici les logos des Partenaires des Comptines d'Eckmül Votre logo ici ? Cliquez !
Si vous trouvez que le cadre du forum est trop petit, maintenez la touche Ctrl enfoncée puis avancez avec la molette de votre souris .
Les illustrations et textes présentés sur ce site sont ©. Ils sont exposés pour promouvoir le travail des auteurs. Tous les documents présentés sont l'exclusive propriété de leurs auteurs, éditeurs, ayant-droits et autres titulaires de droits divers. Je m'engage à retirer tout document litigieux sur simple demande de la part des personnes mentionnées ci-avant. © MC PRODUCTIONS / ARLESTON / TARQUIN / MOURIER / NIEUDAN
Cliquez ici pour voir les crédits complets.

Powered by phpBB © 2001, 2017 The phpBB Group
Themed by aallixSilver © 2002 aallix.com. (All rights reserved.) and Rebuilded by RenArt .
Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation | Contacter Webmestre Traduction par : phpBB-fr.com