La Page devrait bientôt s'afficher... Merci d'attendre!

Pas envie d'attendre ? Cliquez ici !
 

Index du Forum :: Portail :: FAQ :: Rechercher
Rechercher un message Liste des membres Groupes Profil Messages Connexion/Deconnexion Inscription

Eh, Vagabond ... Si tu penses t'installer ici, où si tu veux y réfléchir, commence par aller ici ...
[PV:Quête du Zodiak] Phase deux: La Traversée

 
Poster un nouveau sujet       etheria Index du Forum -> Archives -> Archives RP
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Cyril Valtiel



Hors ligne



Messages: 121
Inscrit le: 24 Jan 2015

MessagePosté le: Lun 26 Jan - 20:03 (2015)    Sujet du message: [PV:Quête du Zodiak] Phase deux: La Traversée Répondre en citant

Citation:
C'est ici que se déroulera la suite du RP sur la Quête du Zodiak. On reprends dans l'ordre qui vous arrange, le premier tour de RP donnera l'ordre de passage pour le reste de la phase deux de la quête.

Participants en route:

*Slayne
*Djynn
*Kramo
*Jolan Haraldson

Bon courage


----------

Citation:
L'embarcation était dans sale état. Enfin, non pas que y avait le foutoir partout, au contraire même, le bateau avait passer à la moissoneuse de la femme de ménage, mais quelques gouttes de sang indédébile était resté collé à la batisse. Kramo n'était pas trop inquiet de finir comme eux, de toute façon, du sang, il n'en a plus depuis des lustre, mais il craignait surtout que voir toutes ces traces de sang ne le mettent mal à l'aise. Car en effet, malgré ses airs de paysans malpolies (ce qui n'est pas totalement faux), l'armure était doté d'une certain manie à être dans des endroit propre. A l'image de son armure d'ailleurs, qui était tellement bien massacré par l'eau de javel que l'on pouvait se voir à travers (c'était magique...)

Il faisait désormais nuit, Kramo regarda les étoiles comme il regardait les oiseaux, pour passer le temps. Malgré le fait que c'était quelqu'un de très bavard et qui aimait la conversation, ses compagnons de voyage n'était guerre causant. Entre un elfe noir insociable, et un mec qui venait d'un endroit glacial à l'image de son apparente personalité, il ne restait qu'un vulgaire archer à qui il pouvait conversé. Mais comme il ne pouvait, pour une raison quelconque, pas le blairer, il se retrouva bien embêter.

Malgré le fait qu'il savait qu'il allait droit au suicide, Kramo se dirigea vers l'elfe noir pour ESSAYER d'entamer une conversation avec lui et paraitre le temps moins long. Il s'approcha doucement d'un pas hésitant vers lui, le regardant avec un air inquiet et à l'aspect sérieux, puis lui fait un salu de main, avant de commencer sa phrase prenant tout un coup un air de paysan sympathique, comme à son habitude :

"-ALors mon vieux, comme ça on est un elfe noir ? AH oui, c'est moins propre que les blancs mais qu'est-ce tu veux hein ? On ne peut rien y faire. Hum hum, bref, alors comme ça, je vais devoir m'associer avec vous ? Je pense que serait sympa qu'on fasse connaissance pour coopérer dans cette quête qui a l'air d'avoir faire chier plus d'un aventurer dans leur slibard non ? Je m'appelle Kramo, je suis un mercenaire en armure comme vous le voyez. Je suis ravie de faire votre connaissance. Et vous mon vieux ?"

Oubliant les risque qu'il courrait en parlant d'un elfe noir, race réputé pour leur sens colérique à découper leur interlocuteur en jambom frais leclerc, il attendit la réponse de Djynn qui allait sans doute être de nature aggressive. Mais comme disait Kramo, Agir avant, réfléchir après, citation qui lui vaut souvent d'avoir d'énorme soucis avec ses alentours....

_________________

Citation:
Une fois à bord, Djynn aida patiemment les autres à prépaprer le bateau, une fois ce dernier clairement en route, il pris soin de ne plus toucher à rien. Non pas qu'il soit maladroit, mais l'idée de piloter ce machin ne lui disais pas trop. Au lieu de cela, il se mit en tête de montrer au barbare pas très marin à aller mieux. Il invita donc Slayne à le suivre dans la cale, là où était poser des hamac relativement confortable pour les voyageurs, le sombre guida le Nordique comme si il avait été un vieux incontinent. C'était peut être un peu exagérer, mais le pauvre humain était vert et ce n'était pas de la jalousie.

-Bon, voilà comment passer un voyage maritime sans problème, commença-t-il simplement, puis il fit une grimace et regarda derrière lui : Oh, regarde !

Alors que ce dernier se tourna vers la direction montrer par Djynn, le sombre, arma son poing et le chargea de mana, décochant une droite qui assomma le Nordique et fit craquer les doigts du drow. ce dernier grimaça sous le coup, espérant l'avoir mis K.O. pour le reste du voyage. La main endoloris, il quitta la pièce principale et remonta sur le pont, choisissant un endroit duquel il pourrait se reposer sans qu'on vienne lui parler. Seulement après un temps de silence apaisant, laissant ses pensées voguer parmi les vents qu'ils traversaient au fil de la voyage maritime, le sombre fut déranger par l'arrivé du bonhomme en armure, enfin par l'armure elle-même, celle qui n'avait pas de tête et qui avait pourtant la sale manie de parler pour ne rien dire. en fut l'exemple même du début de sa conversation qui aurait provoqué un meurtre si l'individu aurait été fait de chair. Malgré cela, Djynn était de bonne humeur, l'idée de voyager avec des individus plus étranges le motivait plus que la mission elle-même qui semblant à l'inverse totalement dénuée d'intérêt. Comme il le disait, elle semblait pourtant demandé beaucoup d'effort, sans quoi, l'objet aurait été récupérer par les péquenots du coin.

-Me semble qu'on s'est déjà présentés. Fit simplement le sombre : Mais bon, je m'appelle Djynn, je suis aussi mercenaire, quand l'envie m'en prends, le reste du temps, je me contente de voyager un peu au hasard.

Il regarda autour de lui, s'assurant que Slayne ne revenait avec l'air enragé qu'on pourrait accordé à tout Nordique victime d'une attaque aussi insidieuse que celle qu'il avait subit.


_________________

Citation:
Le bateau était simple et de bonne facture, il semblait avoir déjà servit mais demeurait en bon état... même Slayne pourtant très peu doué pour les choses de la navigation maritime arriva à se rendre utile pendant l'embarquement et pour le départ non sans lutter avec le vif mal de mer qui le reprit dès qu'il eu posé le pied à bord.
Fort heureusement le navire ne mit pas longtemps à prendre le vent et fendre l'écume vers le large, juste avant que Slayne ne soit obligé de s'accouder au bastingage pour se libérer de sa bile. Du moins jusqu'à ce que le Drow de la fine équipe ne vienne vers lui et lui propose un remède à son mal de mer ?

Par Mana si cela pouvait être vrai Slayne serait bête de refuser de tester ce remède !

Le nordique suivit donc Djynn dans puis à travers cale pour finalement se faire molester violemment ! Tombant à terre la vision du guerrier se rétrécit comme un un voile obscur aurait été jeté devant ses yeux, simultanément à une douleur sourde à l'arrière du crâne.
Il tomba en avant et se rattrapa de justesse sur le fond de cale, l'esprit lui tournant alors que Djynn ressortait au bon air marin, le laissant là. Le Nordique dut se forcer à rester conscient alors qu'il n'entendait plus rien qu'un sifflement dans les oreilles et que sa vue n'était que ténèbres, lentement il fit refluer l'odeur métallique du sang dans ses narines et il retrouva tout aussi lentement son équilibre.
Ainsi qu'un sentiment de profonde vexation et de colère noire !

Il c'était presque fait allongé pour son compte ! Bon sang si il n'avait pas résisté de toutes ses forces à l'inconscience il serait en train d'embrasser les nœuds du bois formant la coque ! Il était hors de question de laisser passer ça !

Se fiant à son ouïe il chercha l'endroit ou Djynn se tenait, occupé à discuter avec l'armure vivante, et se mit juste en dessous du Drow. Puis, armant ses bras, il fit voler le pont là où les pieds de Djynn prenaient appuis, frappant les planches en les crevant facilement de ses poings afin de faire à moitié chuter le sombre d'un étage, le laissant désormais coincé dans le planché à la taille et quitte pour une belle frayeur !

-C'est ma façon de te remercier ! Dit il en collant un coup de poing mou et peu appuyé dans le ventre du drow ahuri.

Puis, vengé, il alla s'installer pour cuver son mal de mer dans les profondeurs de la cale, ruminant sa mauvaise humeur et les remous marins.

_________________

Citation:
Jolan s’était mis à l’écart durant toute la durée des explication de la belle Hida. Le voyage l’avait affaibli, le soleil sonné, mais il ne comptait pas renoncer aux portes de l’aventure. Le chasseur était allé se poster près du feu avec ses bêtes, s’écroulant sur le dos dans le sable fin du bord de mer, le regard perdu dans le bleu de la voûte azurée, mais l’oreille attentive aux paroles de la servante plus qu’au crépitement du foyer. Ainsi il comprit que la quête qui les attendait était à la hauteur de ses espérances, au moins n’avait il pas voyagé pour rien. Il n’eut aucune question pour l’albinos maigrelette et lorsque vint l’heure il se leva péniblement, mais un tant soit peu reposé et pris l’un des parchemins que leur offrait la belle.

Il détailla alors le navire silencieusement, il avait des rudiments de navigation et dût reconnaître que le bâtiment était de bonne facture, robuste et sans doute fiable. Il partit en dernier, montant à la suite de ses coéquipiers de fortune sur le bateau, emmenant ses bêtes avec lui. Ne ressentant pas le besoin de discuter avec les autres aventuriers, même avec le grand nordique, le chef de clan mena son Bjork vers l’escalier menant à l‘habitat. L’étroitesse de celui-ci lui fit craindre que la navire n’était pas conçu pour accueillir des animaux. Tant pis, il ferait avec. Le nordique mena avec précaution son reptile et ses chiens dans la cale, l’explorant par la même occasion et n’y vit effectivement pas de zone affectée aux bêtes, il était cependant hors de question pour lui de laisser ses bêtes à quai. Il mena son Bjork jusqu’à l’une des chambres et entra dans celle-ci. Il y découvrit un lit et quelques rangement sommaire, il y avait à peine de quoi faire tenir son Bjork sans que ce dernier n’en souffre trop. Il déchira le matelas et l’oreiller, espérant y découvrir de la paille. Heureusement pour lui les deux en étaient remplis et il répandit donc la paille sur le sol, plaquant ensuite le lit et le mobilier contre l’un des murs pour laisser à son animal le plus de place possible. Il alla ensuite chercher un seau qu’il remplit d’eau d’ouce et un morceau de viande dans le garde manger pour apaiser Viha, nerveuse. Pour ses bondisseurs il estima qu’ils étaient en mesure de rester en liberté. Enfin, cette épine retirée le chasseur ferma la porte en ordonnant à son bjork de rester calme.

Jolan prit alors le temps d’observer plus attentivement le squelette interne du bateau, explorant la cale. Il tomba alors sur une scène inquiétante en ce début de voyage, déjà deux de ses compagnons en venaient aux mains, ça commençait bien. Il se permit alors de s’approcher de Slayne qui malmenait le pauvre elfe noir dont on ne voyait que les jambes et la taille. Jolan tenta d’apaiser par un geste des mains une situation qu’il sentait s’échauffer.

« Excusez mon intervention, mais il me semblerait judicieux que vous gardiez vos coups pour ceux qui se mettront sur notre route sur Faranor. Nous allons devoir cohabiter et travailler ensemble plusieurs jours, voir semaines durant, autant que cela se fasse dans le meilleur climat qu’il soit. »

Dit-il en fixant le guide de la horde, seul dont il pouvait voir le visage actuellement. Voyant que celui-ci repartait vers le fond de la cale en bougonnant, Jolan proposa à l’elfe un appuis pour s’extirper avec plus d’aisance de sa position.


----------

Citation:
Ainsi débutait un voyage qui promettait d’être long et par conséquent éprouvant, surtout quand celui-ci forçait des individus très différents à devoir vivre et s’entraider dans l’espace clos et instable pouvait représenter un navire. Un cadre ou plus que partout ailleurs un défaut de coopération pouvait s’avérer fatal.

Fort heureusement, la dragonne Inferia leur avait grandement facilité la tâche en leur offrant un bateau particulièrement bien approvisionné en vivres, confortable et surtout spécialement conçu pour pouvoir être dirigé par des ignares complets dans l’art de la navigation. Ce que, de toute façon, ne devait pas être les deux guerriers nordiques dont l’apprentissage de l’appartenance ethnique avait grandement contenté la gardienne.
Ainsi après une demi-journée, l’embarcation avait gardé le cap, celui-ci ne devant être ajusté qu’occasionnellement en se servant des diverses instruments de mesure fournis et dont le fonctionnement était à chaque fois détaillé au travers des divers manuscrits que renfermait le secrétaire de la cabine du commandant.

Le soleil se couchait donc, annonçant la première nuit que l’équipée allait devoir traverser au cours de leur épopée, sans qu’aucun obstacle n'ait eu encore l'occasion se dresser devant eux.
Une aubaine en réalité, car aux delà des éléments extérieurs, le premier adversaire d’un équipage fraichement formé était bel et bien celui de la discorde interne. Et c’était cet ennemi qui les avait propulser face à leur premier écueil : un différent entre l’elfe sombre et l’un des guerriers du nord qui avait mené à la destruction partielle d’une partie du pont et à la possible installation d’une inimitié durable entre les deux protagonistes, une mauvaise entente qui pourrait bien se propager dans le cœur des deux autres témoins et provoquer prématurément l’échec de la troisième compagnie de l’Œil du Zodiac.

Qu’ils prennent garde cependant, et apaise ce début de tension, car bientôt ils auront bien d’autres épreuves à traverser, qui ne pourront être surmontées que si ils parviennent à s’unir. En effet, leur modeste esquif allait bientôt croiser près de l’archipel de Naya, dont la silhouette se dessinait au loin. Une zone tristement célèbre pour son activité de piraterie et le naufrage mystérieux de nombreux navires alors qu’ils se trouvaient au large.
A cette approche, s’associait un imperceptible changement de direction du vent, qui, de plus, forcissait légèrement. Dans quelques heures, il se pourrait bien qu’ils aient à se rendre de compte qu’ils avaient dangereusement dérivé de leur destination pour des eaux bien moins clémentes.


----------

Citation:
Il faut bien l'avouer, Kramo était quelque peu étonné. Pourquoi ? La raison est simple, Kramo était un novice dans la navigation. En vérité, c'était la première fois qu'il prenait la mer (si on met à côté la fois ou il a essayé de se suicidé), il doutait donc beaucoup de ses capacités à navigué un rafiot pareille, croyant même au départ que tout les membre de l'équipage mourirait de noyade sauf lui (puisque c'est une armure). Mais étrangement, non, le bateau ne dérivait jamais des indication de la carte grâce au main habile de l'équipage. En particulier des homme du nord. Le bateau devait être construit par des ingénieurs géniaux, car il avoir des connaissance en navigation n'étais pas requise pour chavirer, juste quelques corvé ici et là mais rien de bien méchant. Ainsi, l'armure vivante pouvait profité pleinement de la mer dont le ciel était remplit de mouette, que Kramo regardait sans cesse, comme si il était fasciné par ses animaux. En même temps, qui n'aime pas les oiseau ? Ces animal, libre d'aller ou ils veulent dans le ciel, qu'est ce que Kramo aurez aimé être une mouette.

Mais non, à la place, il a d'abord fallu qu'il soit un simple humain, ce qui n'était pas génial car ou se grattai sans cesse le pénis avec ce genre de corps, mais ensuite, il était devenu une armure, et croix bois croix de fer, être une armure était un challenge vraiment difficile. Certe, une armure ne sentait aps la douleurs et ca c'est fun, car on peut se risquer à beaucoup de chose dans ce cas, mais dans un autre temps, on ne pouvait déjà pas manger, ce qui était insuportable lorsque de la bouffe abondait sur ce genre de batiment sur mer, on ne pouvait pas boire, amis surtout, on ne pouvait pas faire, ce qui était franchement handicapant. Bref, revenons à nos poisson, tandis que la nuit tombait, Kramo continuait à regarder bêtement le ciel, attendant d'arriver à destination, ou qu'un quelquonque évènement surviennent. Car là, pour être franc, l'aventure et le danger auquelle on avait promis à Kramo n'était pas au lieu de rendez vous fixé. Sur une plage puis sur une mère, Kramo se demandait ou était passé le frisson et les belles pirates de la mer ? Nul part, elles n'étaient pour son plaisir. A la palce, Kramo devait se taper le voyage avec un elfe noir chiant, un deux homme du nord chiant, et avec lui même qui était chiant. AUCUNE FILLE ! C'est une honte. VDM

C'est alors que lorsqu'il regarda la mer, il vit non loin une chose plutôt inhabituel. Une archipel. D'après la carte que Kramo avait vu il y a quelque heures, de mémoire, cette archipel se nommait l'archipel de Naya. Des légendes assez sombre flottait à propos de son sujet, les marins qui allait là bas n'en revenait pas, du moins, c'est ce que Kramo pu entendre ici et là dans les bar de strip tease, après, si c'est vrai... Ce qui était étonnant, c'est que l'armure vivante ne se souvenait pas qu'on devait passer par là, à pars que ce soit sa mémoire qui faisait défaut, le chemin pour le trésors promis devait être plus calme... Etrange. C'est alors qu'un soudain changement de vent fit son apparition, ce qui eut pour effet de faire tomber Kramo par terre tellement le changement était fort. En se relevant il se dit que le voyage n'allait pas se passer comme prévu... Comme apparamment, c'était le seul à avoir vu cet archipel, il appella les autres pour qu'il la voient eux même :

"-Eh les mec, venait voir, y a des silhouette à l'est !"


Revenir en haut
Publicité








MessagePosté le: Lun 26 Jan - 20:03 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
[PV:Quête du Zodiak] Phase deux: La Traversée'); return false;">     Email this topic to a friend-->

Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    etheria Index du Forum -> Archives -> Archives RP Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

Voici les logos des Partenaires des Comptines d'Eckmül Votre logo ici ? Cliquez !
Si vous trouvez que le cadre du forum est trop petit, maintenez la touche Ctrl enfoncée puis avancez avec la molette de votre souris .
Les illustrations et textes présentés sur ce site sont ©. Ils sont exposés pour promouvoir le travail des auteurs. Tous les documents présentés sont l'exclusive propriété de leurs auteurs, éditeurs, ayant-droits et autres titulaires de droits divers. Je m'engage à retirer tout document litigieux sur simple demande de la part des personnes mentionnées ci-avant. © MC PRODUCTIONS / ARLESTON / TARQUIN / MOURIER / NIEUDAN
Cliquez ici pour voir les crédits complets.

Powered by phpBB © 2001, 2017 The phpBB Group
Themed by aallixSilver © 2002 aallix.com. (All rights reserved.) and Rebuilded by RenArt .
Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation | Contacter Webmestre Traduction par : phpBB-fr.com