La Page devrait bientôt s'afficher... Merci d'attendre!

Pas envie d'attendre ? Cliquez ici !
 

Index du Forum :: Portail :: FAQ :: Rechercher
Rechercher un message Liste des membres Groupes Profil Messages Connexion/Deconnexion Inscription

Eh, Vagabond ... Si tu penses t'installer ici, où si tu veux y réfléchir, commence par aller ici ...
des monts et merveilles (Dalveen)

 
Poster un nouveau sujet       etheria Index du Forum -> Archives -> Archives RP
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Cyril Valtiel



Hors ligne



Messages: 121
Inscrit le: 24 Jan 2015

MessagePosté le: Lun 26 Jan - 18:53 (2015)    Sujet du message: des monts et merveilles (Dalveen) Répondre en citant

Citation:
La pleine lune était vue et passée depuis une semaine, une semaine maintenant que le cycle de la vie normale était de retour pour la louve rousse des forêts lycans, mais celle-ci souffrait d'une douleur bien réelle, pire que celle d'une lame qui se serait fichée dans ses entrailles, ce faisait trop longtemps maintenant qu'elle avait pu baisser ses gardes et s'autoriser un brin de répit de tout, du commandement de sa meute jusqu'aux ordres pour des louveteau, en passant par les incessant défis. Sous sa forme humaine, vêtue de sa tenue de fourrure, elle portait encore la marque de son dernier combat, une griffure qui suivait la ligne fine de son cou, sur son torse et disparaissant sous son haut. Disgracieuse, l'attaque avait été portée dans l'agonie du jeune loup, un de plus qui finissait sous terre par les oeuvres de son alpha.

La voie au bout du sentier que suivait la louve s'ouvrait, arche naturelle faite par les végétaux, sur une clairière que dorait les rayons du soleil de midi, les herbes hautes dorées dansant sous une brise que la peau de la louve ne captait alors qu'un trop rare sourire étira ses lèvres, regardant le spectacle avec la fascination d'un enfant.

Mais tout n'est pas rose dans ce monde, et la louve finie par reprendre ses sens alors que la bise du vent porta à ses narines une odeur a la fois douce et amère, proie et prédatrice, une créature humaine approchait dans cette direction, aussi Aanika prit-elle soin de s'agenouiller dans les pousses hautes, tentant, de son regard, de trouver la source de son inconfort


----------

Citation:
Depuis que Dalveen avait quitté le service de la princesse Del Night et ne fessait plus partie de la garde royale, il avait repris sa vie de chevalier errant en quête de simple voyage en toute franchise. Il ce battait à la cause qui lui paraissait juste assez souvent et reprenait son voyage. Ayant aussi repris son ancienne tenue qui avait fait son ancienne réputation de NightShade le chevalier maudit cause de sa moitié démoniaque et de son aile noir unique. Son chemin, le fit traverser les terres lycans. Il savait très bien qu’il était en supossée terre ennemi enfin ennemie pour les simple humais n’ayant plus vraiment de partie, il était officiellement neutre pour lui. Il portait comme seul couleur la croix bleu qui tenait sa cape et sa capuche, le seul signe de l’ordre des soldats d’élite de la garde royale. Dalveen restait un maitre d’arme de renom auprès des hommes de la cour. Ces années de service auprès de la princesse lui valu une réputation formel et reconnu en tant que soldat. Cela lui causerait peut être des ennemis mais cela lui était égal.

Parcourant cette longue forêt riche d’histoire et vieille de toute sortes de créatures et surtout étant devenue la terre d’accueil des lycans. Il avait surtout ressentit de nombreuses présence autour de lui, certes animal mais avec l’intelligence d’un homme signe que les lycans l’avait repéré depuis un moment. Ils avaient l’air de le laisser en paix et cela l’arrangeait bien voulant éviter tout conflit inutile et ne voulant pas le sang d’un lycan sur ses mains qui ne ferait que provoquer la fureur connus dans leur espèce. Pourtant une créature le suivait ou plutôt l’espionnait et cela fini par rapidement le gêner et fini par le faire savoir en dégainant son épée d’un grand geste pointant un fourré bien trop tranquille et dit d’une voix imposant une certaine assurance.

« Je ne sait pas ce que vous me voulez, mais arrêtez votre poursuite et tourner les talons dans une autre direction ou sinon…. »

Il poussa sa cape et libéra son aile noire pour lui donner une prestance démoniaque ce qu’il était en réalité et resta très calme son visage caché par l’ombre crée par sa propre capuche et espérait que cette chose fit ce qu’il demandait ne voulant pas ce battre inutilement, alors qu’il n’était la qu’en simple voyageur. Il soupira calmement attendant une réponse ou un geste.


_________________

Citation:
la silouhette fit le premier geste qui prit de court la lycan autant que ce lui fit monter la moutarde au nez alors que l'humain tirait une lame de son fourreau. Nul n'aurait dut faire une telle bêtise, et encore moins lorsqu'il entonna d'une voix haute et forte qu'elle devait partir ailleurs. Cet homme déplaisait au plus haut point à Aanika, cet arrogant bipède qui semblait pouvoir donner des ordres et se faire obéir, le genre d'homme qui, sans doutes, se cachait derriere le front d'un combat a hurler aux autres de mourrir pour lui.

Un grondement sourd, plus bestial qu'humain, monta en gorge de la louve rousse alors qu'elle plissait les yeux pour le détailler, alors qu'il dévoilait une aile noire. Ainsi, elle sut que ce n'était pas simplement un homme, bien que l'odeur avait été claire sur ce point aussi, mais les races ailées d'Etheria sont plutôt rares, ce délimitait les choix entre ange ou démon, ne voyant en ce nouveau venu le moindre trait de fée.

L'idée de rester planquée et de simplement continuer de le suivre était tentante, mais une proie aux aguets est bien moins plaisante à traquer que ces heureux ignorants qui ne savaient ce qui arrivait avant que la machoire des loups se referme sur sa gorge. Avec une infinie lenteur, la louve se dressa et avança d'un pas léger, rompant la monotonie des herbes blondes par sa chevelure rousse tirant sur le rouge, ses yeux gris jettant des éclats à cet être, cette abomination qui ne relevait même pas d'un repas.

"Mes buts ne sont que miens, semi-homme, mais sache que peu importe ce que tu fais, tu n'auras la paix de moi ou des miens que lorsque tu quitteras ces terres, entretemps, tu es sous ma garde personnelle et tenter de me tuer ne se soldera que par ton trépas."

La parole de la louve semblait porter le poids d'un jugement, ses traits pourtant délicats montraient une assurance que peu pouvaient avoir devant un homme armé alors qu'elle-même ne semblait que vêtue à contre-coeur, mais la marque qui courait sur son corps ne laissait que peu de doutes sur ses capacité de bien se défendre contre des assauts. Les options, avec sa peau dorée par le soleil et cette assurance, la plaçait bien au-dela de ce que les gens pourraient voir comme une assurance humaine typique, cette arrogance que rien ne peut vous arriver, le regard de la louve allant vers la lame que portait l'homme pour se rassurer que celle-ci n'etait fait du metal honni.


----------

Citation:
Dalveen restait calme mais pas pour autant d’un air blasé, il avait appris que l’assurance n’était pas une bonne chose et lui couta un bon nombre de cicatrices certes qu’il n’avait pas gardé mais qu’il gardait en mémoire. Il regarda vers les hautes herbes car il savait que la présence venait de la. Il soupirait encore une fois ce disant qu’il n’aurait pas du venir ici mais ce qui était entrain de ce passée était surement inévitable les lycans était sur leur gardes en ce moment. Il entendit un bruit relativement strident venant du bout de sa lame. Il restait calme sans bouger même un cil et attendait de voir la menace qui ne devait pas être humaine.

Il eu finalement sa réponse assez vite après quelques minutes. La silhouette fut rapidement visible ans sa globalité. Une jeune femme certainement une lycans mais elle avait l’air bien plus sauvage que tout les lycans qu’il avait connu. Elle avait la peau pratiquement mate suite au soleil, elle ne portait que de très fin vêtement en fourrure relativement basique. Mais un détail le choqua immédiatement. Une longue cicatrice disgracieuse sur son torse, signe particulier provoqué surement pendant une bataille ou un combat. Elle devait être tout sauf inoffensif. Elle lui cracha littéralement à la figure le fait que ce quelle fessait ne regardait qu’elle et le compris rapidement et pour en rajouter elle ce protégeait en le menaçant de sa mort futur si il s’en prenait à elle.

Il sourit à ce moment la, il lui avait déjà donné deux façon de la tuer sans quelle ne puisse rien faire. Le fait quelle marche lentement en sortant de hautes herbes, un coup d’épée sec vers le cou et il la décapitait et de l’autre façon un simple couteau d’argent qui ce trouvait sans sa botte direct dans le cœur. Enfin cela pour le mieux. Cette assurance quelle possédait, il l’avait connu lors de son ancienne vie de mercenaire et c’était un atout pour lui. Il la regarda malgré l’ombre de sa capuche qui lui laissait comme seule vue son regard jaune scintillant qui signifiait le fait qu’il laissait parcourir son énergie démoniaque pour ce battre. Il rangea immédiatement après son épée d’un geste éclair les veines de son bras enflant signifiant encore une fois qu’il utilisait son pouvoir pour faire cela. Il le fessait en signe d’avertissement comme quoi il avait un certain potentiel et repris à la fin de la phrase de la jeune femme sur une voix calme et posé.

« Certes, vous avez surement raison mais je ne suis pas la pour me battre, je n’aime pas que l’on me file dans l’attention de m’égorger mademoiselle lycan ? Je suppose. Laissez moi tranquille et il n’y aura aucun ennuie pour l’un et l’autre ….. »

Il tourna les talons et rebroussa sa manche prêt à lui faire une surprise de taille, si elle venait à l’attaquer dans le dos. Il garda son regard jaune scintillant par le fait qu’il utilisait sa force démoniaque. Cela fessait qu’il ne l’avait pas utiliser des années pour dire suite à son service pour la princesse Del Night. Il n’allait pas devoir en abuser sinon, il garderait son aile et son regard un bon moment le temps de canaliser le trop plein d’énergie démoniaque.


_________________

Citation:
Quelques instants seulement d'affrontations verbales alors que l'être eut un de ces sourires goguenards des hommes, ces hommes qui croyaient toujours si bien savoir tout de ce monde alors qu'ils ne savaient rien. Il était facile pour Aan de se douter de ce qui était en train de se passer sous ce crane, l'inconnu croyait avoir le devant sur elle, et elle dut lutter pour ne pas simplement bondir sur lui pour lui arracher ce sourire de ses ongles rigide affutés. L'odeur de l'homme était dans le nez de la louve, et elle sentait bien la présence d'argent sur lui, bien qu'elle n'aurait pu dire exactement où sur sa personne, et tout de lui indiquait qu'il s'apprêtait à combattre, malgré le geste de ranger son arme et se détourner.

La déclaration fut par contre trop pour la louve qui ne put reprimer ce grondement qui lui montait en gorge.

"oh, Pardon, seigneur, que mon humble personne ait pu vous déranger, et Dieu nous aide si vous deviez avoir tort de vos croyances quant à ce que je fais ici, semi-homme... Car ce n'est pas comme si vous pourriez finir dans notre assiette ce soir, puisque vous êtes un si puissant être que je ne peux craindre pour ma demeure, n'est-ce pas?"

Le sarcasme et la haine coulait dans les paroles de la lycan, l'indignation, de prime, alors qu'elle fit un geste simple, tirant des pans de sa "jupe" une dague de silex. Si la louve préférait normalement le combat au corps a corps, les pulsions du "bras" de l'être ne lui avait échappée et elle préfèrait ne pas courir le risque alors qu'elle arma son bras et jetta la dague, utilisant une torsion dans le jet qui assurait qu'a cette portée l'arme ne pourrait frapper de la lame, un coup du pommeau à l'arrière du crane de l'arrogante créature.

"Vraiment, vous êtes ignare, même pour ceux de votre espèce!"


----------

Citation:
Dalveen n’avait pas du tout envie de ce battre, c’était pourtant sincère mais la lycan ne l’avait pas entendu de cette manière. Dalveen grogna aux paroles de la jeune femme, elle le provoquait et lui n’aimait pas qu’on ce moque de lui alors qu’il n’avait pas cette prétention. Il ne comptait pas pour autant s’arrêter mais il fut stopper net par un simple réflexe, il entendit la brise se fendre par un objet, il ce concentra environ une seconde et ce retourna sa cape l’accompagnant et son aile aussi et un grand bruit de chair couper et du sang gicle sur son visage. Il regarda sa main et la dague en pierre qui était planter dedans, il ressentit la douleur peu de temps après et d’un geste, il le retira et regarda sa main sanguinolente et sourit la voyant ce refermer peu à peu et dit d’un ton amusé prenant même un air très joueur.

« Vous faites honneur à votre race mademoiselle »

Il s’inclina lentement et releva les yeux, ses pupilles était plissée telle un chat et le jaune ce changea en rouge pour devenir ensanglantée et repris calmement donnant un coup d’aile dans l’air.

« Oui honneur à votre race car j’ignorais que votre race de batard à poil mouillé et puant savait utiliser leur intelligence au point de crée des vêtements et des armes telle qu’une dague. Vous savez même parler correctement à croire que vous êtes une ancienne et surement la plus intelligente »

Souriant mesquinement ses dents étant devenues allongée presque tel un vampire mais tout aussi ensanglantée de ses yeux, Dalvenne avait vraiment perdu l’habitude de laisser couler son énergie démoniaque au point que cela le rend bien plus sauvage et hautain qu’a son habitude. Il laissait petit à petit place au démon qui le rongeait et le tuait petit à petit à l’intérieur. Amusé, il ce retourna et pris la dague qui était à terre et la brisa à l’aide de son poing et repris.

« Parler moi encore avec autant de déférence et je me ferait un plaisir de vous offrir mon hostilité batarde »

_________________

Citation:
La rapidité de réaction de l'être fut peu humaine, mais la louve ne s'attendait pas à ce que cet idiot tente de rattrapper l'arme au vol. Si la dague avait volé lame-devant, il l'aurait sans nulles doutes attrappée par le manche mais puisqu'elle l'avait lancée de travers, il avait réussi à gravement se blesser la main, la lame de silex d'Aanika retombant au sol, poisseuse de sang, ce sang cuivré et chaud qui recouvrit rapidement l'odeur des herbes environnantes, donnant un éclat malsain dans les yeux de la louve qui contemplait cet être qui complimenta avant de dénigrer sa race et prétendre qu'il n'était hostile.

La bonne plaisanterie que voilà...

Mais ce n'était pas l'humour qui était en train de serrer la gorge, qui faisait faire une grimace à la louve alors qu'elle regardait la blessure se refermer et disparaitre rapidement dans la paume de l'humain, mais ce ne semblait plus en être un alors que la louve reporta ses yeux jaunis vers ceux, plus rouges, de l'être, notant les crocs plus longs et l'aspect qui ne relevait plus de l'homme. Mais ce n'était rien. La louve n'avait pas peur de cette chose, car elle sentait que, quelque part, cette chose n'avait peur d'elle non plus. Elle devait lui inculquer le respect.

Lentement, la louve se recrovilla sur elle même avec un grondement de douleur, alors qu'elle entamait sa propre métamorphose, grandissant, son épiderme se couvrant de poil alors que ses vêtements cedaient, laissant place à une louve humanoide de près de deux mêtres, un filet de salive coulant de ses crocs.

"Sale engence mal foutue, tu es celui qui me dois le respect. Tu es celui qui vient sur mes terres et insulte ma lignée, et tu es assez idiot pour tenter d'attrapper une lame au vol plutot que de l'eviter. Il faut croire que les humains sont de plus en plus idiots, sans doutes le fruit de millénaires de consanguinité"

Les paroles étaient grondantes, la louve peinait de prononcer, ses dents affutées étaient faites non pour macher des mots mais pour déchirer et déchiqueter, ses mains tendues de spasmes par la pure envie de planter les griffes dans la chair qu'elle savait serait molle et fragile

----------

Citation:
Dalveen sourit encore plus à sa provocation pure et gratuite de la jeune femme. Il la vit ce transformer en sa vrai forme et il était tenté de laisser court à sa nature démoniaque à son tour mais un hic ce présenta à lui, ce n’était justement pas lui qui décidait de tout sa. Il ce rendait compte que sa régénération, son aile et son pouvoir de détection était de trop pour lui. Un spectacle étrange allait ce présenté devant le la jeune femme lycan qui n’en était plus vraiment une pour le moment. La main droite de Dalveen attrapa son poignet gauche et ce même poignet gauche ce plaça sur son front et écouta aussi son avertissement. Il ce mit à hurler pratiquement telle un lycan ou du moins avec une puissance similaire digne d’un démon et non d’un humain. Dalveen tentait de reprendre le dessus avant de ce faire déborder, il avait fait preuve de bien trop d’arrogance envers son pouvoir maléfique et en payait le prix, la douleur prenait par à son corps qui cherchait à canaliser cette énergie. Son corps en fut la preuve vivante. Son bras découvert montrait ce qu’il ce passait, ses veines semblait en feu et chassait l’énergie démoniaque. Il pensait que le lycan face à lui l’attaquerait et dit en espérant quelle le comprenne malgré ses bruits de douleur dans sa voix.

« Je …..Vous prie…..de me pardonner…..Je ne pensais pas mal au départ….j’était la quand simple voyageur et je ne voulais point insulter les votre…….Je vous jure que je ne….. »

Il hurla de nouveau son corps ce blessant lui-même pour ensuite ce guérir et ainsi de suite à telle point qu’il fut couper dans ses dires. Il essaya de ce reprendre et ce redressa ayant tant bien que mal à reprendre le dessus et son aile ce réctracta d’elle-même sous sa cape et sans son corps, ses yeux redevenus humain et sa bouche totalement humaine. Il cracha du sang et regarda la jeune femme abaissant sa capuche montrant son visage et sa longue chevelure blanche et repris malgré la douleur belle et bien présente.

« Je me présente…..Dalveen Leandor….Ancien membres de la garde royale du roi Del Night et maintenant simple chevalier….Si je dois vous combattre…..je le ferais dans l’honneur et sous ma véritable forme et non par les artifices que me donne mes pouvoirs….. »

Il s’inclina de nouveau telle un bretteur le ferait envers un autre signe de grand respect envers son adversaire et ce releva face à elle ou plutôt au lycan face à lui. Il en avait déjà vus et il restait tout aussi impressionnant. Il ne voulait pas combattre et repris.

« Je tien à m’excuser pour mes paroles manquant totalement de respect et je ne vous demande pas de me croire….Mais je vous présente mes excuses pour avoir marcher sur vos terres et insulter les votre et casser….votre arme….cela était totalement irrespectueux. »

Il pris lentement une dague de métal à côté de la sienne en argent et la tendit côté pommeau et repris.

« En gage de ma sincérité….. »


_________________

Citation:
Le spectacle était un de ceux qui fusa dans les trois plus dérangeantes scènes qu'avait pu voir la lycan de sa vie, du moins, si nous excluions les actes de certains lycans. Un lycan végétarien, après tout, reste une anomalie qui dérange plus d'un, mais une histoire pour un autre temps, alors que la louve se ramassa sur elle-même en contemplant l'humain commencer à sembler se battre contre lui-même. Métamorphe de nature, elle savait que quelque chose s'en venait, mais quoi exactement, et si ce se trouvait bon ou mauvais, là résidait la question qui troublait la louve. Elle regarda ce bras que tenait l'humain, sa peau devenant translucide au point d'en voir les veines palpiter sous sa peau, et l'odeur que portait le vent causait que la lycan résistait, pour sa part, à l'envie pure et simple de le mettre en pièce. C'aurait tôt fait de mettre fin à son "agonie", et, à ce point, Aanika croyait bien que c'aurait été clémence.

Au travers des hurlements de sa métamorphose, l'être s'excusait de son attitude et tentait tant bien que mal de se présenter comme étant un de ces preux chevaliers du Royaume Repas... heum humain, pardon, et qu'il n'en faisait plus partie montrait une anomalie, puisqu'Aanika connaissait les humains comme trop sot pour savoir ce qui leur est bon, et donc un "chevalier" était un rôle qui s'achevait trop souvent dans une cause vaine qui n'apporte que des morts. L'histoire des hommes est bien la plus triste pour quiconque y porte la moindre attention, et Aanika portait dans ces gens, s'avisant des choses du royaume voisin pour avoir vent de toute tentative hostile...

Mais l'homme semblait se calmer peu a peu, et offrit même de faire amende honorable, voulant offrir une de ses dagues à la louve rousse, celle-ci regardant l'arme avec un mélange de soupçon et de crainte, visiblement elle craignait un coup fourré, aussi approcha-t-elle et, du revers de la main, frappa le bras pour faire voler plus loin l'arme avant de se reculer de nouveau à distance honorable, voulant éviter que l'humain puisse utiliser de ses armes sur elle, consciente qu'il devait en avoir une en argent sur lui. Les chevaliers humains sots sont les bon repas, et elle ne voyait pas cela comme tel.

"Reprend ton souffle, petit homme, et ensuite je veux bien accepter de discuter, mais ne tire plus d'armes, ou je devrai sévir"

La voix restait celle, grondante, d'une louve, montrant clairement par l'absence de sa propre transformation en sa forme humaine qu'il aurait encore à travailler pour se défaire de la méfiance de bon aloi de la louve.


----------

Citation:
Dalveen reprenait son souffle et sans vraiment comprendre, il sentit une grande douleur à son bras par la puissance surement incontrôlée du lycan qui venait d’envoyer balader l’arme qui voulait lui offrir. Son corps était mit à très dure épreuve quand il devait reprendre le contrôle sur l’énergie démoniaque, ressentant bien plus la douleur et ne retint à peine un petit hurlement de douleur en disant serrant les dents.

« ….Cela était sincère de ma part et non un piège… »

Ce rendant bien compte qu’il était belle est bien dans une position très diront nous…..merdique mais pourtant, il préférait laisser le combat pour plus tard. Maintenant qu’il y pensait la dernière fois qu’il c’était battu réellement était lors de la défense de la cité royale ce qui fait maintenant un an. Alors affronter certes non telle un humain mais tout de même un lycan et qui est bien plus puissant que la normale cela serrait plus que risquer. Il ce redressa lentement et dégaina son épée pour la jeté à terre suivi de ses dagues en argent au sol et repris.

« Voila….maintenant hormis mon corps, je n’ai plus aucune armes…. »

Il baissa sa capuche et ne dit plus rien mise à part un dernier mot.

« Doit on encore ce provoquer ou ce battre ou l’on peut reprendre notre discussion hummmm… Comment je peux vous appelez…..je me suis présenter mais je ne sais même pas votre nom. »

Essayant de détendre l’atmosphère car la tension ce fessait toujours ressentir entre les deux personnes. Elle était toujours sous sa véritable forme et cela voulait dire deux choses. Soit elle ce méfie encore de lui soit elle attend une occasion pour le tuer.

_________________

Citation:
concentrée, la louve entendit le bruit de la lame alors qu'elle tombait plus loin et surtout le son que retenait l'hybride devant elle. Il avait eu mal, très mal, mais pourtant rien n'avait cedé sous le coup de la louve qui, en effet, n'avait pas été mesuré. Montrer sa force à un adversaire reste toujours un bon moyen de le dissuader de tenter de vous faire la peau, car ils comprennent ensuite que s'ils loupent leur coup, ils vont crever. Aanika vivait de cela, puisque cette hésitation était mortelle pour ses ennemis, bien qu'elle plissait les yeux jaunis en fixant l'homme. Il faisait un appel de sincerité mais cela ne voulait rien dire pour cette race que les hommes, ces repas qui n'ont de parole.

Elle le vit se redresser, sans doutes pour tenter d'en imposer, puis il tira la lame du fourreau et la louve se tendit, ses doigts se crispant en serres alors que le reflet de lumiere sur l'arme la mettait a mal, tout lui indiquait d'attaquer ou de fuir, et le second instinct avait rarement raison du premier. Mais il allait rapidement, comprenant sans doutes les dangers d'avoir désobéit, jettant son arme au sol avant de tirer des dagues et leur faire suivre le meme chemin. L'odeur était puissante, faisant se dresser les poils du corps de la louve en voyant les armes en argent, ses yeux jettant des eclats de colere mal retenue auquel sa voix grondante faisait honneur.

"Tu fais montre d'un esprit pratique, mais dangereux. Je t'avais averti de ne plus tirer tes armes, et tu n'as écoutée... Mais je veux bien parler, a condition que tu prennes ces armes et les jette plus loin. Quant a ton gage, tu le laisseras et je le prendrai, non pas de tes mains, humain."

Elle était sincere, mais ses doigts et ongles restaient prêt à frapper l'homme s'il prenait les armes contre elle. Ce serait sa dernière erreur que de contrarier l'alpha du Croissant.


Revenir en haut
Publicité








MessagePosté le: Lun 26 Jan - 18:53 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
des monts et merveilles (Dalveen)'); return false;">     Email this topic to a friend-->

Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    etheria Index du Forum -> Archives -> Archives RP Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

Voici les logos des Partenaires des Comptines d'Eckmül Votre logo ici ? Cliquez !
Si vous trouvez que le cadre du forum est trop petit, maintenez la touche Ctrl enfoncée puis avancez avec la molette de votre souris .
Les illustrations et textes présentés sur ce site sont ©. Ils sont exposés pour promouvoir le travail des auteurs. Tous les documents présentés sont l'exclusive propriété de leurs auteurs, éditeurs, ayant-droits et autres titulaires de droits divers. Je m'engage à retirer tout document litigieux sur simple demande de la part des personnes mentionnées ci-avant. © MC PRODUCTIONS / ARLESTON / TARQUIN / MOURIER / NIEUDAN
Cliquez ici pour voir les crédits complets.

Powered by phpBB © 2001, 2017 The phpBB Group
Themed by aallixSilver © 2002 aallix.com. (All rights reserved.) and Rebuilded by RenArt .
Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation | Contacter Webmestre Traduction par : phpBB-fr.com